Accueil Actualités Entreprise L’industrie automobile demande un plan d’urgence au gouvernement

L’industrie automobile demande un plan d’urgence au gouvernement

1823
81
PARTAGER

L’industrie automobile française appelle à la rescousse le gouvernement. S’exprimant à quelques heures de la réunion de la filière prévue lundi à Bercy, Luc Chatel, président de la Plateforme automobile (PFA) – qui représente les intérêts des constructeurs et équipementiers nationaux – a indiqué à des journalistes qu’il souhait obtenir un plan d’urgence pour la filière. Laquelle se trouve fortement chahutée par la décroissance des marchés mondiaux et les coûteux défis technologiques que représentent la fin du diesel et l’arrivée de véhicules de plus électrifiés, connectés et autonomes.

Travailler en anticipation

Présentant un état des lieux aussi inquiétant qu’alarmiste de l’industrie automobile française, Luc Chatel, a indiqué vouloir agir en amont pour tenter de limiter autant que faire se peut les lourdes conséquences sociales d’une éventuelle crise du secteur qui pourrait survenir prochainement.

« Il est important de travailler en anticipation, il faut qu’on soit prêt. On a vécu il y a dix ans le jour où les usines se sont arrêtées. Quand une crise démarre, cela peut aller très vite », a-t-il ainsi déclaré. Faisant ainsi référence à la crise majeure survenue en 2009, poussant des groupes français à deux doigts de la faillite.

« La vérité c’est que tout le monde ne survivra pas. C’est notre devoir d’alerter », estime Luc Chatel.

Journée de la filière automobile lundi

A l’initiative de Luc Chatel, plus de 600 entreprises ( des PME pour la plupart ) participeront lundi à une journée de la filière automobile au ministère de l’Economie et des Finances. A l’ordre du jour : ateliers, tables rondes et prises de paroles avec des experts et dirigeants.
Le président de Renault, Jean-Dominique Senard, le PDG de Valeo, Jacques Aschenbroich s’exprimeront lors de cette journée, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, intervenant quant à lui en clôture.

Des emplois menacés

Pour la seule année 2019, 50.000 suppressions d’emplois ont d’ores et déjà été annoncés en Allemagne, selon un calcul du Center Automotive Research (CAR).

En ce qui concerne la France, la PFA fait état de 15.000 emplois menacés, uniquement dans la filière diesel, les ventes de ce type de motorisations s’étant effondrées suite au scandale du dieselgate et la mise en cause de leurs émissions polluantes.

Luc Chatel demande une baisse des impôts sur la production

Parmi les mesures souhaitées dans le cadre de ce plan d’urgence, Luc Chatel demande notamment que soit mise en place une baisse des impôts sur la production dans l’Hexagone.

Selon lui, la France n’est plus compétitif par rapport aux rivaux européens, compte-tenu notamment de ces ponctions fiscales.

Autre demande : la mise en œuvre de dispositifs pour le financement et l’accès au crédit des PME, et un accompagnement des entreprises et salariés en besoin de reconversion.

Notre avis, par leblogauto.com

Les chiffres sont là. Même si officiellement dans les media grand public, on ne parle pas – encore ? – de crise du secteur automobile, la tempête ne pourrait être qu’à ses débuts …

Sources : AFP, PFA

Poster un Commentaire

81 Commentaires sur "L’industrie automobile demande un plan d’urgence au gouvernement"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
John_MG
Invité

Et donc comme d’habitude, l’Etat devrait diminuer ses sources de revenus ou sortir du cash parce que les capitalistes ne savent pas provisionner pour la crise septennale/décennale alors que de toute façon ils licencieront après « X » année car le VE nécessite moins de composants et uniquement des Ingé Mécatronique?

