Accueil Alfa Romeo F1 USA 2019 : Bottas remporte le bras de fer avec Hamilton

F1 USA 2019 : Bottas remporte le bras de fer avec Hamilton

827
15
PARTAGER
Bottas GP USA 2019

Après une course avec encore des atermoiements tactiques, Bottas est allé cherché la victoire en dépassant Hamilton qui coiffe sa 6e couronne. Lewis dépasse Juan-Manuel Fangio, et peut aller chercher Michaël Schumacher.

Avant-course

Lewis Hamilton est tout proche d’un sixième titre. Il ne lui faut que 4 points pour cela. Toutefois hier en qualifications, il n’a signé que le 5e temps tandis que Bottas signait une 11e pole en carrière. La grande inconnue sera le comportement des gommes Pirelli tout au long de la course. En effet, le scénario le plus rapide semble être de partir en pneus tendres puis de basculer en pneus mediums au bout de 22 à 25 tours. Or les cadors, sauf Albon, sont en pneus médiums. Une chance pour les suivants ?

La F1 a peint un emplacement sous le podium pour le champion du monde 2019. De quoi mettre le mauvais œil à Hamilton ? Réponse sous peu. A noter qu’on a changé l’aileron arrière de Verstappen. Pas de pénalité car il y avait un souci de sécurité (fêlure sur l’un des montants).

Départ

Très bon départ de Bottas et de Vettel. Leclerc a été prudent et recule. Hamilton lui a fait un excellent départ et passe très vite Vettel par l’extérieur ! Derrière il y a eu une touchette entre Albon et Sainz visiblement. Ricciardo est peut-être dans le coup. Leclerc puis Norris passent Vettel ! Même Ricciardo le passe au bout de la ligne droite. Vettel se plaint d’un sous-virage de malade. Pendant ce temps Albon est repassé par les stands.

On a pour le moment Bottas, Verstappen, Hamilton, Leclerc, Norris, Ricciardo, Vettel, Gasly, Sainz et Magnussen. Après 3 tours le DRS est autorisé mais Verstappen est au-delà de la seconde réglementaire tandis que Ricciardo est très proche de la McLaren de Norris. Au ralenti, il semble que Albon perd un peu l’arrière et vient percuter Sainz à l’extérieur. Pas de pénalité pour qui que ce soit.

Elle n’est plus aussi rapide en ligne droite cette Ferrari. Est-ce dû à la demande de clarification faite par plusieurs équipes portée par la voix de Red Bull sur l’utilisation du débimètre de carburant ? Bon Leclerc utilise un moteur déjà usé et n’a peut-être pas toute la puissance par rapport à Vettel.

Au 8e tour la suspension arrière droit s’effondre sur la Ferrari de Vettel ! Cela explique sans doute ses impressions, à moins qu’il soit allé trop loin et a pris un des vibreurs posés par la FIA pour limiter la piste (stupidité sans nom d’ailleurs). Il s’arrête proprement et ne provoque qu’un drapeau jaune. Très beau dépassement de Ricciardo sur Norris au freinage. 5e pour l’instant pour le pilote Renault.

Tour 10/56

En plusieurs tours, Lewis reviens dans l’aileron arrière de Max. Ce dernier est à 3 secondes de Valtteri. A la radio Ferrari demande d’éviter le point de cord au virage 8 suite au bris de suspension de Vettel. Verstappen s’arrête au début du 14e tour. C’est tôt. Il repart en pneus durs. Hamilton pousse pour éviter « l’undercut » de Red Bull (rentrer un tour ou deux avant un adversaire et pousser en sortant avec les pneus neufs).

Et c’est Bottas qui en passe par les stands également. Bottas ressort juste devant Verstappen ! Bottas passe Leclerc par l’extérieur au premier virage. Leclerc n’a pas encore changé de pneus. Hamilton semble vouloir rester en piste plus longtemps avec ses gommes mediums. On rentre dans la grosse fenêtre des changements de pneus prévu.

