Accueil Electriques Indonésie : nouveau décret sur les VE pour doper l’industrie

Indonésie : nouveau décret sur les VE pour doper l’industrie

648
2
PARTAGER

Le président indonésien, Joko Widodo, a annoncé jeudi avoir signé un décret précisant le soutien du gouvernement à la construction d’une industrie du véhicule électrique dans la plus grande économie de l’Asie du Sud-Est.

Widodo n’a pas fourni de plus amples détails, mais un projet de décret examiné par l’agence de presse Reuters avant la signature indiquait que le texte contenait une série d’incitations pour stimuler la production et l’achat de véhicules électriques.

Batteries et matières premières : la clé du succès

Le président indonésien Widodo a déclaré dans un communiqué que la construction de batteries dédiées et les matières premières rentrant dans la fabrication, telles que le cobalt, le manganèse et d’autres – ressources dont le pays est doté – constituaient la clé de l’industrie des véhicules électriques.

L’Indonésie, riche en matières premières, cherche notamment à créer une industrie en aval basée sur ses approvisionnements en minerai de nickel-latérite, utilisé dans les batteries au lithium.

L’Indonésie veut devancer les autres pays grâce à ses atouts

« La stratégie commerciale peut être conçue dans ce pays pour que nous puissions devancer les autres en construisant une industrie de la voiture électrique peu coûteuse, compétitive car les matières premières sont là », a par ailleurs déclaré Joko Widodo en marge d’un événement organisé au siège de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est.

Selon Widodo, la mise en œuvre d’une telle industrie pourrait prendre plus de « un an ou deux », un nouveau marché devant être créé en parallèle.

« Assembler est facile, nous devons donc nous emparer de l’industrie en amont », avait déclaré en avril dernier Harjanto, le ministre délégué à l’Industrie, les Transports et l’électronique. Insistant sur la volonté du pays de fabriquer des composants sur son territoire.

Baisse des taxes et droits d’importation

Le projet de règlement vu par Reuters prévoit notamment des réductions des droits d’importation sur machines et matériaux et des taxes de luxe moins élevées pour les acheteurs.

Widodo a également suggéré jeudi que les administrations municipales de tout le pays puissent offrir davantage d’incitations, telles que le stationnement gratuit ou des frais administratifs gratuits, afin de soutenir l’adoption des VE par les consommateurs privés et les sociétés de transport en commun.

En avril dernier, nous indiquions que le gouvernement indonésien était en cours d’élaboration d’un ensemble de nouvelles règles visant à promouvoir les véhicules électriques, susceptibles de réduire les taxes sur le luxe et d’augmenter progressivement les taxes sur les véhicules produisant davantage d’émissions.

Les constructeurs automobiles pourraient bénéficier d’un délai de grâce de deux ans pour se conformer à la nouvelle réglementation, avait alors déclaré indiqué le gouvernement..

L’Indonésie souhaite devenir une plaque tournante pour les véhicules électriques

L’Indonésie ambitionne de devenir une plaque tournante pour les véhicules électriques en Asie et au-delà. Elle se donne pour objectif d’en débuter la production en 2022, souhaitant parallèlement que la part de la production de véhicules électriques du pays atteigne 20% de la production totale de voitures d’ici 2025.

Investissements majeurs de Toyota et Hyundai en Indonésie pour développer les VE

Les autorités indonésiennes ont par ailleurs indiqué que Toyota, qui détient la plus grande part du marché automobile national, et Hyundai Motor investiraient respectivement 2 milliards et 880 millions de dollars dans le pays pour développer des véhicules électriques au cours des prochaines années.

L’avis de Leblogauto.com

L’Indonésie s’attend à ce que la mise en place d’une industrie du véhicule électrique renforce ses exportations, qui sont en décroissance à l’heure actuelle. Le pays mise donc sur l’essor de ce type de motorisations pour équilibrer sa balance commerciale. Il souhaite par ailleurs attirer investisseurs et constructeurs via ses ressources en matières premières. Proposant ainsi de devenir un véritable hub pour la fabrication de véhicules électriques mais également des batteries associées, ce qui permettrait notamment de réduire considérablement les frais de transport.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Indonésie : nouveau décret sur les VE pour doper l’industrie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AVENUE
Invité

C’est la course à l’échalote ?
Dans 3 ans on va avoir une nouvelle bulle dans ce domaine

wizz
Membre

et la bulle du pétrole, pendant combien d’années peut elle encore perdurer avant de se dégonfler….

wpDiscuz