Pour aider des TPE/PME je veux bien à la limite qu’on regarde à leur reconversion, mais les grands groupes sont sensé pouvoir absorber/anticiper et avoir amorcé leur virage

PEMS
Invité

Le problèmes est que le gouvernement, dans sa grande intelligence stratégique habituelle, plutôt que de soutenir ses entreprises nationales, a fait des milliards d’€ de cadeau aux particuliers…qui achètent des produits fabriqués à l’étranger! Merci la balance commerciale.
Produire une bagnole de moyenne gamme en France c’est pas ou très peu rentable.

labradaauto
Invité

absolument juste ! et si le gouvernement choisit la stratégie de l’électrique promu avec encore de l’argent public, je crains non pour l’approvisionnement en pétrole du pays pour la voiture classique, mais crains aussi pour la distribution. Nous avons perdu un grand nombre de stations services. Si l’électrique prend de l’essor, les stations classiques pétrole ne seront plus rentables dans quelques années. Déjà le sp98; on en voit plus partout. Ces allégations dans tous les sens de la législature rendent le consommateur frileux. il est déjà obéré plus encore depuis le passage à l’euro.

SGL
Invité

De toute façon, il va falloir que les stations classiques aménagent également des emplacements pour recharger les VE avec des bornes de recharges ultra-rapides, pour éviter le phénomène de file d’attente, d’au moins 150 kW.
À terme, il est prévu d’avoir 2/3 d’auto rechargeable… 1/3 de VE et 2/3 de PHEV… Quand ? Dans 10 ou 15 ans.

lym
Invité

Même avec des charges rapides, passer d’une paire de minutes le plein à 2 dizaines dans le meilleur des cas, c’est x10 en surface.

A tout point de vue, ca ne tiens pas.

SGL
Invité

@lym, cela doit fait en plus des parcs de recharge traditionnels, c’est comme cela en Corse et la Réunion (de mémoire) et ça marche déjà très bien actuellement !
Ce n’est qu’un « service » aux clients qui potentiellement consomme des produits au magasin.
Dans 5 ou 10 ans, ça deviendra la norme.

amiral_sub
Invité

@lym sauf qu’avec un VE on part en vacances le plein déjà fait
Quant au plein du VT en 2min pendant les chassés croisés, c’est plutôt 20min voire plus

Rikiki
Invité

Le CICE c’est combien de millards déjà ?

AVENUE
Invité

@ Rikiki
Sans le CICE combien de sociétés auraient laissé la clé sous la porte avec ses bataillons de chômeurs?
C’est grâce au CICE qu’on a évité le pire en France
Rendons grâce à Hollande sur ce coup la une des rares mesure à mettre à son crédit hélas pour lui il n’a pas su la vendre et l’expliquer aux Français

Rich-art
Invité

Il y a qu´a voir Alpine depuis que bruno lemaire a ouvert sa bouche a tout va…Aucune vision , ils naviguent a vue !

lym
Invité

Surtout que la bagnole connectée, ne parlons même pas d’autonome (le soufflé est retombé au 1er carton mortel impliquant un tiers), le client s’en cogne. Et qu’il serait possible de continuer sur le thermique à ne plus produire des armoires normandes de SUV. De toutes manières la production et distribution électrique ne suivront pas.

Alfred
Invité

@ lym
La V.E est une chimère soyons clairs !

wizz
Membre
lym est ce que la production de pétrole pourrait suivre? et pendant combien d’années? question subsidiaire: que fait on si jamais la production de pétrole ne peut pas suivre??? . https://aminata.com/wp-content/uploads/2017/12/Plusieurs-charognards-d%C3%A9capit%C3%A9s-d%C3%A9couverts-%C3%A0-Lelouma.jpg quand je vois des charognards gratter des petits bouts de viande, alors la fin est proche ( alors que les premiers carnivores avaient pu y arracher des gros morceaux) https://reporterre.net/local/cache-vignettes/L720xH480/arton17985-ff76b.jpg?1570720005 quand je vois des hommes devoir faire des puits tous les km mois après mois, alors je me dis aussi que la fin devrait être assez proche (alors qu’au début de l’ère du pétrole, on faisait un seul puit,… Lire la suite >>
amiral_sub
Invité
SAM
Invité

Renault et Peugeot ont fait de la France le 5ème producteur d’autos cette année de l’Europe alors que nous sommes le second marché et surtout le 1er marché pour ces deux groupes. Le chantage de l’emploi ne fonctionne plus tant ils ont cassé l’outil industriel français depuis 2001. En 2008-2009 … les subventions d’Etat avaient permis d’importer les Renault ou Peugeot d’Espagne ou des pays de l’Est… Donc profil bas!

