Accueil Electriques BASF et Nornickel s’unissent pour les batteries électriques

BASF et Nornickel s’unissent pour les batteries électriques

474
0
PARTAGER

Le groupe allemand BASF et le russe Norilsk Nickel (Nornickel) ont conclu une coopération stratégique pour répondre à la demande croissante de batteries nécessaires pour alimenter les véhicules électriques. Une annonce faite conjointement par les deux partenaires.

Contrat d’approvisionnement en nickel et cobalt

Une partie de l’accord inclut un contrat d’approvisionnement à long terme pour le nickel et le cobalt. BASF construira quant à lui une usine de production de matériaux pour batteries à Harjavalta, en Finlande, à proximité d’une raffinerie de nickel et de cobalt appartenant à Nornickel.

BASF investit  dans les matériaux cathodiques

Cette opération s’inscrit dans le cadre du plan de BASF visant à investir jusqu’à 400 millions d’euros (462 millions de dollars) dans le cadre d’une première étape de son projet de construction d’installations de production de matériaux cathodiques en Europe.

La mise en service de l’usine, qui sera en mesure de fournir des batteries pour environ 300 000 véhicules électriques par an, est prévue pour la fin de 2020.

Kenneth Lane, président de la division catalyseurs de BASF, estime que l’investissement à Harjavalta permettra au groupe d’être présent dans toutes les grandes régions du monde, via une production locale et une proximité accrue des clients. Ce qui, selon lui, soutiendra « le marché en forte croissance du véhicule électrique ».

« Combiné à notre coopération avec Nornickel, nous créons une plate-forme solide qui relie les efforts des leaders de l’industrie pour l’approvisionnement en matière première et la technologie et la production de matériaux de batterie » a-t-il souligné.

Sources : Automotive News, BASF, Nornickel

Crédit Illustration : BASF

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz