Accueil Rallye Rallye du Var : Bonato impérial, Sarrazin malchanceux

Rallye du Var : Bonato impérial, Sarrazin malchanceux

523
1
PARTAGER

Personne n’aura été en mesure d’inquiéter Yoann Bonato (Citroën C3 R5) sur cette épreuve qui clôturait le championnat de France des rallyes. Ultra dominateur vendredi où il a construit une confortable avance, le champion de France 2018 a ensuite géré parfaitement son avance.

La dernière étape ce dimanche comptait 3 spéciales, dont celle du Plan de la Tour qui s’étalait sur 31 kilomètres. En dépit d’une météo clémente, la route restait piégeuse et sale.

Un ultime rebondissement s’est produit dans cette spéciale avec la crevaison en fin de parcours de Stéphane Sarrazin (Hyundai i20 R5) alors qu’il visait la seconde place. La crevaison le relègue à plus de deux minutes et le fait reculer à la 6e place au général, ce dont a profité Bryan Bouffier (Hyundai i20 R5), auteur du dernier scratch, brillant second du rallye et par la même occasion vice-champion de France. Laurent Pellier (Citroën C3) complète le podium devant Nikolai Grayzin (Skoda Fabia R5) qui avait réalisé plusieurs scratchs hier. Le local de l’étape, Jean-Baptiste Franceschi (Skoda Fabia R5) ne termine que 11e, avec quelques belles spéciales. A noter aussi la 14e place d’un certain Max Vatanen (Hyundai i20), le fils du grand Ari.

En 208 Rally Cup, Hugo Margaillan aura impressionné tout le week-end et s’impose avec plus d’une minute d’avance sur Yohan Rossel, déjà champion à la fin août.

En Clio R3T Trophy, Florian Bernardi remporte sans surprise une nouvelle victoire, sa quatrième de la saison.

Dans le groupe F2000 enfin, Sébastien Dommerdich s’impose largement au volant de sa célèbre Peugeot 205 GTi.

 

Classement final du rallye :

1. Bonato-Boulloud (Citroën C3) 2h00’38″4

2.Bouffier-Derousseaux (Hyundai i20) à 1’03″3

3.Pellier-Combe (Citroën C3) à 1’14″5

4.Gryazin-Federoc (Skoda Fabia) à 1’41″8

5.Gilbert-Jamoul (Skoda Fabia) à 1’49″1

6.Sarrazin-Renucci (Hyundai i20) à 2’15″6

7.Wagner-Millet (Ford Fiesta) à 2’41″0

8.Arzeno-Roche (Skoda Fabia) à 3’36″2

9.De Mevius-Wydaeghe (Citroën C3) à 4’18″1

10.Mauffrey-Bronner (Skoda Fabia) à 5’09″6

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Rallye du Var : Bonato impérial, Sarrazin malchanceux"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Ayant déjà fait ses preuves en France, il faudrait que la C3 R5 s’impose maintenant en ERC et en WRC2 😮

wpDiscuz