Tour 20/56

Bottas remonte sur Hamilton à coup de poignées de secondes. Verstappen décroche. Le Finlandais vole littéralement sur la piste. Il reste encore 35 tours. Mercedes va-t-elle finalement faire une stratégie à deux arrêts ? Leclerc rentre au stand au 21e tour et cela s’éternise ! 7,7 seonces contre 2 à 2,5 habituellement. Il ressort derrière les deux Renault. Souci de pistolet pneumatique à l’arrière gauche.

Perez, parti des stands est actuellement 6e sans avoir encore changé de gommes. Ricciardo s’est arrêté et est justement ressorti derrière Pérez et donc derrière Leclerc. Encore un pistolet récalcitrant chez Toro Rosso. Décidément, cela fait deux GP que les soucis s’enchaînent sur les arrêts au stand. Ricciardo passe Perez, mais les deux ne sont pas dans la même stratégie. Hamilton va rentrer.

Ah ben non… On lui a demandé de rentrer mais il continu pour un tour, au moins. Bottas est dans son aileron. « You can attack him now » dit-on à Valtteri. Ainsi fut dit, ainsi fut fait et Bottas dépasse Hamilton et le dépose immédiatement. Hamilton rentre au 25e tour. Il repart en durs lui aussi, derrière Verstappen qu’il va sans doute vouloir aller chercher avec des pneus plus « frais » de 10 tours. Et Hamilton tartine en enchaînant les meilleurs tours en course. Il pourrait se contenter du podium pour être titré, mais le bonhomme en veut plus.

Tour 30/56

Ricciardo de son côté reste sous la menace de Norris pour la 5e place. Il semble que la McLaren fonctionne mieux que la Renault en pneus durs. Après leur arrêt, Perez est 13e, Hülkenberg 15e. Albon est remonté à la 8e place devant Gasly. A 33e tour, Hamilton passe sous les 8 secondes de retard sur Verstappen. 23 tours à tenir pour le pilote Red Bull avec des pneus qui ont déjà 19 tours.

Albon a observé un deuxième arrêt et est 7e. Il montre de quoi il est capable au volant d’une bonne auto. C’est lui qui sera conservé par Red Bull dans l’écurie première. Kubica abandonne. Verstappen n’ira pas au bout en pneus durs. Il rentre au 35e tour et repart en médiums. Personne, même Pirelli, n’a envisagé les stratégies à deux arrêts et finalement plein vont le faire.

Albon passe les McLaren. Bottas couvre Verstappen et rentre un tour après. Pneus mediums lui aussi. Hamilton de son côté semble vouloir aller au bout. 10 secondes d’avance sur son coéquipier et 20 tours. Albon lui va passer Ricciardo pour la 5e place. C’est fait, Ricciardo n’a pas vraiment résisté, la Renault ne boxe pas dans la même catégorie que la Red Bull et surtout Albon a des pneus frais.

Cela pourrait être intéressant qu’ Hamilton chausse les pneus tendres pour 15 tours. Il se fait rattraper très vite par Bottas, un peu moins par Verstappen.

Tour 40/56

Après avoir été sous la menace de Norris, Ricciardo a pris un peu d’avance. 3 secondes. Albon fait un troisième arrêt pour mettre des tendres ! Les pneus rouges tiennent 10 tours, à peine plus. Hamilton est très actif à la radio. On le sait, il aime être rassuré, surtout quand il y a un doute sur la stratégie.

L’écart avec Bottas se stabilise à un peu plus de 4 secondes. Leclerc observe un deuxième arrêt, il marque Albon à distance et peut tenter d’aller chercher le meilleur tour en course. Norris s’arrête, Hülkenberg, Kvyat…finalement qui va ne faire qu’un seul arrêt ? Leclerc va à la pêche au meilleur tour en course. 1:36.169, il l’améliore de 8 dixièmes.

