Accueil Audi Francfort 2019 : Audi RS7 Sportback

Francfort 2019 : Audi RS7 Sportback

1345
4
PARTAGER
RS7

Audi continue de renouveler la gamme RS, qui fête ses 25 ans d’existence, avec ici la déclinaison très sportive du grand coupé 5 portes A7.

Puissance et efficience

Accompagnée d’un système hybride léger (MHEV) 48 volts, la RS7 n’en oublie pas néanmoins de mettre en avant ses muscles et son gros cœur. Le 4.0 TFSI de la nouvelle Audi RS 7 Sportback, qu’elle partage avec la RS6 Avant, produit 600 ch et délivre 800 Nm de couple entre 2 050 et 4 500 tr/min. De quoi passer de 0 à 100 km/h en seulement 3,6 secondes. La vitesse maximale, limitée électroniquement, est de 250 km/h mais elle passe à 280 km/h avec le pack dynamique et à 305 km/h avec le pack dynamique plus. Cette puissance débordante sera passée au sol par une transmission intégrale Quattro qui envoie en condition standard 60% du couple sur les roues arrière, le tout appuyé par une boîte automatique 8 rapports et une nouvelle fonction Launch Control.

L’efficience est de mise avec le système de cylindre à la demande (COD) qui peut désactiver les cylindres 2, 3, 5 et 8 sur les derniers rapports en éteignant l’injection et l’allumage et en fermant les soupapes d’admission et d’échappement. Audi annonce ainsi une réduction de la consommation à hauteur de 0,8 litre aux 100 kilomètres.

La RS7 embarque aussi la suspension pneumatique adaptive RS avec amortissement contrôlé, La direction assistée progressive avec rapports sportifs et, en option, elle peut être équipée de la direction dynamique des quatre roues motrices.

On se dévergonde

La RS7 se pare de nouveaux attributs plus agressifs, avec une largeur de caisse de 1,95 mètre, soit 40 millimètres de plus que l’A7. Les passages de roues élargies lui donneraient presque un air de muscle car. La face avant dévoile un visage nettement plus énervé, déjà aperçu sur la RS6 Avant. La calandre Singleframe, sans bordure, est plus évasée, surmontée d’une fente renforçant l’agressivité de l’ensemble et encadrée par de grandes ouvertures d’admission d’air en forme de flèches bordées par des bandes verticales en noir brillant.

Le bord de fuite courbé et la bande lumineuse reliant les feux arrière principaux sont caractéristiques de la RS7 Sportback. À une vitesse de 120 km/h, un spoiler se déploie au niveau du hayon. Le système d’échappement RS, qui comprend une sortie d’échappement ovale chromée de chaque côté, se trouve sous le pare-chocs RS et comporte un diffuseur arrière en forme de W évasé et inversé que l’on voyait déjà sur la RS6 Avant. De série, la nouvelle RS 7 Sportback comprend des phares LED.

Arrivée dans les concessions début 2020.

L’avis de leblogauto.com

La RS7 a de la gueule avec sa ligne fastback musculeuse à souhait, même si rien ne surprend par rapport à la RS6 Avant qui dévoilait déjà les nouveaux codes stylistiques RS. L’hybridation légère, c’est vraiment pour la forme, car on retiendra surtout son gros V8 de 600 chevaux.

Images : Audi

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Francfort 2019 : Audi RS7 Sportback"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
FlonFlon
Invité

Faire sauter le limiteur avec des « packs » que j’imagine payant bien évidemment :/

C’est d’un cynisme sans nom.

SAM
Invité

L’intérieur est simplement sublime.
L’extérieur …c’est regardez moi!
Quand Audi viendra au Courbes de Porsche
ce sera sublime … il est loin de le temps
de l’Audi A6 C5 tout en mesure et rondeurs!

Fabi35
Invité

La C6 avec le V10 lambo !😉 Moin ronde mais plus sculpté

Rickyspanish
Invité

Sacrée bestiole même si je ne suis pas fan de l’ensemble parechoc avant/calandre avec ces trucs noirs verticaux dans les entrées d’air latérales.
A l’arrière, je ne suis toujours pas convaincu par le bandeau lumineux.
L’A7 première version reste pour moi nettement plus réussie et avait ce petit quelque chose qui lui donner un truc en plus par rapport au reste des berlines Audi.

wpDiscuz