Accueil WRX WRX – Canada 2018 : vainqueur, Kristoffersson revient de loin

WRX – Canada 2018 : vainqueur, Kristoffersson revient de loin

538
2
PARTAGER

Auteur d’une remontée après une première journée catastrophe, Johan Kristoffersson remporte le Grand-Prix de Trois-Rivières

Après 5 semaines sans course, le FIA Word Rallycross (WRX) pose ses valises au Canada pour le Grand-Prix de Trois Rivières. Circuit attendu par tout le monde, il est particulier car tracé au milieu d’un hippodrome et des barrières/murs en béton qui ne pardonnent pas.

Les voitures ont évolué. Chez Peugeot on a analysé l’épreuve de Suède pour voir comment améliorer cette 2nde version de la voiture 2018. C’est aussi le retour en piste de Ekström après sa disqualification en finale à Höljes. Et les retrouvailles avec Hansen, dernier pilote en date à avoir eu maille à partir avec son (trop) rugueux compatriote.

Qualifications : remontée de Kristoffersson

Les deux premières qualifications ne sourient pas au leader du championnat. En effet, Kristoffersson ne fait pas mieux que 10 et 7e sur Q1 et Q2. Le « grand bonhomme » de cette première journée, c’est Loeb qui remporte les deux séances. Avec un gros écart sur Ekström, 2nd dans les deux cas. Solberg est aussi en forme, de même que Bakkerud, Kevin et Timmy Hansen. On notera que Grosset-Janin a tapé le mur en Q2 et a donné du boulot à ses mécanos.

Est-ce que cela va être le premier faux-pas de Kristoffersson de la saison ? En fait non. Il revient le deuxième jour en pleine bourre. Il remporte la Q3 et la Q4. Derrière, on retrouve les habituels pilotes, à part Loeb qui ne peut faire mieux que 12e en Q3. Qui est encore impliqué ? Ekström qui balance Loeb en ressortant du tour joker. De gros points qui s’envolent et Kristoffersson finit par lui passer devant. Loeb était prioritaire pourtant. Tant que la FIA ne fera rien, Ekström continuera à jouer les bouchers.

Le classement de ces qualifications est le suivant :

Pos Pilote
1. Johan KRISTOFFERSSON
2. Sébastien LOEB
3. Petter SOLBERG
4. Timmy HANSEN
5. Mattias EKSTRÖM
6. Andreas BAKKERUD
7. Niclas GRÖNHOLM
8. Kevin HANSEN
9. Kevin ERIKSSON
10. Janis BAUMANIS
11. Timur TIMERZYANOV
12. Robin LARSSON
13. Jérôme GROSSET-JANIN
14. Grégoire DEMOUSTIER
15. Guerlain CHICHERIT

Pour rappel, les demi-finales sont faites avec les 12 premiers pilotes, 1, 3, 5, 7, 9 et 11 sont en SF1, 2, 4, 6, 8, 10 et 12 sont en SF2. Kristoffersson et Loeb sont donc en pole de leur demi-finale respective. A noter que pour le GCK de Chicherit et Grosset-Janin, c’est la douche froide avec les deux pilotes éliminés dès les qualifications.

Demi-Finale 1 : Solberg recule au départ

Ekström part très bien, mais Kristoffersson ferme la porte. C’est Solberg qui va le payer, il est à l’extérieur. Il y a contact entre Petter et Mattias. Kristoffersson cravache. Solberg prend le joker au 2nd tour et ressort devant Timerzyanov. Il va devoir pousser désormais pour passer Ekström. Kristoffersson ne devrait pas jouer le jeu d’équipe et ralentir Ekström.

Solberg remonte sur Grönholm et va devoir le passer en piste s’il veut remonter dans le classement. Il a 3 secondes de retard sur Ekström et reste bloqué par Ekström. Tout le monde, sauf Solberg et Eriksson passe par le joker au dernier tour. Ekström ressort devant Solberg.

On a donc Kristoffersson, Ekström, Solberg qualifiés pour la finale. Grönholm, Eriksson et Timerzyanov en restent là.

Demi-Finale 2 : Hansen profite de l’erreur de Loeb

Loeb est en pole, au côté de Hansen son coéquipier. Peut-on jouer le jeu d’équipe ? On a vu en SF1 que Solberg (dans la position de Hansen) a été piégé par Ekström. Bakkerud pourrait en profiter.

Loeb rate son départ ! Pas Bakkerud qui passe entre les deux Peugeot. Kevin Hansen sur la 3ème Peugeot fait l’extérieur et se gêne un peu avec son grand frère. Loeb en profite et reprend la 2nde place. Bakkerud semble avoir une direction faussée. Kevin Hansen passe par le joker.

