Accueil Ecologie Seat Mii electric : à ne pas confondre

Seat Mii electric : à ne pas confondre

636
22
PARTAGER

Non, il s’agit de ne pas confondre la Mii electric avec feue la Mia Electrique. Mais, c’est surtout avec ses deux jumelles de Skoda et VW qu’il ne faudra pas les confondre. Et pourtant…

Seat présente sa toute première voiture électrique (*). Enfin, sa première voiture électrique badgée Seat. Car dessous, il s’agit évidemment la VW e-Up! (ou la Skoda Citigo-e iV). Esthétiquement, la voiture thermique (qui arrête sa carrière en juillet 2019) n’est pas retouchée. Seat lui ajoute un autocollant sur les portières avant, et un nom à rallonge (électrique) à l’arrière : Mii electric. La petite puce électrique est chaussée avec des jantes alliages 16 pouces en gris Cosmo.

L’intérieur change uniquement au niveau des matériaux et des coloris. Cela se veut plus fun, jeune et sportif. Ok. On notera de nouveaux équipements (mise à jour technologique) comme l’assistance au maintien dans la voie de serie. Le Seat Connect (véhicule connecté) est de la partie ce qui permet de contrôler par mal de choses à distance (comme mettre la climatisation pour pré-chauffer ou pré-refroidir l’habitacle).

Electrification à minima

Sous le capot, on retrouve le moteur électrique de 83 chevaux de puissance et 212 Nm de couple. De quoi ne mettre que 3,9 secondes pour le 0 à…50 km/h. La batterie lithium-ion est de 36,8 kWh. Officiellement, elle est capable de parcourir 260 km WLTP. Comptez plus surement 200 km réels en conditions optimums.

La Seat Mii electric est disponible en 5 coloris seulement, Noir Profond, Blanc sucre, Rouge tornade, Bleu costa et gris tungsten. La Mii electric sera assemblée à Bratislava (Slovaquie) à partir du dernier trimestre 2019. Le prix n’est pas indiqué, mais Seat indique qu’une location sera possible (histoire de mieux faire passer la pilule du prix ?). L’ambition affichée est de proposer un VE à un prix d’achat au même niveau qu’un VT. On ne demande qu’à y croire… Pour rappel, la Mii débute à moins de 13 000 euros. Bref, on a comme un gros doute.

(*) en 1992, deux Toledo électriques ont été produites pour les JO de Barcelone pour accompagner les porteurs de la flamme olympique. 64 km maximum en électrique, avec des batteries au plomb de 500 kg (!). Rien en comparaison des 2 000 Toldeo « normales » pour l’événement.

Fiche technique

Moteur :
Puissance Max. 61 kW (83 PS)
Couple Max. 212 Nm

Batterie:
Type Lithium-ion
Capacité 36,8 kWh
Temps de charge à 7.2 kW (AC) 80% en environ 4 heures
Temps de charge à 40 kW (DC) 80% en environ 1 heure

Autonomie :
260km* (WLTP)
Performance:
Accélération 0-50km/h en 3,9 secondes
Vitesse max 130 km/h

Dimensions:
Longueur : 3,557mm
Largeur : 1,645mm
Hautuer : 1,478mm
Empattement : 2,420mm

Coffre :
250 litres (jusqu’à 923 litres banquette rabattue)

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "Seat Mii electric : à ne pas confondre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

DES AIRS DE ION C0 et tout et tout…

greg
Invité

Oui, et aussi de Model S et de GM EV1. :p
C’est frappant!
(ironie)

SGL
Invité

Toujours pareil, c’est quand l’on connaîtra le prix (avec batterie) que l’on pourra se faire une idée sur la réelle valeur de l’auto.
Le RQP de ce type d’auto est primordial.

versdemain
Invité

VW s’empresse d’arrêter les petites voitures thermique (amende CO2) pour basculer en full électrique. Il se dit que le tarif serait entre 20000 et 26000 hors subvention ?

https://www.leblogauto.com/2018/03/fiat-privilegiera-500-et-panda-en-europe.html
Chez la concurrence FIAT, FCA on envisage de tuer la fiat 500 thermique, de trop grosse amendes à payer en Europe pour les petites thermiques.

Pas grave, cela ne manquera pas, mais que penser de la valorisation délirante actuelle de FCA à 18 Milliards qui, après la vente de son dernier fleuron Marelli, ne comprend plus que des marques à problème et rentabilité presque nul (amendes CO2).

Christophe
Invité

C’est juste la conséquence de la règle débile sur le CO2 votée par nos chers députés européens.

Ce n’est pas un hasard si le constructeur repart de la plateforme existante.

Il décide de faire une croix purement et simplement sur ce segment et de vendre uniquement des électriques qui ne le pénalise pas sur sa moyenne.

Mais au final on se retrouve avec des véhicules plus lourds donc plus émetteurs de particules.

