Accueil PSA PSA va sérieusement réduire ses capacités en Chine

PSA va sérieusement réduire ses capacités en Chine

2696
70
PARTAGER
Salon de Shanghai 2019 - Peugeot 508L PHEV
La Peugeot 509L PHEV au salon de Shanghai 2019

Malgré des ventes plus que satisfaisantes en Europe, PSA est tiré vers le bas par ses résultats catastrophiques en Chine. L’heure n’est plus à la relance, mais à la sauvegarde avec un grand plan de réduction des capacités de production.

Le temps d’un PSA à la conquête de la Chine, comptant au nombre des principaux acteurs du marché, avec 3% ou plus de pénétration est révolu. Plusieurs erreurs de produit successives ont entraîné une chute vertigineuse des ventes : A peine plus de 60 000 unités au premier semestre 2019, contre 300 000 de plus en 2015 ! Pour une part de marché désormais proche de 0,5% Et l’échec de DS n’est pas seul en cause. Peugeot et Citroën sont aussi en pleine tourmente : respectivement 42ème et 44ème marques du marché. Aucun des nouveaux modèles ne fonctionne, et la meilleure vente reste la berline d’entrée de gamme Citroën C-Elysée.

Et le problème parait encore plus grave lorsque l’on pense que les capacités de production sont de 1,2 million d’unités annuelles. Rien que pour la coentreprise avec Changan, l’usine de Shenzhen censée produire jusqu’à 200 000 DS a assemblé moins de 2 000 voitures sur la première moitié de l’année…

Et en attendant des jours meilleurs (reprise du marché, nouveaux produits…), PSA compte trancher dans le vif, quitte à bousculer ses partenaires. Et pour retrouver un point d’équilibre financier, il faut réduire drastiquement les capacités. Des jours de chômage ou la fermeture de certaines lignes ne suffiront pas. Il y a tout simplement trop d’usine. Mais pas question d’hypothéquer l’avenir, ou s’aliéner le pouvoir politique, en fermant une usine. Une solution complémentaire sera donc de louer une usine… à un concurrent. L’hypothèse la plus vraisemblable sera de transférer pour quelques années l’une des usines de Wuhan à un autre partenaire de Dongfeng. Très probablement Honda, qui a pour sa part fortement augmenté ses ventes ces dernières années.

Notons que PSA n’est pas seul dans cette situation, et Ford rencontre lui aussi de gros problèmes de surcapacités.

L’avis de Leblogauto.com

Déjà en crise avant la chute du marché, PSA est donc encore plus fortement impacté, et ses usines sont un énorme poids mort financier. Heureusement pour le groupe français, d’autres constructeurs sont en quête de capacités, mais hésitent à investir dans de nouvelles implantations (Honda), ou ne peuvent pas les réaliser (start-ups). La location à une start-up pourrait-elle apporter un partenaire en matière de véhicule électrique ?

Illustration : Leblogauto.com

Poster un Commentaire

70 Commentaires sur "PSA va sérieusement réduire ses capacités en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pcur
Invité

Difficile d’ici d’analyser cette descente aux enfers que l’on peut lire tous les mois dans votre bilan des ventes chinoises. Des efforts importants ont été fait à destination de ce marché comment la gamme peut être aussi inadaptée au goût des chinois ?

Miké
Invité

Le probleme n’est pas la gamme, le problème c’est le marché.

pat d pau
Invité

des amis chinois m’ont dit qu’ils voulaient des voitures europeennes et pas des voiture faites pour les chinois… la gamme PSA/DS est une gamme faite pour les chinois avec des produits que l’on ne voit pas en Europe.. ils ont surement tort (le Marketing PSA est plus intelligent de tout le monde) mais ils sont clients la-bas.. et n’ont pas choisi une PSA. la C-Elysée ‘profite’ de l’image de la ZX (la meme que la version europe) vendue depuis 1992..

zeboss
Invité

tes amis chinois sont sans doute anti Audi A8 ou A6 longue, comme la BMw 7L?
hein….
tes potes chinois seraient pas du XIIIieme Arrondissement ?

pcur
Invité

Non Miké…désolé mais le marché est en baisse de 15% pas de 60% le marché n’a rien à voir dans une déconvenue d’une telle ampleur (de plus la baisse de PSA a commencé bien avant cette année). On parle quand même d’une baisse de 83% par rapport au premier semestre 2015 (60k vs 360k)

SGL
Invité

@Pur, c’est oublier que Tavares refuse la guerre des prix que les autres abusent au maximum.
Alors OUI, parfois c’est mieux de moindre vendre pour moins perdre de l’argent.
Si l’on vend à perte … Quel intérêt d’être N°1 ?