A 10 tours de la fin, Bottas est à 2,3 secondes de retard. Il semble improbable qu’Hamilton puisse résister avec des pneus durs qui ont 10 tours de plus que les mediums de Bottas. Verstappen est à 7,5 secondes de Hamilton. La 2nde place se joue sans doute maintenant. En résistant à Bottas, Hamilton peut hypothéquer ses chances de seconde place.

Albon en pneus tendres récents ne fait qu’une bouchée de la Renault de Ricciardo qui ne cherche pas l’affrontement. Il y a de gros point à prendre alors que Norris a perdu sa 7e place lors du dernier changement de pneumatiques. Mais, c’est une autre McLaren qui le remplace. Norris passe Gasly pour la 8e place. Les Mercedes arrivent dans ce paquet de pilotes. Hamilton va avoir le DRS grâce à cela.

5 derniers tours

Première tentative de Bottas sur Hamilton. Ca ne passe pas et pour cause, Hamilton pousse Bottas sur l’extérieur, il doit rendre la main. Les deux pilotes bénéficient du DRS mais après il n’y a plus personne. On voit mal comment il va pourvoir résister.

Ca passe ! Il ne lui a pas rendu la tâche facile et Bottas ne l’attend pas. Il aurait pu le « tirer » dans la ligne droite pour gagner du temps sur Verstappen mais après tout c’est de bonne guerre. Gasly et Perez se chiffonnent pour la 9e place mais le Mexicain a des pneus plus frais et passe.

Verstappen rattrape Hamilton. Il va bientôt être sous la seconde de retard et donc va pouvoir activer le DRS. Magnussen finit dans le bac à graviers, casse de frein à l’arrière droit visiblement.. Gasly rentre aux stands. Visiblement ses pneus n’en pouvaient plus. Dommage il est hors des points.

C’est tendu entre Verstappen et Hamilton. La sortie de Magnussen provoque un drapeau jaune et enlève une zone de dépassement. Enorme Lewis qui a su contrer une tactique pneumatique mauvaise et terminer 2nd.

Arrivée

Bottas remporte ce grand prix des USA devant son coéquipier Hamilton et Verstappen sur la troisième marche du podium. Hamilton est officiellement 6 fois champion du monde avec ce titre 2019.

Leclerc a fait une course anonyme mais solide. 4e pour lui devant un Albon de folie remonté du fond du peloton après un départ chaotique. Ricciardo signe une très belle 6e place devant Norris, Sainz, Hülkenberg et Kvyat.

[Mise à jour 23h15 : Kvyat a reçu 5 secondes de pénalité après course pour un accrochage avec Perez au virage 15. Perez récupère la 10e place.]

Prochain GP au Brésil du 15 au 17 novembre 2019.

Classement du Grand Prix des Etats-Unis 2019

P # NAME
1 77 V.BOTTAS
2 44 L.HAMILTON
3 33 M.VERSTAPPEN
4 16 C.LECLERC
5 23 A.ALBON
6 3 D.RICCIARDO
7 4 L.NORRIS
8 55 C.SAINZ
9 27 N.HULKENBERG
10 11 S.PEREZ
11 26 D.KVYAT
12 7 K.RÄIKKÖNEN
13 18 L.STROLL
14 99 A.GIOVINAZZI
15 8 R.GROSJEAN
16 10 P.GASLY
17 63 G.RUSSELL
18 20 K.MAGNUSSEN
88 R.KUBICA
5 S.VETTEL

Classement du championnat pilotes 2019

Hamilton n’avait besoin que de 4 points pour être certain d’être titré en fin de saison. Il a fait mieux avec 18. Bottas de son côté est assuré de terminer 2nd du championnat. Derrière, rien n’est joué. Leclerc devance Verstappen de 14 points et Vettel de 19.

Plus loin, Albon grimpe à la 6e place devant Sainz. Il a définitivement (sans doute) passé Gasly 8e et dorénavant à 7 points derrière. On se doute de qui va rester chez Red Bull en 2020.

