Accueil Finance Covid-19: Hertz se déclare en faillite aux USA et Canada

Covid-19: Hertz se déclare en faillite aux USA et Canada

0
20
PARTAGER
Hertz

La fermeture des aéroports a été la goutte qui a fait déborder la dette pour Hertz. Le loueur centenaire s’est placé sous le régime des faillites.

Si Hertz a commencé avec des Ford T en 1918, son histoire connait de sérieux ratés depuis des années. L’entreprise devait déjà supprimer plus d’un quart de ses effectifs en avril. 10 000 suppressions d’emplois en Amérique du Nord, soit 26,3% de ses effectifs mondiaux, avaient ainsi été annoncées pour faire des économies face à l’incertitude provoquée par la pandémie de Covid-19. Au final, ce sont même 20 000 emplois qui ont été sabrés. Par rapport aux un peu moins de 40 000 employés dans le monde, cela représente une suppression de plus de 50% des postes !

Si elle n’est pas officiellement reconnue, le Wall Street Journal évoque une dette de 19 milliards de dollars. Mais, ce sont aussi des pertes qui se creusent avec l’inactivité. Les emplois supprimés, il reste 700 000 véhicules stationnés et inutilisés, qui sont eux-mêmes souvent en leasing auprès des constructeurs. Un très sérieux retour de flamme est attendu pour les constructeurs dans les mois à venir.

En se plaçant volontairement sous la protection du chapitre 11 concernant les faillites, Hertz lance son grand plan de réorganisation. Pour le moment, cela ne concerne que les entités aux USA et au Canada et Hertz précise avoir plus de 1 milliard de dollars de trésorerie pour les opérations courantes. Cependant, elle ne s’interdit pas de contracter de nouveaux prêts si la situation due à la covid-19 durait dans le temps.

Une vague qui va déferler sur le monde ?

Contrairement à la faillite à l’européenne, le chapitre 11 protège les entreprises des créanciers et leur permet de se restructurer pour repartir sur des bases plus saines. C’est plutôt comparable à notre procédure de sauvegarde. De gros groupes en sont passés par là, comme Chrysler ou General Motors en 2009 suite à la crise des subprimes.

Hertz affichait en 2019 sa quatrième perte d’exploitation annuelle consécutive. Il faut dire que la concurrence entre les loueurs traditionnels, Avis, Budget, etc., fait rage, sans oublier les nouveaux acteurs comme Uber. Ces derniers sont aussi touchés par la grave crise économique américaine qui découle de la pandémie. Uber a, par exemple, supprimé un quart de ses effectifs en quinze jours.

Surtout, la première onde de choc est en train de se dérouler, mettant des millions de personnes au chômage aux Etats-Unis. Mais, comme en 2008, l’onde va se propager au reste du monde et provoquer d’autres chutes, en cascade. Si la reprise met du temps à se dessiner, une crise économique plus importante que celle de 2008/2009 pourrait avoir lieu.

Avec la réduction drastique d’activité des loueurs de voitures, des centaines de milliers de voitures ne trouveront pas de débouchée et les constructeurs automobile vont voir eux-aussi leur activité touchée dans les prochains mois à venir. L’Europe tout comme l’Australie ou la Nouvelle-Zélande (principales zones d’activité pour Hertz hors Amérique du Nord) ne sont pour le moment pas concernées par ces difficultés.

Communiqué de Hertz concernant son placement sous le chapitre 11

Hertz Global Holdings Takes Action To Strengthen Capital Structure Following Impact Of Global Coronavirus Crisis

Voluntarily Files for Chapter 11 Reorganization

  • As an Essential Business, Hertz and Subsidiaries Around the World Remain Open with Same Award-Winning Service for Customers
  • All Customer and Loyalty Programs Expected to Continue as Usual
  • $1 Billion in Cash on Hand to Support Continuing Operations

ESTERO, Fla., May 22, 2020 /PRNewswire/ — Hertz Global Holdings, Inc. (NYSE: HTZ) (« Hertz » or the « Company ») today announced it and certain of its U.S. and Canadian subsidiaries have filed voluntary petitions for reorganization under Chapter 11 in the U.S. Bankruptcy Court for the District of Delaware.

The impact of COVID-19 on travel demand was sudden and dramatic, causing an abrupt decline in the Company’s revenue and future bookings. Hertz took immediate actions to prioritize the health and safety of employees and customers, eliminate all non-essential spending and preserve liquidity. However, uncertainty remains as to when revenue will return and when the used-car market will fully re-open for sales, which necessitated today’s action. The financial reorganization will provide Hertz a path toward a more robust financial structure that best positions the Company for the future as it navigates what could be a prolonged travel and overall global economic recovery.

Hertz’s principal international operating regions including Europe, Australia and New Zealand are not included in today’s U.S. Chapter 11 proceedings. In addition, Hertz’s franchised locations, which are not owned by the Company, also are not included in the Chapter 11 proceedings.

Hertz Businesses Remain Open and Serving Customers

All of Hertz’s businesses globally, including its Hertz, Dollar, Thrifty, Firefly, Hertz Car Sales, and Donlen subsidiaries, are open and serving customers. All reservations, promotional offers, vouchers, and customer and loyalty programs, including rewards points, are expected to continue as usual. Customers can count on the same high level of service and reliability, including new initiatives such as « Hertz Gold Standard Clean » sanitization protocols to provide additional safety in response to the COVID-19 pandemic.

« Hertz has over a century of industry leadership and we entered 2020 with strong revenue and earnings momentum, » said Hertz President and CEO Paul Stone. « With the severity of the COVID-19 impact on our business, and the uncertainty of when travel and the economy will rebound, we need to take further steps to weather a potentially prolonged recovery. Today’s action will protect the value of our business, allow us to continue our operations and serve our customers, and provide the time to put in place a new, stronger financial foundation to move successfully through this pandemic and to better position us for the future. Our loyal customers have made us one of the world’s most iconic brands, and we look forward to serving them now and on their future journeys. »

First Day Motions

As part of the reorganization process, the Company will file customary « First Day » motions, which should allow it to maintain operations in the ordinary course. Hertz intends to continue to provide the same vehicle quality and selection; to pay vendors and suppliers under customary terms for goods and services received on or after the filing date; to pay its employees in the usual manner and to continue without disruption their primary benefits; and to continue the Company’s customer loyalty programs.

Sufficient Cash to Support Operations

As of the filing date, the Company had more than $1 billion in cash on hand to support its ongoing operations. Depending upon the length of the COVID-19 induced crisis and its impact on revenue, the Company may seek access to additional cash, including through new borrowings, as the reorganization progresses.

Strong Upward Trajectory

Hertz was on a strong upward financial trajectory prior to the COVID-19 pandemic, including ten consecutive quarters of year-over-year revenue growth and nine quarters of year-over-year adjusted corporate EBITDA improvement. In January and February 2020, the Company increased global revenue 6% and 8% year over year, respectively, driven by higher U.S. car rental revenue. In addition, the Company was recognized as No. #1 in customer satisfaction by J.D. Power and as one of the World’s Most Ethical Companies by Ethisphere.

Taking Actions in Response to COVID-19

When the effects of the crisis began to manifest in March, causing an increase in car rental cancellations and a decline in forward bookings, the Company moved quickly to adjust. Hertz took action to align expenses with significantly lower demand levels by closely managing overhead and operating costs, including:

reducing planned fleet levels through vehicle sales and by canceling fleet orders,
consolidating off-airport rental locations,
deferring capital expenditures and cutting marketing spend, and
implementing furloughs and layoffs of 20,000 employees, or approximately 50% of its global workforce.
The Company actively engaged with many of its largest creditors to temporarily reduce the required payments under the Company’s vehicle operating lease. Although Hertz negotiated short-term relief with such creditors, it was unable to secure longer-term agreements. Additionally, the Company sought assistance from the U.S. government, but access to funding for the rental car industry did not become available.

Additional Information

White & Case LLP is serving as legal advisor, Moelis & Co. is serving as investment banker, and FTI Consulting is serving as financial advisor.

