Accueil Finance Chine, nouvelles mesures de relance du marché

Chine, nouvelles mesures de relance du marché

1401
8
PARTAGER
Bilan Chine - Toyota Corolla

Le marché automobile est à l’image de l’économie chinoise, en grande difficulté depuis plusieurs mois. Cette activité est donc bien présente dans le nouveau train de mesures de relance de l’économie annoncé par Pékin.

Voici à présent plus d’un an que le marché automobile chinois est en baisse continue. Depuis le début de l’année, le recul atteint 12,7% rien que pour les modèles assemblés sur place. Soit près de 1,5 million de voitures en moins pour les usines chinoises. L’industrie qui anticipait une poursuite de la croissance se retrouve plombée par des surcapacités, et certains comme PSA ou Kia ont déjà engagé des mesures pour réduire ces capacités de production.

Le gouvernement n’a pour le moment pas engagé de mesure forte pour relancer le marché de façon artificielle. Et les nouvelles annonces continuent en ce sens. Pékin demande ainsi aux villes concernées la suppression, ou l’allègement, des mesures de limitation des immatriculations, qu’il s’agisse de quotas, enchères ou de loteries. cette mesure vise les plus grosses villes : Pékin, Shanghai, Shenzhen, Guangzhou.

Une autre mesure vient en quelque sorte contredire ce qui avait été annoncé en début d’année sur les aides à l’achat de véhicules électriques. En préparation d’une disparition totale des aides à l’achat en 2020, Pékin avait en effet supprimé les aides locales, ne maintenant que les aides du gouvernement central. Les autorités locales étaient alors incitées à reporter les fonds sur le développement de l’infrastructure de recharge. Mais Pékin enjoint à présent les gouvernements locaux à « encourager activement » l’achat de véhicules électriques (ou hybrides rechargeables). C’est qu’en juillet, ce secteur d’activité, jugé stratégique pour l’industrie automobile chinoise, à atteint une croissance quasi-nulle.

L’avis de Leblogauto.com

Les constructeurs chinois ont été largement dopés par les subventions de déploiement du véhicule électrique depuis plusieurs années. Mais ces aides s’estompent peu à peu, alors que le marché plonge. Les finances de quelques grands groupes chinois sont donc mises à mal, et le gouvernement cherche donc à relancer la machine, en douceur. Sans non plus se dédire en maintenant des aides dont il a annoncé la suppression de longue date. La situation devrait plus que jamais pousser les constructeurs à exporter leur production, qu’ils soient chinois, ou non…

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Chine, nouvelles mesures de relance du marché"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Xavier
Invité

Les objectifs de croissance vont être difficiles à tenir, les aides soutiendront le marché mais pour combien de temps ?
Les constructeurs se lancent tous, plus ou moins vite et doivent regarder attentivement ce qui se passe en Chine et pas seulement en Norvège. 😉

Luc
Invité

L’ensemble des constructeurs ferait mieux de réfléchir à la manière de survivre à une décroissance mondiale qui à mon avis est inéluctable. A moins que 6 milliards d’êtres humains puissent vivre selon notre modèle occidental ? On a eu l’age de pierre, l’age du feu, l’age du fer, et maintenant l’age du pétrole qui va arriver au bout. (L’age de pierre ne s’est pas terminé par manque de pierres…, le pétrole non plus).

titi
Invité

Bien d’accord avec Luc …. cette frénésie, c’est une fuite en avant. Il faut arrêter de croire que chaque famille peut avoir 4, 5 ou je ne sais combien de voitures…. à un moment quand c’est plein , c’est plein . D’ailleurs cela vaut aussi pour bien d’autres secteurs.

Xavier
Invité

C’est vrai pour les voitures et il faut reconnaître que c’est assez rare d’en posséder 4 ou 5.
Dans un autre registre les familles commencent à comprendre qu’il n’est pas solidaire, sérieux ou responsable de faire 4,5 ou 10 enfants. De nombreuses familles l’ont compris y compris dans les Pays moins développés ou la natalité a baissé considérablement.
En France, on continue à verser des alloc pour soutenir la croissance…ou la fuite en avant. 😉

nouh
Invité

Réduire le nombre d’enfant n’est pas la solution, la preuve la Chine l’a fait et cela se retourne contre eux maintenant.
Par contre, arrêter de basé notre système sur la productivité, le produire plus et peu importe si la nature suit, là est le problème de l’homme du 21 siècle et il doit faire vite pour corriger le tir car la nature ne fera pas de cadeau!!! La terre sera toujours là, avec ou sans nous…..

gigi4lm
Invité

@titi : « Il faut arrêter de croire que chaque famille peut avoir 4, 5 ou je ne sais combien de voitures…. »
Il faut arrêter de croire que chaque famille chinoise possède 4 ou 5 voitures. Le marché chinois est loin d’ être saturé. Les raisons de la baisse des ventes sont ailleurs.
Quant à parler de décroissance c’est confondre les problèmes des pays riches avec ceux du reste du monde qui lui ne se pose pas ce genre de question.

nouh
Invité

La Chine dans une décroissance mondiale n’a d’autre solution que d’essayer de relancer son commerce intérieur. Cette fuite se fera au détriment de la lutte contre la pollution et le réchauffement climatique. Mais qui pouvait penser que le pays qui vit le plus sur la course effrénée du monde de la finance, du « toujours plus, de production, de croissance », allait changé de cap et d’ailleurs, aucun pays industrialisé ne change de cap!!!………La nature nous le fera payer très, très chère et plus vite que certains le pensent, mais là, il sera trop tard ou presque.

Invité

Dis donc, c’est quasiment tous les mois où il y a des « mesures de relances » en Chine ou je me trompes ?

wpDiscuz