Accueil Land Rover Range Rover Sport HST, avec le nouveau 6 en ligne

Range Rover Sport HST, avec le nouveau 6 en ligne

690
7
PARTAGER
Range Rover Sport HST (2019)

La gamme du Range Rover Sport accueille donc une nouvelle édition baptisée HST. Elle sert surtout d’écrin au tout nouveau moteur 6 cylindres en ligne de Jaguar Land Rover, hybride.

Comme prévu, Jaguar Land Rover revient à son tour à l’architecture de moteur à 6 cylindres en ligne. Un moteur intégré à la famille Ingenium, et donc l’architecture permet une plus grande commonalité de pièces. Et son encombrement n’est plus un problème à présent que les simples 4 cylindres développent des puissances suffisantes pour chapeauter les gammes des modèles à moteur transversal.

Question puissance, le nouveau venu, d’une cylindrée de 3.0,  affiche 400 ch et 550 Nm. Mais au delà de la puissance, il s’illustre par sa technologie. Il est en effet doté d’une hybridation « légère » en 48V. Un circuit électrique qui alimente en prime un compresseur électrique, qui complète sur les bas-régimes le turbo twin-scroll.

Au final, il propulse un Range Rover Sport, qui n’a rien d’un poids plume, de 0 à 100 en 6,2 s avec une vitesse maximum de 225 km/h. La consommation est annoncée à 9,3 l/100 km en cycle mixte, soit 213 g/km de CO2. Par comparaison le V6 de « seulement » 240 ch réclamait 10,5 l/100 km (243 g/km).

Ce moteur fait donc ses débuts sur le Range Rover sport HST. Une édition spéciale qui se distingue par ses éléments extérieurs en fibre de carbone, et on habitacle mêlant cuir et suède (volant, levier de vitesse). Mais il sera bien entendu proposé sur bien d’autres modèles de la gamme Land Rover, ou Jaguar.

L’avis de Leblogauto.com

Le 6 cylindres en ligne revient en odeur de sainteté, après avoir été remplacé par des V6. Jaguar Land Rover emboîte ainsi le pas de Mercedes sur le sujet. Avec ce complément à la gamme Ingenium, JLR complète son offre et retire du service un V6 né dans l’urgence après le divorce avec Ford et (trop) rapidement dérivé du V8. Un moteur qui était pénalisé par son encombrement, et son poids.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Range Rover Sport HST, avec le nouveau 6 en ligne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
lataupe2B
Invité

Je craque pour le luxe à l’anglaise. Je ne sais pas pourquoi mais cela fait toujours plus chaud que le luxe allemand et moins démonstratif que le luxe à l’italienne

SGL
Invité

Ça ne mériterait pas une petite explication supplémentaire pour justifier du choix du 6 cylindres en ligne a la place d’un nouveau V6 ?
Surtout, que l’ancien était pénalisé par son encombrement ???
Je pensais justement qu’un 6 en ligne était trop l’encombrement en longueur !?
Somme toute, leur V6 était un peu leur PRV 😉 un 6 cylindres boiteux ?

MINI_Stig
Invité

Pour information, les premiers PRV étaient boiteux non pas à cause de leur architecture mais du vilebrequin (et tout qui en dérive) était celui d’un V8 tronçonné. Mais des V6 à 90 degré, il y en a pas mal, chez Audi, Mercedes (M112/M272), et chez Jag.

Celui de Jag, c’était assez amusant car ils ont gardé le même bloc de V8 mais dont les deux derniers fûts ne sont pas utilisés ! Mais le vilebrequin est tout de même différent.

wizz
Membre
Développer un moteur coute horriblement cher. Pour réduire les couts, « réutiliser » partiellement les R&D, on coupe 1 cylindre d’un bloc L4 pour faire un moteur 3 cylindres (voir BMW). Ou encore rajouter un 5eme cylindre, ou un 6eme cylindre L’angle naturel d’un V6 est 60°, et 90° pour un V8. Cela implique donc doubler les budgets de développement. Et il y a un petit risque pour que l’interface moteur/embrayage/BV soit différente (ou de devoir faire un compromis pour être compatible avec les 2 blocs) En pratique, on part du V8 90°, et on coupe 2 cylindres pour faire un V6,… Lire la suite >>
panama
Invité

Mais qui va prendre le risque d’acheter une voiture dont la marque risque de disparaître dans les prochains mois ?
Et ne comptez pas sur les Chinois pour racheter une marque à un Indien.

wpDiscuz