Pos Driver PTS
1 Lewis Hamilton HAM 381
2 Valtteri Bottas BOT 314
3 Charles Leclerc LEC 249
4 Max Verstappen VER 235
5 Sebastian Vettel VET 230
6 Alexander Albon ALB 84
7 Carlos Sainz SAI 80
8 Pierre Gasly GAS 77
9 Daniel Ricciardo RIC 46
10 Sergio Perez PER 44
11 Lando Norris NOR 41
12 Nico Hulkenberg HUL 37
13 Daniil Kvyat KVY 34
14 Kimi Räikkönen RAI 31
15 Lance Stroll STR 21
16 Kevin Magnussen MAG 20
17 Romain Grosjean GRO 8
18 Antonio Giovinazzi GIO 4
19 Robert Kubica KUB 1
20 George Russell RUS 0

Classement du championnat équipes 2019

Mercedes est titré depuis un bout de temps. Mais la firme à l’étoile augmente son avance sur Ferrari qui est assuré de terminer 2nd du championnat. Il ne reste que deux GP (Brésil et Abu Dhabi) et 88 points maximum pour une équipe.

De son côté, McLaren est assurée de la 4e place. Il faudrait un exploit pour que Renault rattrape les 38 points de retard. Renault de son côté a 18 points d’avance sur Racing Point malgré la réclamation de cette même écurie qui a valu la disqualification des Renault au Japon. Par contre Racing Point est au coude à coude avec Toro Rosso.

Après, peu de chances que cela bouge entre Alfa Romeo, Haas et Williams.

Pos Team PTS
1 Mercedes 695
2 Ferrari 479
3 Red Bull Racing Honda 366
4 McLaren Renault 121
5 Renault 83
6 Racing Point BWT Mercedes 66
7 Scuderia Toro Rosso Honda 63
8 Alfa Romeo Racing Ferrari 35
9 Haas Ferrari 28
10 Williams Mercedes 1

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "F1 USA 2019 : Bottas remporte le bras de fer avec Hamilton"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Otto carius
Invité

Jangio c est le cousin pakistanais de Fangio 🙈

Seb
Invité

6 eme titre en approche pour Hamilton … Mercedes ! AFANT QUE LES HALLEMANDS ARRIVENT ! 🥰

zafira500
Invité

Allemands ? Ils ont ou les allemands chez Mercedes ?
En tout cas, bravo au finlandais Bottas qui prends ces derniers temps le dessus sur l’anglais Hamilton, le tout, sous l’œil attentif de l’autrichien Toto Wolf. Ça pourrait d’ailleurs faire jaser dans les locaux de l’équipe… en Angleterre.
Non, je ne vois pas où sont les allemands chez Mercedes GP.😁

Yorgle
Invité

« Allemands ? Ils ont ou les allemands chez Mercedes ? »
Toto Wolff déjà… 😉

Yorgle
Invité

mille excuses, je me suis bien trompé sur ce coup-là… 😉

Seb
Invité

Je sais pas ou sont les Allemands chez Mercedes mis à part dans la marque elle même … Une chose est sur c’est que vu la prestation de Vettel ils sont pas chez Feu-rrari ….. 🤓

JC juncker
Invité

Putain les rouges 🤣🤣

la FIA enquêtent et hop elles perdent en perfs.
Ça le rappelle l année dernière où le début d année quand la FIA a regardé de plus prêts leurs moulbif. Fait dire que sur la grille et aux arrêts aux stands elle fumait comme un supertanker.

Zak
Invité

Cette affaire me rappelle les meilleures trouvailles d’Henry « Smokey » Yunick en NASCAR et en Transam.

https://www.carthrottle.com/post/7-hilariously-mad-racing-hacks-that-were-all-the-work-of-one-man/

Voir le paragraphe « The 11-foot fuel fine » pour ceux qui spnt intéressés.

Thomas
Invité

Seul abandon du plateau Vettel ??? 😮
Décidemment Ferrari 🙁

wpDiscuz