SGL
Invité
sweeck
Invité

Quoi qu’en dise M. Imparato il y a quand même eu des investissements importants en pure perte ou presque. Plutôt pour Citroën et DS mais pas seulement. Une gamme DS spécifique Chine, des C5 et C6 liftées pour maintenir une offre Citroën dans le segment, des C3XR spéciales Chine, une 508 qui n’est pas le modèle européen, les multiples dérivés de C4, 308 et 408, etc… Tout cela a sans doute coûté fort cher et les ventes de la plupart de ces modèles sont restées confidentielles…

Paul o\'shon
Invité

Jusqu’en 2014-2015, les dérivés berlines de C4 et 308 se vendaient très bien, idem pour le C3 XR.
La 408 justement était la meilleur vente PSA Chine, plus de 10K/Mois. Même la C5 faisait des scores tout à fait correct.

En 3-4ans les marches locales ont sortie l’artillerie lourde ; aujourd’hui l’offre de PSA est soit dépassée soit beaucoup trop chère.
Les derniers restylages au rabais vont finir d’enterrer les choses : C3-XR, 408…

Gautier Bottet
Invité

Il ne faut pas se leurrer. De façon globale, les voitures françaises n’ont pas une très bonne image en Chine. Pour un client chinois, l’exemple de la voiture française reste malheureusement la Citroën Fukang…

Peu importe de faire des pubs vantant Paris et le luxe à la française et blablabla… Le client chinois est loin d’être idiot. Il sait bien qu’une voiture n’est pas un parfum ou un sac à main… Si on ajoute à ça des choix produits pas toujours judicieux (par exemple une banquette au second rang sur le 5008 et non pas 2 sièges individuels)…

pat d pau
Invité

Exact, les chinois veulent pas de voiture dédiés aux chinois… comme si les chinois étaient trop débiles, trop pauvres, trop « Tiers monde », pour avoir envie d’une vraie voiture européenne, japonaise ou coréenne… ce manque de respect dans le business se paie.

Michel
Invité

ça relance l’éternel concept de la voiture mondiale
> ce qui plait aux européen peut il plaire aux asiatiques et aux américains et vice versa plus l’ajout des contraintes législatives et environnementales

Jdg
Invité

Ben apparemment ca marche pourtant car VW et Toyota font de la voiture mondiale depuis des années.
Ne pas confondre voiture mondiale et faire un modèle unique pour tout le monde ça n’est pas cela.
Pour revenir au sujet l’un des objectifs de osa c’est son image. Les chinois (comme tout le monde) achètent soit du bon marché (voiture chinoise) soit du luxe (voiture allemande) soit de la qualité (voiture japonnaise) . PSA et Ford ne sont ni d’un côté ni de l’autre.
Oui après je caricature un peu c’est vrai.

aimelauto
Invité

cet echec a des raisons multiples.
Il faut aussi penser les causes par les concurrents, depuis quelques années les marques chinoises ont fait des progres fulgurants (grace aux co-entreprises) et proposent aujourd’hui des produits moyens proches des marques européennes….mais vendus 25% moins chers !
Quand on voit les chiffres de ventes des marques chinoises sur leur marché, c’est impressionnant, seules les marques tres implantées (VW.) ou qui proposent des produits hauts de gammes (allemands) s’en sortent.

pat d pau
Invité

la Santana/Lavida est la plus vendue c’est pas une voiture de luxe.. c’est la caisse des taxis entre autres.. un peu comme si PSA avait vendu depuis 1987 des 405 puis 406 puis 407 et les nouvelles 508..
Apres que les chinois commence a preferer un achat chinois c’est normal.. les allemands font pareil, les japonnais aussi et les americains aussi..

lataupe2B
Invité

Peut-être une question d’image ? Pas assez cher pour les nouveaux riches et pas assez valorisant. Les chinois sont sans doute encore très attachés à l’image qu’ils se font d’un certain luxe ? D’une certaine vision de la vie occidentale ? Quantité impressionnante de constructeurs chinois ? Et ces constructeurs aujourd’hui font des voitures aux lignes modernes et à la qualité correcte. Prix mieux ciblés vers cette nouvelle clientèle sans doute très attachée au made in chines ? Peut-être poussé par l’état ? Une forme de protectionnisme influencé par l’état

Paul o\'shon
Invité

En Chine il y un système gouvernemental de notation des citoyens en fonction de tout un tas de critères.
Peut être qu’acheter étranger maintenant est/va être sanctionné ?

Invité

Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas. Les autorités chinoises ont beau jouer de protectionnisme exacerbé et de plans de relance à volonté, rien n’y fait. Le marché chinois est-il l’eldorado automobile tant vanté depuis des années ?

Jdg
Invité

Pour vag en tout oui car il représente 50% des ventes.

wpDiscuz