Graphite chinois pour VE : les constructeurs US obtiennent un délai
par Elisabeth Studer

Graphite chinois pour VE : les constructeurs US obtiennent un délai

Petit répit pour les constructeurs automobiles américains : le gouvernement US a annoncé vendredi que deux années supplémentaires étaient accordées aux fabricants de voitures électriques éligibles aux subventions d'Etat pour modifier leurs chaînes d'approvisionnement.
La date butoir pour l’arrêt de leur approvisionnement en graphite chinois est fixée dorénavant à 2026.

Zapping Le Blogauto Essai Jeep Avenger de 156 chevaux

Restriction sur matériaux chinois utilisés dans les batteries

Pour rappel, de nouvelles règles sont entrées en vigueur cette année, restreignant les matériaux d'origine chinoise autorisés dans les batteries, pour les véhicules électriques admissibles à des crédits d'impôt pouvant aller jusqu'à 7.500 dollars.

Une manière pour les Etats-Unis de tenter de réduire sa dépendance vis-à-vis de la Chine, en terme d’approvisionnements en matières premières et de freiner sa concurrence dans le secteur des VE où elle prédomine actuellement.

Le texte initial prévoit qu’à compter de 2025, un véhicule « propre » éligible ne pourra plus contenir de minéraux critiques provenant d'entreprises contrôlées par une "entité étrangère préoccupante" comme la Chine, la Russie ou la Corée du Nord.

La publication par le département du Trésor et le service des impôts (IRS) des règles liées aux véhicules propres s'inscrit dans le cadre du plan d'action climatique du président Joe Biden, l'Inflation Reduction Act (IRA), qualifié par certains de protectionniste …

Deux ans supplémentaires accordés par le Trésor US

Toutefois, le département du Trésor US a accordé vendredi deux ans supplémentaires aux constructeurs automobiles pour améliorer l'approvisionnement en matériaux tels que le graphite, matière première dont il est difficile de retracer l'origine.

"Les règles finales publiées aujourd'hui renforcent et sécurisent les chaînes d'approvisionnement et apportent de la clarté aux fabricants et aux contribuables", a déclaré le département du Trésor.

Le lobby automobile US satisfait du report

hu John Bozzella, président de l'Alliance pour l'innovation automobile, un lobby de Washington représentant les constructeurs automobiles, s’est montré satisfait d’une telle décision, estimant que ces règles "semblent reconnaître les réalités de la chaîne d'approvisionnement mondiale".

Selon lui, elles offrent "une flexibilité temporaire en termes de provenance des minéraux critiques dans les batteries des véhicules électriques".

"Cela est utile dans la mesure où de plus en plus de chaînes d'approvisionnement automobiles et de production de batteries sont localisées aux Etats-Unis et chez nos alliés", a-t-il ajouté.

Dépendance accrue à l’égard de la Chine alertent certains

La décision ne fait toutefois pas l’unanimité, John Moolenaar, président du comité spécial de la Chambre des représentants sur le Parti communiste chinois, a averti que cette règle renforce, selon lui, la dépendance du pays à l'égard de la Chine, exhortant l'administration Biden à "faire marche arrière".

Notre avis, par leblogauto.com

Les Etats-Unis - mais également l’Europe – sont confrontés à un cruel dilemme : en 2023, la Chine représentait à elle seule 67 % de l’approvisionnement mondial en graphite dans sa forme naturelle.

Le pays affine également plus de 90 % de la production mondiale de graphite en des matériaux incontournables utilisés pour les anodes des batteries des véhicules électriques.

Sources : AFP

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Petit répit pour les constructeurs automobiles américains : le gouvernement US a annoncé vendredi que deux années supplémentaires étaient accordées aux fabricants de voitures électriques éligibles aux subventions d'Etat pour modifier leurs chaînes d'approvisionnement.
La date butoir pour l’arrêt de leur approvisionnement en graphite chinois est fixée dorénavant à 2026.
Les Etats-Unis - mais également l’Europe – sont confrontés à un cruel dilemme : en 2023, la Chine représentait à elle seule 67 % de l’approvisionnement mondial en graphite dans sa forme naturelle.

Le pays affine également plus de 90 % de la production mondiale de graphite en des matériaux incontournables utilisés pour les anodes des batteries des véhicules électriques.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.