Accueil Ford Ford GT Mk II : bras d’honneur au WEC

Ford GT Mk II : bras d’honneur au WEC

1255
7
PARTAGER

Après son retrait du championnat WEC GTE, Ford a décidé de produite une GT ultime, héritière de la grande GT40 Mk II. Elle est réservée pour la piste et pour les millionnaires (au moins).

Ford a claqué la porte du WEC après un engagement de 4 ans dont 3 à maugréer sur la balance de performance castratrice. Ici, la Ford GT Mk II s’affranchit de toute règle de championnat connu et peut laisser libre cours à sa bestialité. Mais, uniquement sur piste.

Car oui, Ford sort un véhicule « track-only » comme Ferrari et bien d’autres avant. La GT Mk II développe 700 chevaux issus du V6 bi-turbo 3,5 litre EcoBoost. Elle est également revue d’un point de vu aérodynamique comme avec l’énorme double aileron arrière qui complète l’appui généré par un diffuseur qui peut servir d’abri contre la pluie tellement il est grand. Le moteur est accouplé à la boîte double embrayage à 7 rapports de la Ford GT de route. Mais, celle-ci est recalibrée pour la piste.

Cette Ford GT Mk II est un pied de nez (ou bras d’honneur) à la FIA et au WEC à n’en pas douter. « La voiture de route est évidemment limitée par toutes les règles d’homologation qu’elle doit suivre, et la voiture de course souffre des restrictions de la redoutée Balance de Performance, avec pour résultat d’être 150 chevaux en-dessous de la voiture de route. La Mk II répond à la question régulièrement posée : quelle serait la performance de la voiture sans toutes ses limitations ? La réponse est spectaculaire » déclare Larry Holt, Directeur Technique chez Multimatic.

Libérez le Kraken !

La Ford GT Mk II commence sa vie comme toutes les Ford GT actuelles, à Markham, Ontario chez Multimatic avant d’être transféré dans un département spécifique de Multimatic où elle devient Ford GT Mk II.

Outre le colossal aileron arrière, on peut noter un splitter spécifique à l’avant, le diffuseur issu de la course, ainsi que différents appendices en carbone qui aident à avoir plus d’appui et à stabiliser la voiture à hautes vitesses. Globalement, la GT Mk II génère plus de 400% d’appui en plus que la Ford GT de route.

Les suspensions, réglables par 5 paramètres sont évidemment issues de la compétition et les pneus sont des Michelin Pilot Sport de course. On notera aussi la prise d’air supérieure pour alimenter en air frais les radiateurs additionnels chargés de refroidir le bouilleur de cru.

La voiture est également plus légère car Ford vire tout le superflu. La hauteur de caisse ajustable de la GT ? Virée. Garnitures, intérieur, etc. ? Virés ! Au total, la For GT Mk II est plus légère de plus de 136 kg que la GT de route. Plus légère, Plus basse, avec des suspensions adaptables et plus d’appui, la GT Mk II a aussi des freins plus puissants que ceux autorisés en course GTE. Ford promet qu’elle est plus incisive sur piste.

Enfin, on ajoutera que l’intérieur dispose de deux baquets course Recaro avec harnais 6 points (le baquet passager est une option), une télématique MoTeC complète et même une caméra arrière !

Les commandes sont ouvertes. Seules 45 Ford GT Mk II seront produites pour 1,2 million de dollars en prix de départ.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Ford GT Mk II : bras d’honneur au WEC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Hop hop hop on engage ça en 2021 et ceux même si Multimatic dit qu’elle est pas faite pour ça

gigi4lm
Invité

Je serais le premier emballé à cette idée mais :
– Il faut que Ford soit d’accord et accepte l’idée d’une BoP (quoique là ça risque ne pas les déranger).
– On a affaire à une GTE Pro adaptée à la route. Un peu meilleure semble il du fait de la liberté prise vis à vis de la réglementation. Mais que vaudra elle face aux « vraies » hypercars ?

AXSPORT
Invité

Très sympa !!!!
🙂

wpDiscuz