Accueil Skoda Skoda Citigo-e iV, une carrière à rallonge

Skoda Citigo-e iV, une carrière à rallonge

778
17
PARTAGER
Skoda Citigo-e iV (2019)

C’est à Skoda que revient l’honneur de dévoiler la nouvelle évolution électrique de la triplette de petites voitures du groupe Volkswagen. Première Skoda électrique, la Citigoe signera aussi la disparition des moteurs essence dans cette gamme. Et elle inaugure aussi l’appellation iV.

Comme attendu, l’automne 2019 signera la disparition des Volkswagen Up, Seat Mii et Skoda Citigo à essence. Ne resteront donc que des versions électriques. Une nouveauté pour Skoda et Seat. Moins pour Volkswagen; mais un peu quand même puisque la batterie a nettement gagné en capacité. Elle passe ainsi de 18,7 kWh à 36,8 kWh… Une capacité doublée donc, pour une autonomie qui passe de 160 km en cycle NEDC sur la e-Up existante, à 265 km en WLTP pour la nouvelle Citigoe. Ou plutôt Citigoe iV de son nom complet. Les lettre iV viennent donc signer les modèles électrifiés de la marque tchèque : concept Vision iV présenté au salon de Genève, mais aussi nouvelle Skoda Superb iV hybride rechargeable.

Ce n’est en revanche clairement pas du côté du style qu’il faut chercher la nouveauté. Skoda s’est limité à l’obturation de la calandre et d’une partie de la grille inférieure. Pour le reste, la Citigo reprend les éléments de style de la version remaniée en 2017. L’intérieur ne devrait pas changer beaucoup plus, puisque l’on aperçoit déjà sur les photos le petit support pour GPS rapporté ou smartphone en haut de la planche de bord.

L’avis de Leblogauto.com

Le segment des petites voitures est en plein doute : sécurité (étoiles EuroNCAP), dépollution ou électrification… Des enjeux qui mènent les constructeurs à revoir leurs plans. Première conséquence, les modèles sur le marché voient leur carrière prolongée de quelques années, le temps de tracer une nouvelle voie.

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Skoda Citigo-e iV, une carrière à rallonge"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
LeBougre
Invité

Au vu de la progression des ventes Skoda un peu partout, cette E sera un atout tout comme l’autre produit de niche que va etre la Superb en hybride-rechargeable👍🏻

versdemain
Invité

Cet article , à mon sens, est passé à coté de l’essentiel !
Cette citigo e iv « serait » proposée environ 7000 € moins chère que la e-up avec une batterie 2 fois plus grosse.

Le prix d’accès bonus(-6000) déduit donnerait un prix d’achat de 14 000 €, du jamais vue en électrique avec cette autonomie.

Alors je lance un pari que tous les constructeurs pourrait abandonner les petites voitures thermique d’ici 2 à 3 ans?

SGL
Invité

Très juste !

SGL
Invité

De quoi forcer la main à Renault de sortir la Twingo ZE, qui existe déjà à l’état de plan (ou maquette numérique plutôt) !?

Fred21
Invité

Le groupe qui fait la Zoé, la Leaf et la I-Miev depuis des années va finir par se faire doubler, un peu rageant …

SGL
Invité

Ça fait des années que je le pense… Partis trop tôt peut-être, ils ont été refroidis par les faibles ventes des débuts, ils sont en passe d’être en retard maintenant.

Bizaro
Invité
Ils sont partit tôt ça c’est vrai. Je ne sais pas si la Clio I électrique ou la 106 électrique aient réellement brisé l’élan chez Renault ou PSA. Pour PSA si on parle des Ion et C-Zero qui sont apparues en 2010 n’ont que 3 ans d’avance sur la e-Up! sortie en 2013, Elles aussi ont des ventes supérieures à la E-up! et sont issues d’une collaboration largement mené par Mitsubishi. D’ailleurs les performances de la E-up! et des Ions sont similaires. Pour le futur proche je ne sais pas qui sera tant en retard. Ils seront dans le coup,… Lire la suite >>
versdemain
Invité

je me trompe peut être, mais le problème de PSA et Renault est qu’ils n’ont pas intérêt à vendre des voiture VE prix coutant. Donc il est possible que OPEL par exemple supprime tout simplement ses modèles bas de gamme petite voiture de son catalogue sans remplacement court terme.
VAG lui, devra faire des ventes VE importante pour compenser le gros volume de CO2 du groupe avec les marques haut de gamme (gros moteurs thermique), donc VAG va casser le marché et supprimer les moteurs thermiques sur les petits voitures.

