Accueil Electriques Vers une flambée des prix des batteries électriques due au nickel ?

Vers une flambée des prix des batteries électriques due au nickel ?

1458
27
PARTAGER

Vers une flambée des prix des batteries des véhicules électriques ? Le prix du nickel, matière première rentrant dans leur fabrication – a atteint jeudi un niveau si élevé qu’il n’avait pas été égalé depuis seize mois. Les marchés redoutent en effet que l’Indonésie n’interdise l’exportation de ce métal, comme elle l’avait laissé entendre en 2017 .

Le cours du nickel s’envole

Vers 01H50 GMT (03H50 à Paris), le cours du nickel pour livraison en trois mois a ainsi atteint les 16.690 dollars la tonne, soit exactement le même niveau que celui atteint en avril 2018, ce qui constituait alors un sommet non atteint depuis fin 2014.

L’Indonésie pourrait bloquer les exportations de nickel

les analystes estiment que ce qu’ils considèrent comme une véritable « explosion du course » soit consécutive aux craintes sur les exportations indonésiennes.

Des rumeurs circulent en effet sur les marchés laissant entendre que le gouvernement indonésien pourrait révoquer les permis à l’exportation de nickel brut avant 2022, comme initialement annoncé.

En 2017, le principal exportateur mondial de minerai avait assoupli l’interdiction frappant ce minerai … tout en affirmant en parallèle que cette mesure ne durerait que cinq ans et que les exportations seraient de nouveau limitées en 2022.

Une « éventualité » qui inquiète de plus en plus les marchés bousiers alors que l’échéance approche. Tentant d’anticiper une éventuelle pénurie qui pourrait ralentir la croissance du secteur automobile en limitant la production de véhicules électriques, les investisseurs ont accru massivement leurs achats.

Précisons que selon un rapport de l’Institut géologique américain, l’USGS, l’Indonésie est le premier pays producteur de nickel, avec près de 560.000 tonnes de métal produites en 2018.

L’Indonésie recommande de ne pas se fier aux rumeurs

Le directeur général de l’industrie charbonnière et minière indonésienne a toutefois recommandé au marché de ne « pas prêter attention aux rumeurs » tant que de nouvelles règles n’étaient pas « établies » formellement.

L’utilisation du nickel pour la fabrication de batteries rechargeables a provoqué une envolée des prix en 2017 et dans la première moitié de l’année 2018. Mais par la suite, les tensions commerciales et la multiplication des projets d’extraction ont nettement fait baisser les cours.

L’avis de Leblogauto.com

Alors que l’Indonésie vient juste d’annoncer vouloir devenir une plaque tournante pour la fabrication de véhicules électriques et batteries associées – mettant en avant ses richesses en matières premières indispensables à la production de batteries, le pays pourrait être tenté de recourir à une sorte de chantage – ou tout du moins de « négocier » à sa manière – pour attirer les investisseurs sur son territoire en « jouant » sur une éventuelle pénurie de nickel.

Profitant au passage de la montée des cours …

Sources : Bloomberg, Reuters

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "Vers une flambée des prix des batteries électriques due au nickel ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gilles L.
Invité

C’est de bonne guerre !
Jusqu’à l’heure, ce sont les pays exportateurs de pétrole qui se sont livrés à une forme de « chantage » pour créer artificiellement la pénurie et maintenir ainsi les cours à un niveau élevé.
Désormais, ce sont les pays riches en métaux et terres rares qui vont profiter de la manne engendrée par le développement du marché des véhicules électriques.
Je pense de plus en plus que le véhicule électrique n’est pas la panacée que d’aucuns nous font croire.

wizz
Membre

On a de la chance de vivre dans un pays à climat tempéré. Il ne fait pas trop froid ni trop chaud, ni trop humide totalement inondée, ni sècheresse désertique. De ce fait, l’agriculture pousse bien chez nous. Pas comme dans certains autres pays. Par exemple, l’Arabie Saoudite est très connue pour ses champs de blé à perte de vue, n’est ce pas?

Certains font leur possible pour maintenir un cours haut pour le pétrole, d’autres pour les métaux, d’autres pour la bouffe…
https://www.lemonde.fr/economie/article/2012/09/13/les-speculateurs-financiers-coupables-de-la-flambee-des-prix-des-aliments_1757951_3234.html

wizz
Membre
« Quand le dernier arbre aura été abattu – Quand la dernière rivière aura été empoisonnée – Quand le dernier poisson aura été péché – Alors on saura que l’argent ne se mange pas. » C’est un diction que tout le monde connait On peut vivre avec un peu moins de pétrole, de métaux… Ce sera plus difficile, plus contraignant, mais on peut s’y adapter sans problème. En revanche, il est difficile de vivre avec moins de bouffe… Alors de même, on saura que le pétrole ne se mange pas, et non plus le nickel…. https://www.investigaction.net/fr/limplication-du-changement-climatique-dans-les-revoltes-arabes/ Que vaut il mieux? Avoir la… Lire la suite >>
zafira500
Invité

