Accueil Ford Ford se relance en Chine

Ford se relance en Chine

651
5
PARTAGER
Ford Escape Chine (2019)

Après une forte croissance au début de la décennie, les ventes de Ford se sont effondrées en Chine en deux ans seulement. Le constructeur américain semble décidé à prendre le taureau par les cornes, et annonce le lancement de 30 nouveaux modèles en 3 ans.

Au début de la décennie, Ford se fixe pour objectif de passer de moins de 3% de part de marché à 6%. Une ambition accompagnée de nombreux lancements. Cet objectif très ambitieux n’a pas été atteint, puisque Ford a représenté dans sa meilleure année 4,7% des ventes en 2016. Ce qui au final reste admirable, puisque Ford a triplé son volume de ventes sur un marché qui a lui-même doublé. Le constructeur a ainsi écoulé presque un million de voitures en Chine en 2016. Mais patatra, tout s’est effondré en 2017 et 2018 avec à peine plus de 400 000 unités l’année dernière (hors Lincoln et utilitaires).

Le nouveau plan de reconquête se nomme 330 : 30 nouveautés sur 3 ans (Ford + Lincoln), dont 10 électrifiés. Les choses débutent avec le tout nouveau Kuga, pardon Escape. La précédente génération du SUV compact reprenait l’appellation européenne, la nouvelle conservera l’américaine. Ce qui permet au passage de conserver l’ancienne génération en vente en parallèle, à des prix plus accessibles… Ce nouveau Ford Escape gagne en prime une calandre spécifique, plus large et plus chromée.

Sur ces 30 nouveaux modèles, il y aura également des Lincoln, dont le Corsair qui sera le premier à être produit localement, ou l’Aviator disponible en hybride rechargeable. Pour la marque Ford, une nouvelle génération d’Escort est confirmée. Spécifique au marché chinois, elle sera conçue localement par Changan-Ford. Quant à l’autre partenariat avec JMC, l’arrivée d’un Territory électrique est également confirmée. Logique, puisque le JMC Yusheng S330 dont il est issu est déjà proposé avec ce type de motorisation (JMEV E400). Partenariat toujours, au rayon multimédia : afin de mieux coller aux besoins locaux, les Ford chinoises profiteront du système SYNC+, développé sur un système d’exploitation Baidu.

L’avis de Leblogauto.com

Ford semble avoir compris que l’effet nouveauté compte pour beaucoup dans le développement des ventes en Chine. Et pour y parvenir, il s’appuie plus que jamais sur ses partenariats locaux. Pas un mot en revanche pour la coentreprise scellée avec Zotye sur le véhicule électrique.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Ford se relance en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Ford. Ford. Ford.
Absent de Genève …
Très présent cette semaine!
En plus les autres labels ne
communiquent rien comme nouveautés.
Bon créneau!

pat d pau
Invité

Une base de JMC Yusheng S330(Price in China: from 88.000 to 139.600 yuans (from $13.020 to $20.660) et un systeme d’info sur Baidu.

Bizaro
Invité

Peut-on corriger l’article ?
Ces extraits contiennent quelques fautes, « début de le décennie »,
« : 30 nouveautés sur 3 ans (Ford + Lincoln), dont 10 électrifiés. »,
« la conservera l’américaine. »,
« sera être produit localement » ,
« les Ford chinoise profiteront ».

Je passe les phrases sans verbe ni sujet.

Bizaro
Invité

De rien ! Gautier Bottet le malpoli.

wpDiscuz