Accueil Formula E Formule E : Brendon Hartley chez Dragon

Formule E : Brendon Hartley chez Dragon

183
2
PARTAGER
| Driver: Max Gunther| Team: Geox Dragon| Number: 6| Car: Penske EV-3|| Photographer: Shivraj Gohil| Event: Marrakesh E-Prix| Circuit: Circuit International Automobile Moulay El Hassan| Location: Marrakesh| Series: FIA Formula E| Season: 2018-2019| Country: MA|

Dragon Racing vient d’annoncer l’un de ses deux pilotes pour la saison à venir de Formule E. Il s’agit de Brendon Hartley.

Brendon Hartley rejoint la liste des pilotes qui disposent d’un double programme WEC-Formule E. Il vient en effet d’être titularisé chez Dragon Racing, écurie qui s’est classée dernière de la saison 2018-2019 de Formule E.

Un joli palmarès

Double champion du monde WEC (catégorie LMP1), vainqueur des 24 Heures du Mans en 2017, l’ancien pilote Porsche a également été titulaire lors de la saison 2018 de Formule 1 chez Toro Rosso. Il a depuis signé avec Toyota en WEC pour remplacer Fernando Alonso et tentera à coup sûr la saison à venir de coiffer une nouvelle couronne en WEC ainsi que de décrocher une nouvelle victoire aux Mans.

Un nouveau défi

La Formule E va constituer un nouveau défi pour le Néo-Zélandais, d’autant que sa nouvelle écurie peine à briller dans la discipline et qu’elle est toujours à la recherche d’un partenaire constructeur. La saison dernière, Dragon Racing alignait un duo constitué de Maximilian Günther et de José Maria Lopez. Le premier est pressenti chez BMW Andretti, en remplacement de Antonio Felix da Costa qui viendrait épauler Vergne chez DS Techeetah. Quant au second, sa présence en Formule E n’est pas encore garantie. Notons au passage qu’il sera l’un des équipiers de Hartley chez Toyota.

Image : Dragon Racing

 

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Formule E : Brendon Hartley chez Dragon"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Malgré les espoirs de l’ecurie et du pilote, j’ai bien peur que l’equipe ne progresse pas.
Ceci dit, pour un pilote qui arrive dans la discipline, il n’y a pas de pression.

Gustave
Invité

pique t-il la place de son équipier chez Toyota, José Maria ? ce serai amusant

wpDiscuz