Accueil Actualités Entreprise Uber supprime un quart de son personnel en 15 jours

Uber supprime un quart de son personnel en 15 jours

0
12
PARTAGER

Rien ne va plus pour Uber … la COVID-19 pourrait avoir raison de la société. Après avoir récemment annoncé la suppression de 3700 emplois début mai – soit il y a peine 15 jours –  Uber est contraint à nouveau d’annoncer le licenciement de 3000 personnes.

Uber va perdre un quart de ses effectifs

Le PDG de Uber a déclaré lundi qu’après avoir annoncé la suppression de 3.700 emplois début mai en raison, en arguant de l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur son activité, il allait devoir supprimer 3.000 postes supplémentaires.

Au final, la société va ainsi se séparer d’un quart de ses effectifs.

Les nouvelles suppressions de postes sont réparties dans la plupart des divisions du groupe et dans l’ensemble des régions du monde. Elles ne concernent pas les chauffeurs, ces derniers ne sont pas considérés par Uber comme faisant partie de ses salariés.

Uber touché de plein fouet par la crise économique liée au Covid-19

Uber est impacté en première ligne par l’impact des mesures limitant les déplacements en vue d’endiguer la pandémie.

La société va également fermer une quarantaine de bureaux dans le monde, sur plusieurs centaines au total.

Uber réduit la voilure

Uber prévoit également de se concentrer sur son coeur de métier – le transport de passagers et la livraison de nourriture avec Uber Eats – annonçant abandonner plusieurs projets considérés comme « non-essentiels ».

La société va notamment réduire la voilure de son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle et son incubateur de projets.

Elle étudie également des « alternatives stratégiques » à Uber Works, le service dédié à la mise en relation recruteurs et candidats.

« Compte tenu de l’impact dramatique de la pandémie et de la nature imprévisible de toute reprise éventuelle, nous concentrons nos efforts sur nos principales plateformes de mobilité et de livraison et redimensionnons notre entreprise pour qu’elle corresponde aux réalités de notre entreprise », a indiqué le directeur général de la société, Dara Khosrowshahi.

Des annonces de lienciement via visio conférence

Uber s’est attiré des critiques ces derniers jours, une vidéo montrant la directrice du service clientèle annoncer leur licenciement à plusieurs milliers de salariés en même temps ayant fait le buzz sur internet …

Plusieurs sociétés américaines ont recouru ces dernières semaines à des services de téléconférence pour annoncer des suppressions de poste en masse.

Notre avis, par leblogauto.com

Le simple fait de n’espacer que de 15 jours à peine les deux annonces de suppression d’emplois, laisse bien voir que Uber navigue à vue … et en tout cas au jour le jour. Que va-t-il donc annoncer dans 15 jours ?

Sources : Uber, AFP

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Uber supprime un quart de son personnel en 15 jours"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
versdemain
Invité
En occident, il me semble qu’il reste 2 sociétés qui ont le statu de licorne, c’est à dire qui ont une valorisation en bourse délirante par rapport à leur chiffre d’affaire et capacité de marge immédiate. Il s’agit de Tesla et de Huber. Je me suis toujours dit si une des deux tombe, alors près de 100 milliards disparaissent de la bourse. Les actionnaires prendront un coup de stress qui leur fera immédiatement vendre leur positions dans l’autre licorne tant qu’elle vaut encore quelques chose. Rien que Tesla est valorisé plus 100 Milliards basé sur presque rien. Et ces centaines… Lire la suite >>
michozi
Invité

Uber est une appli de rencontre offre/ demande. La plus grosse entreprise de VTC dans le monde n’a ni voitures ni chauffeurs a son passif.

Mwouais
Invité

Uber vient donc de prouver son caractère efficace

Fabi35
Invité

Et dire que  » l’uberisation » est ( était) un formidable nouveau modèle de société et d’opportunité d’emploi.
A voir ….

retrouvé le retour
Invité

La « nouvelle société » c’est Chaban Delmas qui se trémousse sur le perchoir !!

Salva
Invité

Uber redémarre dur : la boite vient de virer 3500 personnes par vicieuse-conférence. Pardon, visio-confé-rance. La licencieuse en chef en a même pleuré, puis s’est repoudré le nez et est allé boire un café.

gustave
Invité

ca fera du ménage sur la route en idf 🙂 et bcp de Nox en moins pour nos poumons ! Une bonne chose

Thibaut Emme
Admin

@Gustave : ce sont des salariés administratifs qui ont été virés….ni les chauffeurs ni les voitures 😉

gustave
Invité

oui mais ce n’est que le début 🙂 pas de clients, plus de locations de ces berlines noires..
ah berline noir, el famoso entrepreneur modèle issu de l’immigration…que du vent….
et dire qu’il avait eu un stand au mondial de l’auto et accueilli Macron comme une star !

gustave
Invité

euh c’était voitures noires pardon 🙂

zeboss
Invité

A priori tu n’as pas tout compris : uber est une plateforme, les conducteurs existent toujours..
Ce sont des indépendants, donc ils peuvent toujours travailler, avec d’autres plateforme de résa si ils le peuvent, sinon avec uber. Ca ne sous entend pas que les chauffeurs disparaissent faute à uber mais par contre, le trafic client lui….

retrouvé le retour
Invité

Oui il peuvent maintenant conduire des tuktuks ou alors des pousspousses comme dans Tintin ( Le lotus bleu ) ou alors on va revenir aux galères avec des applications proposant des places de rameurs en cale. L’Amérique quoi !!

wpDiscuz