Kevin et Baumanis passent par le joker dans le deuxième tour. Bakkerud a la roue arrière gauche un peu folle mais reste en piste. Loeb prend la tête. Derrière, il y a Timmy Hansen, puis Baumanis qui est ressorti devant Kevin Hansen après le joker. Hansen revient sur Loeb. Loeb n’est pas passé par le joker et devrait terminer 2nd. Kevin doit abandonner sur un souci moteur.

Tête à  queue de Loeb ! Il part de l’arrière et rebondit contre les pneus. Comme la piste est étroite à cet endroit, il bloque un peu Baumanis qui réussit à s’infiltrer quand même. C’était à 20 m de la ligne d’arrivée ! Alors qu’il avait de l’avance, il l’a perdu peu à peu vis-à-vis de son coéquipier, puis ce tête-à-queue. Souci technique sur la Peugeot 208 ou grossière erreur de Loeb ?

On a donc T. Hansen, Baumanis, Loeb qualifiés pour la finale. Bakkerud, K. Hansen et Larsson sont éliminés.

Finale : Kristoffersson contient Hansen

Kristoffersson part favori. D’autant plus qu’il est en première ligne à l’intérieur. Hansen est à l’extérieur et Ekström pourrait s’infiltrer. A moins que Hansen ne lui rende la monnaie de sa pièce pour la dernière épreuve en Suède. Baumanis part en 2nde ligne à l’extérieur. A l’arrière, Loeb et Solberg se disputeront aussi le premier virage.

Ekström prend encore un très bon départ mais Kristoffersson et Hansen le bloque. Derrière Loeb se fait bloquer par Solberg. Baumanis passe par le joker d’entrée de jeu. Hansen est dans le mur ! Mais réussit à rester devant Ekström. Un passage dans un trou et la voiture manque de peu la catastrophe. Solberg prend le joker au 2nd tour sur 6. Kristoffersson a la piste pour lui et creuse un petit écart.

Ekström prend le joker au 3e tour et ressort devant Solberg. Hansen prend le joker au 4ème tour et ressort devant Ekström. On tente peut-être de limiter la casse et de prendre la 2nde place. Loeb tente le tout pour le tout.

Très belle tactique ! Le joker est pris pour Kristoffersson et Loeb. Loeb ressort devant Ekström et Kristoffersson reprend la tête devant Hansen. 6ème victoire de Kristoffersson de la saison ! Il devance les deux Peugeot, de Hansen et de Loeb remonté de la 5e à la 3e place. C’est tout de même plus serré devant visiblement. Cela promet une deuxième partie de saison palpitante.

Position Pilote
1. Johan KRISTOFFERSSON
2. Timmy HANSEN
3. Sébastien LOEB
4. Mattias EKSTRÖM
5. Petter SOLBERG
6. Janis BAUMANIS

Classements

Carton plein pour Kristoffersson avec 16 points en qualifications, puis la victoire en demi et en finale. 195 points pour lui désormais. Résultat, il conforte son avance sur Loeb et Hansen ex-aequo à 140 points, mais Loeb a une victoire et est donc 2nd. Bakkerud qui ne passe pas en finale, recule à la 4ème place, à 1 petit point des pilotes Peugeot.

Pos Pilote Points
1 Johan KRISTOFFERSSON Volkswagen Polo R 195
2 Sébastien LOEB Peugeot 208 140
3 Timmy HANSEN Peugeot 208 140
4 Andreas BAKKERUD Audi S1 139
5 Petter SOLBERG Volkswagen Polo R 139
6 Mattias EKSTRÖM Audi S1 134
7 Kevin HANSEN Peugeot 208 88
8 Niclas GRÖNHOLM Hyundai i20 86
9 Janis BAUMANIS Ford Fiesta 64
10 Timur TIMERZYANOV Hyundai i20 55

Au championnat constructeurs, PSRX VW Sweden caracole en tête avec 334 points. Derrière, l’écurie Peugeot Total grimpe à la seconde place avec 280 points. EKS Audi Sport recule d’un cran, à 273 points.

Pos Pilote Points
1. PSRX Volkswagen Sweden 334
2. EKS Audi Sport 280
3. Team Peugeot Total 273
4. GRX Taneco 141
5. GC Kompetition 83
6. Olsbergs MSE 57 (*)

Prochaine épreuve, Lohéac en Bretagne, le temple du rallycross.

(*) On dépasse les quotas mécaniques chez Olsberg et on prend 45 points de pénalité

Illustration : Johan Kristoffersson

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "WRX – Canada 2018 : vainqueur, Kristoffersson revient de loin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

A noter que sur YouTube beaucoup d’anglo-saxons(et autres étrangers)disent que c’est Loeb qui est responsable de l’accrochage avec Ekström en Q3, le french-bashing bat son plein chez certains 😮

r.burns
Invité

Loeb a surtout encore fait des erreurs (départ mauvais, tête à queue tout seul…)

wpDiscuz