Accueil Toyota Toyota suspend sa production au Brésil jusqu’à fin juin

Toyota suspend sa production au Brésil jusqu’à fin juin

45
4
PARTAGER

Toyota a indiqué lundi qu’il allait suspendre sa production automobile dans ses usines situées au Brésil jusqu’au 22 juin prochain.

Toyota rejoint ainsi General Motors (GM) qui prévoit également de reprendre la production à la même période.

Toyota prolonge la suspension de ses activités au Brésil

Toyota a reporté le retour de ses activités de production de ses implantations industrielles d’un mois. Le retour est désormais prévu le 22 juin dans les unités d’Indaiatuba, Porto Feliz et São Bernardo do Campo. A Sorocaba, la reprise devrait avoir lieu le 24 juin. Toutes les usines sont situées dans l’État de São Paulo.

Le report est une conséquence de l’adhésion de Toyota à une mesure provisoire  – qui autorise la suspension des contrats de travail et la réduction des heures de travail et des salaires – négociée avec les syndicats de chacune des usines. Les salariés verront leur contrat de travail suspendu pour deux mois à compter du 22 avril.

L’accord approuvé impacte les salariés horaires et administratifs de tous les domaines et de tous les niveaux et préserve un salaire net compris entre 75% et 100% de leur valeur, selon l’échelle de rémunération.

Les employés qui doivent encore se rendre à l’usine et les employés administratifs non liés à la suspension du contrat continuent de travailler régulièrement ou au bureau à domicile.

À l’unité de Sorocaba, où sont produits Etios et Yaris, tout indique que les neuf fournisseurs installés autour du site suivront un chemin similaire à celui adopté par le constructeur.

Toyota informe qu’elle continuera d’évaluer l’évolution de Covid-19 au Brésil et admet la possibilité de reprendre ses activités avant l’échéance prévue, toujours en suivant les directives des autorités en matière de prévention et de lutte contre le coronavirus.

La plupart des constructeurs automobiles disposant de sites de production au Brésil, premier pays d’Amérique du Sud en terme de construction automobile ne produisent actuellement pas de véhicules en raison de la crise du coronavirus.

General Motors suspend ses activités au Brésil

General Motors a annoncé jeudi dernier prévoir de fermer ses usines brésiliennes pendant au moins 60 jours de plus en raison de la crise des coronavirus. Les usines de GM au Brésil sont fermées depuis le 23 mars. Le 30 mars, l’entreprise a mis ses employés en congé, tout en maintenant leur salaire.

Mais la pandémie s’étant aggravée à l’échelle mondiale et les possibilités de congés se tarissant, GM a dû mettre en place des mesures plus en Amérique du Sud. Désormais, ses usines au Brésil, où Chevrolet est depuis plusieurs années la marque la plus vendue du pays, seront fermées au moins jusqu’à la mi-juin.

Pas encore de date de reprise pour FCA et Volkswagen

Les principaux acteurs présents sur le territoire brésilien tels que Fiat Chrysler (FCA) et Volkswagen n’ont pas encore annoncé quand ils prévoyaient de reprendre la production.

Investissement majeur à Sorocoba

En septembre 2019 Toyota avait annoncé que Toyota do Brasil (TDB), filiale brésilienne de vente et de fabrication venait d’officialiser son intention d’investir 1 milliard de reais – environ 245 millions de dollars – dans son usine de Sorocaba à Sao Paulo, au Brésil.

L’usine, qui a ouvert ses portes en 2012 et produit déjà les modèles Etios et Yaris, sera responsable de la fabrication d’un nouveau modèle sur le marché brésilien dont la commercialisation est prévue en 2021.

Le choix de l’usine de Sorocaba était dû au projet initial de l’unité, qui prévoyait déjà la possibilité d’extension, ainsi qu’à la facilité logistique des fournisseurs. Pour démarrer la production de ce nouveau véhicule, Toyota prévoyait alors d’embaucher 300 salariés.

Les détails sur le nouveau véhicule, le moteur et la date de sortie exacte devant être partagés à une date ultérieure.

Il avait toutefois été annoncé à cette occasion que le nouveau véhicule pourrait probablement appartenir à la catégorie des SUV et deviendrait le premier modèle de ce type fabriqué sur le sol brésilien.
Le SUV choisi pourrait être le Rush, un véhicule avec la même structure que le Daihatsu DN-Trec. Au Brésil, l’incertitude concerne la sélection de la plateforme, puisqu’elle pourrait adopter celle de la Yaris ou de la TNGA (Toyota New Global Architecture), la même qui possède la nouvelle Corolla, et le SUV C-HR (non commercialisé dans la région).

Sources : Reuters, Toyota , Automotivebusiness, Presse brésilienne p

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Toyota suspend sa production au Brésil jusqu’à fin juin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Et dans le même temps ça va rouvrir à Valenciennes 😮

Pneus St-Hubert
Invité

Toyota arrête la production à raison de la pénurie d’approvisionnement en pièces.

Invité

Il n’est pas moche, ce Rush. À quand une version rallongée, un « Grand Rush » !?!

Pneus St-Hubert
Invité

À voir pour les prochaines semaines et l’évolution de la crise.

wpDiscuz