Additional information for customers regarding Hertz’s restructuring is available www.hertz.com/drivingforward. Court filings and information about the claims process for suppliers and vendors are available at https://restructuring.primeclerk.com/hertz, by calling the Company’s claims agent at (877) 428-4661 (toll-free in the U.S.) or (929) 955-3421 (for parties outside the U.S.) or emailing hertzinfo@primeclerk.com.

Illustration : Hertz

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "Covid-19: Hertz se déclare en faillite aux USA et Canada"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jean
Invité

Hertz brade ses corvettes. Le prix des voitures d’occasion va chuter, lease des voitures neuves plus élevé, chute des constructeurs….effet domino. Le monde d’après va être très dur, je ne vois pas comment l’euro survivra à ça, sauf si les banques centrales rachètent tout

AXSPORT
Invité

Et l’Europe qui se tire une balle dans le pied avec le CO2….

RIP les constructeurs européens….
Les chinois doivent se marrer……

Navigator84
Invité

Dire que les constructeurs voulaient pousser les loueurs à prendre des EVs pour fourguer leur production ….

AXSPORT
Invité

Les loueurs n’en veulent plus…..
Trop de panne (batterie déchargée)

C Ghosn
Invité

ca arrive plus souvent qu on ne le croit.

http://www.lessentiel.lu/fr/luxembourg/story/la-tesla-de-la-police-tombe-en-panne-sur-l-a1-15770207

Ca laisserait dire qu elle n a ete rechargee que 2 fois depuis son aquisition.

wizz
Membre

la panne de la police luxembourgeoise pourrait être une simple « panne banale » que seule l’électronique sait, ou une panne sèche classique (un oubli de recharger le véhicule), et pas forcement à cause d’une décharge profonde mortelle qui arriverait soudainement

AXSPORT
Invité

Je me suis mal exprimé…….
Trop de client tombe en panne car l’autonomie est ridiculement basse dans la vraie vie… (dixit des sociétés de loc sur Courbevoie).
Pas une défaillance de batterie.
😉

gustave
Invité

Si ils bradent leurs mustangs et autres véhicules de loc haut de gamme, je suis preneur….ah merde, elles sont en leasing ;((( Dommage 🙂

Sylvain
Invité

Elles ne sont pas en leasing aux USA mais seulement en Europe 😉
C’est d’ailleurs bien un des problèmes d’hertz qui n’arrive plus à les vendre à un prix correct

Jean
Invité

Vous, vous avez lu le FT. En effet, c’est une grosse différence avec Europcar. C’est fou de prendre ce risque pour un loueur.

retrouvé le retour
Invité
Oui et malheureusement le dollar est construit sur une sorte de spirale sans fin de leasing de QE et de pétrole volé aux générations qui viennent. C’est cela la véritable malédiction du pétrole chère à ES. Aux USA après avoir construit des motorisations hyper gourmandes et vidé les hydrocarbures « normaux » on est passé aux schistes et aux sables de l’Alberta ( On peut voir les surfaces ravagées sur des vues satellites.). Et le comble on emprunté pour faire des stocks à un prix fou malgré les QE certaines banques US vont faire faillite et là on sera mal. Tickets de… Lire la suite >>
Alphasyrius
Invité

J’ai evidemment regarde le prix de ces Corvettes des que j’ai vu l’annonce. La moins chere etait a 55k de memoire. Sachant qu’elles n’ont pas du avoir une vie facile.

Miké
Invité

Et que la c8 débute a 60k

lelillois
Invité

Louez relax, y’a LOXAM !

retrouvé le retour
Invité

De nombreuses petites sociétés de transport vers les stations de montagne on déjà mis leur personnel au chômage, revendu leur flotte propre et rompu les contrats de location, sur des véhicules haut de gamme, avec les concessions. Il est bien difficile de dire ce qu’il va se passer pour la saison d’été. Ceux qui se sont acharnés a liquider nos sociétés nationalisées devraient regarder comment en Asie personne n’a opposé ce qui est public à ce qui est privé. La aussi le miracle du stockage informatique va permettre de tout trouver « d’un seul clic »

wpDiscuz