Accueil DTM Le DTM à Monaco : la fausse bonne idée ?

Le DTM à Monaco : la fausse bonne idée ?

1021
11
PARTAGER
T'as vu, une DTM à la Rascasse !

Orphelin de Mercedes, parti vers d’autres cieux électriques, le championnat Allemand DTM cherche à retrouver son lustre d’antan. A la tête de la compétition, Gerhard Berger n’est pas à court d’idées…

En quête de visibilité

18 voitures, une domination d’Audi, le constructeur phare Mercedes parti…Il est encore trop tôt pour faire le bilan du DTM « new look » introduit cette saison mais le championnat essaie de se réinventer et compte beaucoup sur la nouvelle règlementation – plus spectaculaire – et le futur « crossover » avec le Super GT japonais.

Depuis qu’il dirige le DTM à la tête du promoteur ITR, l’ancien pilote Mclaren et Ferrari Gerhard Berger est à l’affût de toutes les opportunités pour créer du buzz et attiser l’intérêt du public auprès d’un championnat dont la popularité, au faîte de sa gloire dans les années 90, concurrençait voire devançait la F1 en Allemagne. On avait même droit à sa retransmission en direct sur… TMC, c’est dire !

Cette stratégie a déjà porté ses fruits avec l’invitation de nombreux « guests » dans le peloton. Sebastien Ogier et Alex Zanardi l’an passé, les motards Andrea Dovizioso et Franco Morbidelli (en tests) cette année…et l’autrichien ne désespère pas de faire venir Valentino Rossi et Fernando Alonso.

Une nouvelle étape a été franchie récemment avec l’invitation au Norising de SAS le prince de Monaco. L’idée de Berger ? Organiser une course DTM dans les rues de la Principauté ! L’idée paraît saugrenue, même si, par le passé, le DTM s’est déjà produit dans des circuits urbains assez étroits comme Helsinki. On se rappelle aussi que Jean Alesi avait travaillé sur un projet de course à Avignon, qui a finalement capoté sous la pression des élus écologistes.

Il faut de la place…

Le prince a visité le paddock et la grille de départ du Norisring, où le public vient toujours nombreux. « J’ai de très bonnes relations là-bas (…) Il est venu voir s’il était possible d’organiser une course à Monaco. C’est mon désir depuis longtemps, voyons si nous allons ouvrir la porte », a confirmé l’ancien pilote de F1 autrichien, ami de longue date du souverain monégasque. Sur le papier, c’est un rêve compliqué à réaliser  « mais peut-être possible », comme l’a admis le prince lui-même. « Nous devons évaluer certains aspects. Un jour, l’occasion pourrait être présente. C’est un grand championnat, compétitif et avec beaucoup de visibilité. Je suis heureux d’être ici. »

Certes, le Deutsche Tourenwagen Masters devrait pour une fois se contenter d’être une catégorie de soutien, ce qui irait à l’encontre de la volonté de l’ITR: « Pour Monaco, je pourrais faire une exception », a toutefois précisé Berger.

Le DTM à Monaco, ça existe déjà mais en jeu vidéo

Le Grand Prix de Formule 1 est actuellement accompagné des séries F2, Porsche Supercup et Formule Renault Eurocup. Vu l’espace limité du paddock monégasque, la logistique serait complexe… Une autre possibilité serait d’associer le DTM au meeting de Formule E, mais ce n’est pas la même piste et les déclarations sceptiques de Berger sur le championnat électrique ne plaident peut-être pas en sa faveur. Et puis, les berlines de 1,95 mètre de largeur auraient-elles le place de se doubler ?

L’avis de leblogauto.com

Les grosses berlines DTM dans l’épingle du Loews ou à la Rascasse ? Pourquoi pas…Invités surprise, circuits atypiques, le DTM cherche le coup médiatique. Mais la priorité ne serait-elle pas plutôt d’attirer des constructeurs historiques du Tourisme (Alfa Romeo ? Peugeot ?), des pilotes de renom et de garnir la grille de départ ?

Images : DTM

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Le DTM à Monaco : la fausse bonne idée ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
labradaauto
Invité

A mon avis Berger a été invité par le Boss de Red Bull en Styrie et « ça va le faire » ! Au moins en Terre Monégasque, point de protestation. Bravo !

Invité

Cela dit est ce que les DTM sont plus grosse que les F1?

Thibaut Emme
Admin
Globalement c’est équivalent. En largeur, les F1 c’est 2m, le DTM de mémoire 1,95. Sur ce point là, ce sera tout aussi dur de doubler. En longueur, une F1 c’est plus de 5m (pas de chiffre exact car les monoplaces sont toutes différentes) pour 4,725 pour les DTM. Là c’est mieux. Mais bon à part pour avoir plus de maniabilité dans les épingles, cela joue peu à Monaco. Hauteur, environ 0,95 m pour une F1, 1,20 m pour une DTM sacrément plus haut 😉 Bon, comme il y a de la carrosserie, peut-être qu’il y aurait plus de dépassements au… Lire la suite >>
wizz
Membre

une Formule Twizzy à Monaco
on peut se doubler à 3 de front avec des trajectoires différentes…

Thibaut Emme
Admin

J’approuve !

Rickyspanish
Invité

Le pb, c’est que les grosses berlines DTM ne sont plus à la mode … Il faut les remplacer par des SUV DTM …

Moi.
Invité

Nous avons déjà droit à des bases totalement déformées pour s’adapter au règlement (Vantage en DTM, Mustang en Super-cars Australien), pas besoin d’ajouter de nouvelles horreurs à roulettes…

Rickyspanish
Invité

C T de l’humour…

labradaauto
Invité

…avec des ballons sous les portiques que les pilotes devront attraper à chaque tour, comme à la fête foraine ?
les SUV, c’est pour ceux qui sont en surpoids,( qui se laissent pousser le ventre ), assis n’arrivent plus à se relever !
Regarder les pilotes. ils sont athlétiques,même les anciens doivent faire de la culture physique rien que pour entrer, sortir du cockpit, rentrer dans le siège baquet. Même les retraités de la f1 doivent garder la forme olympique, sinon…fonte musculaire des membres inférieurs c’est La Ferrari, la Porsche en kermesse avec la boite à palettes .

Rickyspanish
Invité

Des SUV DTM avec un crochet pour attraper un « avantage » placé sous les portiques à chaque tour et d’autres trucs façon Marion Kart, LOL !…

marty
Invité

electriques même

wpDiscuz