Julien
Invité

En gros ils veut que mes impôts payent un manque total d’anticipation industrielle de groupes qui ont délocalisés à tout de bras pendant des années ? Non merci

Mwouais
Invité

@Julien : oui et non,

Oui ils ont délocalisé et ce n’est pas très fair play de revenir vers l’état (même si une des raisons est due à l’état),

Non car l’anticipation n’avait de sens qu’en concertation avec l’état. Et même Renault qui faisait foins de sa Zoe peine à la voir inonder le marché. Les contraintes imposées par l’état sont donc aussi en question.

Mais oui aussi, c’est une forme de chantage

pat d pau
Invité

ghosn a vendu des volumes annuels de zoe a 140.000. tt le monde savait que c’etait bidon et utiliser pour delocaliser la Clio. maintenant les memes jouent aux naifs ? allez… dehors les mythos. arrretez de nous prendre pour des debiles.

wizz
Membre

Renault n’avait pas attendu la ZOE pour délocaliser la Clio. Cette dernière était déjà délocalisée d’emblée en Slovénie, dans les années 90, lors de la 1ere génération

wizz
Membre

https://group.renault.com/groupe/implantations/nos-implantations-industrielles/usine-novo-mesto-revoz/
1997 : début de la production de la Clio I.
1998 : début de la production de la Clio II.

AVENUE
Invité

@ Julien
Ceci dit quand un ancien politique essaye de se recaser pour alerter alors le constat est simple : C’est qu’il est déjà trop tard et que les carottes sont cuites c’est la fin de l’industrie auto dans ce pays dans moins de 10 ans.

gigi4lm
Invité

Et comme disait Pierre Dac : Si les carottes sont cuites c’est la fin des haricots.

Gilles L.
Invité

«A tout va» ou «A tour de bras», c’est comme vous voulez…

SAM
Invité

En plus pour chaque e-208 électrique produite au Maroc ou en Europe de l’Est … l’Etat français va subventionner à 6 000 euros d’aide gouvernementale et que dire de la prochaine Dacia City K-ZE qui équipera en plus les parkings d’autopartage des grandes villes en 2021. Elle sera pas produite en France et aura une grosse subvention! ça doute de rien.

amiral_sub
Invité

ce n’est pas l’état qui finance le bonus, ce sont les acheteurs de gros suv via le malus

Mwouais
Invité

@Amiral : arrêtons cette supercherie : l’argent rentre dans une poche mais ressort de l’autre. Mais comme toute taxe c’est bien l’état qui reçoit et comme tout subside, c’est l’état qui finance.

L’acheteur de Jimny ou de Mustang est aujourd’hui assez triste de cette idée brillante.

Mwouais
Invité

Et les gros SUV pèsent parfois beaucoup moins que 2 t alors que les mastodontes électriques fleurtent Ave c’est les 2t5

amiral_sub
Invité

les ve pèsent souvent moins de 2T5

Jo.
Invité
Oh, une news imprévue, ballot ça, y se passe quelque chose ? Mais alors l’obsession des 3 latins bras cassés de fusionner vite vite vite avec un autre, c’était pourquoi ? La presse propaganda subventionnée aux ordres est pourtant tellement déchainée à cacher le tremblement tellurique monétaire en approche d’une fake currency. La propaganda nettoyage des esprits a été remarquable mais ça commence à suinter, non ? Lire, regarder, écouter, la presse française c’est comme regarder des rouleaux de PQ. Certains ayant tellement gobés depuis 20 ans qu’il y a avait de la croissance…. alors que c’était celle de la… Lire la suite >>
Jo.
Invité

Je corrige et précise parce que.., concernant la presse française rouleau PQ, je parle bien sûr uniquement de la classique presse oligarchique « subventionnées ».

AXSPORT
Invité

En gros 95%
🤣🤣🤣🤣

wpDiscuz