wizz
Membre
Pas forcement PSA et Renault ont une moyenne CO2 assez basse, mais pas encore en dessous de 95g. Ensuite, cette moyenne faible est aussi obtenue en ayant déserté le segment supérieur. Il vaut mieux pour eux d’avoir une gamme de véhicules à très faibles émissions, voire « zéro émission » afin d’avoir une marge d’évolution vers la gamme supérieure, ou tout simplement leur permettre de vendre davantage de véhicules en milieu de gamme. Des petites voitures électriques ne serviraient pas à PSA pour vendre des DS8, des 608…mais leur serviront à vendre davantage de 3008. Et puis aussi, cette limite 95g ne… Lire la suite >>
greg
Invité

« PSA et Renault ont une moyenne CO2 assez basse, mais pas encore en dessous de 95g.  »
C’est inexact : le chiffre de 95g est un montant pour l’ensemble de l’industrie.
Mais chaque constructeur a un objectif différent basé sur ses volumes et le poids de sa flotte moyenne.
PA consulting estime l’objectif de PSA à 93g, celui de VW à 97g, et Renault à 94,8g.
https://www.paconsulting.com/insights/2018/driving-into-a-low-emissions-future/

wizz
Membre

95g exactement, ou à peu près, peu importe : aucun constructeur n’y est, et de toute façon, cette limite va s’abaisser encore. Et donc, ne pas se contenter de la technologie actuelle ni de sa répartition, que ce soit pour PSA ou pour les autres… Et donc pour PSA, il lui importe de commencer à préparer sa future part de marché, de ne pas laisser VW s’accaparer du marché des petites voitures électriques et s’octroyer cette « légitimité » dans l’avenir

Christophe
Invité
@greg Sur les chiffres de vente de 2018, on peut ajouter que l’objectif de Volvo est à 106,7 et celui de JLR à 130,6 et que PA prévoit qu’ils l’atteignent. Une hybridation suffira. L’objectif de Toyota est à 95,1, PA prévoit qu’ils l’atteignent avec l’hybridation. L’objectif de FCA est à 91,8. Entre nous, en ACV quel est la voiture moyenne la moins émettrice entre une Fiat ou une Volvo ? Incontestablement une Fiat parce que bien moins lourde donc moins émettrice à la fabrication et en roulant (GES et pollution). De plus, je ne serai pas surpris d’avoir la confirmation… Lire la suite >>
versdemain
Invité

oups, le bonus serait de 27% de 20000€ soit 5400€ (bonus 27% plafonné à 6000€)

Gus
Invité

Bien l’intégration de la batterie! Elle conserve ainsi son volume de coffres de 250 litres.
J’avais beaucoup aimé cette voiture que j’ai eu quelques mois (1.0 75ch) en version VW Up. En électrique elle devient encore plus intéressante, reste à voir le tarif

Invité

c’est clair qu’au vu de toutes les contraintes réglementaires (souvent contradictoires) auxquels font face les constructeurs, l’électrification des petiies est la solution la plus simple, la plus rapide et la plus pertinente. Tout le monde semble d’ailleurs y aller, de FIAT avec sa 500, Renault avec sa Twingo 4 …

Christophe
Invité
Je connais un paquet de citadins qui ont ce type de voitures parce que c’est le seul type qui rentre dans leur place de stationnement. Et comme ils ont conscience que la pollution et les émissions de GES sont fonction de l’usage et non du type de véhicules, ils ne l’utilisent pas dans leur vie de tous les jours, uniquement le week-end. Mais comme il y a des gens bien intentionnés qui disent se préoccuper de leur santé, leur véhicule ne pourra bientôt plus rouler dans leur propre ville. Cependant la réponse présentée dans cet article, résultat des décisions de… Lire la suite >>
wpDiscuz