Accueil Ecologie Sport auto – L’actu du Trophée Andros et de l’Extreme E

Sport auto – L’actu du Trophée Andros et de l’Extreme E

932
7
PARTAGER

Quelques nouvelles de la planète sport auto, du côté du Trophée Andros et de l’Extreme E.

Le début de la saison 2019-2020 du Trophée Andros se rapproche. Dès lors, les voitures et les équipages continuent à être dévoilés. Le SLR (Sébastien Loeb Racing), qui effectuera ses débuts dans la compétition hivernale, a annoncé la composition de ses deux voitures. L’une sera confiée à Olivier Panis et Louis Rousset, l’autre à Quentin Giordano et Jérémy Sahry. A priori, les autos du SLR ne bénéficieront pas d’une carrosserie spécifique. Rappelons que Sébastien Loeb fera deux apparitions sur la deuxième voiture.

La Peugeot 208 en Trophée Andros

Le Team Sylvain Pussier Compétition reste fidèle à Peugeot mais change de modèle. C’est logiquement la nouvelle 208, disponible en version entièrement électrique au catalogue du constructeur, qui a été retenue même si la silhouette finale (cf. photo) est passablement différente du modèle de série. Nathanael Berthon et Sylvain Pussier d’un côté, Benjamin Rivière et Clémentine Lhoste de l’autre auront pour mission de faire briller l’auto.

De nouveau pilotes en Extreme E

En Extreme E, plusieurs pilotes rejoignent de nouveau le programme des pilotes de la série de SUV électriques qui débutera dans un peu plus d’un an. Parmi les derniers arrivés, on notera notamment la présence du pilote français Loïc Duval, qui a brillé en endurance, est actuellement pilote Audi en DTM et a également roulé en Formule E ainsi que celle de Billy Monger, miraculé à Donington en 2017.

Photo : Peugeot

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Sport auto – L’actu du Trophée Andros et de l’Extreme E"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

Je presque désolé pour l’auteur mais je n’ai pas lu l’article,
Mais à cette heure labsence de commentaire est tout de même indicateur de ce que les mentalités ne changent pas aussi vite et que les amoureux automobiles restent actuellement sur son essence : le moteur thermique

4aplat
Invité

Je ne suis pas d’accord avec ce commentaire !!
le trophée Andros est une serie hivernale assez peu suivie et l’Extreme E n’existes pas encore …
Bref, je ne suis pas sur que me moteur electrique soit la cause principale !!

Mwouais
Invité

Je peux comprendre un désaccord, ces disciplines électriques ne me font pas vibrer et l’engouement sur ce site ne semble pas fantastique

Commandant Tour
Invité

les courses en thermique sont dejà « chian… » et ce dans quasi toutes les disciplines, alors ce n’est malheureusement pas la formule e qui fait changer ce phenomene ; perso je trouve que ca en rajoute même encore une couche…. alors si en plus ca décline ailleurs, argggggggggggg
mais bon, c est peut etre aussi qu’il y a un changement de mentalité sur l’ensemble du sport auto

Thomas
Invité

Pas fan des autos à moteurs d’aspirateurs en compétition non plus(et pourtant je suis peugeotiste comme beaucoup savent déjà sur ce site) 🙁

julien
Invité

Je dois avouer que même si je possède un kona électrique, la compétition de voitures électriques n’est pas très passionnante à suivre…

wpDiscuz