Christophe
Invité
Une version essence c’est largement plus de 95 g / km en wltp. En plus c’est largement moins de 1350 kg. Rien que ce point fait baisser la masse moyenne du constructeur et augmenter son objectif à atteindre (inférieur à 95 g). Donc le constructeur n’a aucun intérêt à proposer une version essence qui pour être sous les 95 g sera chère puisque devant embarquer de la technologie. Par contre une version électrique se rapprochant des 1350 kg rapproche son objectif de 95 g, tout en étant considéré à 0 pour les émissions de CO2 et comptant pour 1,67. Voilà… Lire la suite >>
Christophe
Invité
https://ec.europa.eu/clima/policies/transport/vehicles/cars_fr « The binding emission targets for manufacturers are set according to the average mass of their vehicles, using a limit value curve. This means that manufacturers of heavier cars are allowed higher emissions than manufacturers of lighter cars. The curve is set in such a way that the targets for the EU fleet-wide average emissions are achieved. » Ce qui se traduit par « Les objectifs d’émission contraignants des constructeurs sont définis en fonction de la masse moyenne de leurs véhicules, à l’aide d’une courbe de valeurs limites. Cela signifie que les fabricants de voitures plus lourdes sont autorisés… Lire la suite >>
Christophe
Invité

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=CELEX:02009R0443-20180517&from=EN
Regardez bien le calcul de l’objectif CO2 il est bien fonction de la masse avec une point de rotation à 1380 kg.
Les constructeurs avec une masse moyenne inférieure à 1380 kg ont un objectif plus contraignant que 95 g/km et ceux avec une masse supérieure un objectif moins contraignant.
Quand on sait que les émissions de CO2 en ACV sont fonction de la masse en mouvement et que les émissions de polluants le sont aussi on se dit que c’est une règle très bien pensée et particulièrement adaptée pour réduire la pollution et les émissions de GES.

greg
Invité

Au-delà du CO2, c’est la question des particules qui pose problème. Installer des systèmes de dépollution sur une si petite voiture est un non-sens économique

Christophe
Invité

@greg
Justement au niveau des particules, une mini-citadine électrique 295 kg plus lourde que son équivalent thermique va émettre plus de particules d’abrasion et plus particulièrement en ville et elles ne sont absolument pas captables provenant ultramajoritairement des pneus et de la route.
Donc pour répondre à une règle sur le CO2 qui ne prend en compte qu’une partie du problème on alourdit les véhicules et donc on les rend plus polluants en terme de particules.

wizz
Membre

Concernant FCA, si c’était uniquement un problème de masse moyenne, pénalisante pour un constructeur ayant des petites voitures, alors qu’est ce qui empêche FCA de re-proposer des Croma, Multipla, Tempra, ainsi que chez Alfa et Lancia? QU’est ce qui empêche FCA de proposer des véhicules dans la gamme des Passat, 5008, Q7, Serie 7, etc…plutôt que de continuer dans les pots à yaourt autour de 4m d’un autre âge???

N’y aurait il pas aussi une absence de volonté d’investissement??? et attendre qu’un autre le fasse pour lui…gratuitement après la fusion???

Christophe
Invité
@wizz Puisque tu es très fort en calcul, je te propose de mettre en équation ce que tu dis et de revenir ensuite vers nous pour nous dire si c’est jouable. Proposer des véhicules plus lourds va effectivement augmenter leur masse moyenne et donc augmenter leur objectif. Cependant qui dit plus lourd dit aussi plus de CO2. Ce n’est pas seulement en proposant des véhicules plus lourds qu’ils vont résoudre leur problème. Fiat propose déjà une bonne solution le GNV, mais la charge carbone du gaz ne diminue pas malgré la part de plus en plus importante de bioGNV injecté… Lire la suite >>
wizz
Membre

des véhicules modernes plus gros, plus lourds….ET avec des moteurs modernes, cela va de soi!!!
(ps:une 208 Puretech 1.2 110ch consomme moins qu’une Panda 1.2 69ch)

Christophe
Invité

En nedc, oui mais en wltp ?
La Panda existe aussi en 0,9 Twinair et sur le papier elle fait mieux que le 1.2 Puretech 110 ch.
Renault a aussi un ancien 1.2 qui consomme plus que le 0,9 ou 1 l plus récent mais tu n’en parles pas.

Christophe
Invité
Christophe
Invité

Sur sprimonitor une Panda 69 ch c’est 6,33 l /100 km une 208 110 6,63 !

Christophe
Invité

Pour mémoire https://www.leblogauto.com/2018/08/environnement-normes-obama-bloquees-2-agences-federales.html#comment-1192073
Le premier biais de la règle c’est de ne prendre que le CO2 à l’échappement, pas en ACV.

panama
Invité

L’essence même de ce que devrait être la voiture électrique : légère, urbaine, avec une autonomie adaptée à son usage.

Christophe
Invité

La eUp actuelle pèse 1154 kg ce qui n’est pas particulièrement léger.
La ville et plus particulièrement les villes françaises ne sont pas adaptées à la voiture, il suffit de voir les embouteillages tous les jours pour s’en persuadé.
A ce titre, si on élimine les trajets pouvant être faits avec des moyens bien plus efficients, une autonomie de 260 km n’est plus adaptée à l’usage où la voiture reste le moyen le plus efficient.

zeboss
Invité

Qui a réveillé christophe ? greg sans doute ?

Christophe
Invité
Je ne dormais pas. Mais manifestement il faudrait que certains se réveillent et plus particulièrement des députés européens qui se disent écolo. J’ai pris connaissance de quelques Plans climat et j’ai participé à des réunions de présentation de celui de mon agglo. et je dois dire que j’étais très surpris, très agréablement, par le niveau des échanges mais aussi par la teneur des échanges. En effet je ne m’attendais pas à ce genre de discours de la part des décideurs (du style sortir de l’autosolisme, favoriser les TC urbains, développer la pratique du vélo, etc.). Le réveil va être difficile… Lire la suite >>
SGL
Invité

Amusant …. 70 % des Français veulent plus d’écologie… Mais pas question de toucher à « ma bagnole » !
Ça va être difficile de tout concilier. 😉

wpDiscuz