« Avoir la sécurité alimentaire ou la sécurité des matières premières? »
Vu les sal…ies que l’on nous met dans nos plats, je ne sais pas si l’on peut encore parler de « sécurité alimentaire ».
Et avec la ratification du CETA et l’accord UE-MERCOSUR, ça ne risquera pas de s’améliorer.

wizz
Membre
nous Occidentaux, nous sommes sûrs d’avoir une assiette pleine à chaque repas. Nous sommes au stade où nous exigeons avoir une assiette au contenu sain mais lorsque les gens n’ont pas toujours une assiette pleine à chaque repas, ni d’assiette tout court à tous les repas (ps: manger une fois par jour), je me demande si ces gens se montreraient aussi exigeants que nous… Par exemple, les Syriens, Egyptiens ou Tunisiens, seraient ils d’accord pour échanger 1kg de blé bio contre 5kg de blé glyphosaté? La réponse est probablement oui. La faim, la « vraie » faim, ça remet en place les… Lire la suite >>
Invité

ce qu’il y a de bien avec les ant-VE, cher wizz, c’est qu’ils nous pondent perpétuellement tout un tas d’argument pas toujours pertinent pour justifier leur désamour pour cette solution (arguments auxquels seuls eux y croient) … mais qu’ils sont dans l’incapacité chronique de nous dire qu’elle sera donc la solution qui remplacera le pétrole !

Hello
Invité

Oulala, gilles a osé emetre un doute léger et dire simplement que le VE ne Lui parait Pas être la panacé et nous avons les petits agents qui rameutent, en partant qui plus est dans des délires, des leçons, des acusations, des HS,…etc pour finalement l’étiqueté anti-VE!!
HALLUCINANT!!!

Hello
Invité

Déjà 20 heures pour valider un com, ridicule!

Xavier
Invité

Les marchés réagissent rapidement !
Faut il s’attendre à une baisse des cours du pétrole ?
La question est peut être plutôt quand est ce que le cours du pétrole va baisser?;)

nouh
Invité

Il est en très net baise

Luc
Invité

Quand le détroit d’Ormuz sera bloqué, le prix du baril sera réajusté…

Hello
Invité

Les pays occidentaux n’ont Pas de pétrole mais ils ont des idées.
Ils crée, inventent et ils développes depuis des siecles pendant que les autres Vivent de rentent et pleurnichent.
Non je rigole. Humour coolcool hein.

Hello
Invité

Après la l’irak, la libye, la syrie, l’. ………..

Luc
Invité

La vie est injuste. Tous ces pays regorgent de richesses qu’ils n’auraient jamais été capables d’exploiter sans notre technologie. Au moins ça aura le mérite de ralentir la pollution qui en découlera. Après l’Iran, ça sera leur tour…

zafira500
Invité

Oui notre technologie… dont certains éléments sont fait à base de LEUR pétrole.

Daishin
Invité

De quoi réfléchir sur le scandale du tout électrique actuel ? Qu en pensent les bobos dans leur Tesla ?
Rien c normal

Xavier
Invité

Oui il y aura un « après » l’euphorie électrique et indépendamment du cours du nickel, il y est probable que nous soyons nombreux à en être témoin.

Luc
Invité

Les progrès des batteries n’arrivent pas assez vite mais ils arriveront.

Invité

scandale ! Quel scandale ? pour le moment, le seul scandale que je vois, c’est celui de ceux qui vivent dans leurs bulles en ne voyant pas venir la pénurie de pétrole dans les 30 ans qui viennent, et qui rejettent tout remplaçant possible car ils ne veulent pas d’une voiture « fonctionnant avec un moteur d’aspirateur » ou tout autre argument bidon. Quand « l’euphorie pétrolifère » sera terminée, j’aimerais bien voir dans quoi ces rétrogrades rouleront

zafira500
Invité

@shooby
C’est vrai que du minerai on en a à l’infini.

Invité

les différences, c’est que :
– le « minerai » est recyclable presque à l’infini, là où la goutte de pétrole, quand tu l’a brûlée …
– pour alimenter une VE, il n’y a pas que le « minerai » !

Phil
Invité
« Oui il y aura un « après » l’euphorie électrique et indépendamment du cours du nickel, il y est probable que nous soyons nombreux à en être témoin. » Je suis à peu près sûr d’avoir lu les mêmes rengaines sur les appareils photo num, la musique dématérialisée, internet, les jeux vidéos. L’euphorie, sans blague, une fois que t’as essayé, que t’as fait ton plein chez toi pour deux balles et que le lendemain tu roules en silence en ayant l’impression de conduire par la pensée tellement c’est fluide comparé au thermique, sans parler des aspects écologiques… tu te demandes plutôt… Lire la suite >>
Phil
Invité

« De quoi réfléchir sur le scandale du tout électrique actuel ? »
en quoi c’est un scandale ? avec 2% des ventes ?

le scandale, c’est plutôt le tout pétrole actuel non ? polluant avéré sous de multiples formes, gravement problématique pour le climat, générateur de guerres à l’échelon planétaire et depuis sa découverte, d’un rendement extrêmement médiocre, retenu initialement pour sa très grande disponibilité et sa densité énergétique au détriment de tout le reste…
y’a un poil plus matière à critique je trouve

wpDiscuz