Accueil Volvo Volvo : usine US et nouvelle S60 pour doper les ventes

Volvo : usine US et nouvelle S60 pour doper les ventes

435
1
PARTAGER

A travers l’inauguration mercredi de son usine américaine, Volvo souhaite étendre son empreinte industrielle au niveau mondial. Le constructeur vient d’investir près de 1,1 milliard de dollars pour son site près de Charleston. Il y débutera cet automne la production de la S60 pour les marchés américains et mondiaux. 60 % des véhicules devraient en effet être exportés via le port de Charleston.

Nouvelle usine US et nouvelle berline pour doper les ventes

Volvo compte sur sa nouvelle berline produite aux États-Unis pour poursuivre son rythme de vente record tout en améliorant ses résultats.

La S60, proposée en modèle essence et hybride rechargeable, – dévoilée le 20 juin – s’appuiera sur l’architecture produit évolutive de Volvo dénommée SPA.

Selon le PDG de Volvo Hakan Samuelsson, le segment des berlines et la rentabilité désormais avérée de la plate-forme SPA offrent des opportunités de croissance significatives pour Volvo aux Etats-Unis et dans le monde.

Pour rappel, en 2017, le bénéfice d’exploitation de Volvo a augmenté de 26% pour atteindre 14,1 milliards de couronnes suédoises (1,76 milliard de dollars). Cette solide performance s’est poursuivie au premier trimestre 2018, avec un bénéfice d’exploitation en hausse de 3,6% à 3,62 milliards de couronnes (417 millions de dollars) grâce à la croissance des ventes en Chine et au redressement de la marque aux États-Unis.

Après avoir vendu 571 577 véhicules à l’échelle mondiale en 2017, Volvo devrait dépasser le seuil symbolique de 600 000 véhicules vendus, une première depuis 91 ans d ‘existence cette année. Un défi relevé grâce à une forte demande aux États-Unis, où les ventes ont augmenté de plus de 40% depuis janvier, se chiffrant désormais à 37 754 unités.

Opération majeure

Selon le PDG de Volvo Car USA, Anders Gustafsson, l’ouverture de la première usine américaine du constructeur constitue une opération majeure. Un bonheur n’arrivant jamais seul, le dirigeant se félicite du développement des affaires du groupe automobile aux Etats-Unis. Rappelant que Volvo a remporté des prix prestigieux ces derniers mois outre-Atlantique : le XC90 a été élu Truck of the Year en 2016 alors que le XC60 a remporté le prix de North American Utility of the Year. Il considère ainsi que la nouvelle usine implantée en Caroline du Sud constitue un atout pour Volvo Cars et la communauté du constructeur.

Création d’emplois

Volvo a déclaré qu’environ 4 000 nouveaux emplois seront créés sur le site de Charleston au cours des prochaines années. Le site emploiera environ 1 500 personnes d’ici la fin de l’année. A noter que le nouveau site intégre un immeuble de bureaux pouvant accueillir jusqu’à 300 employés des départements R & D, Achats, Qualité et Ventes.

Production du S60 et de la nouvelle génération du XC90

La nouvelle usine peut produire 150 000 voitures par an à pleine capacité. Volvo devrait y ajouter en 2021 la production de la prochaine génération du XC90.

Le démarrage de la nouvelle usine via l’assemblage d’une berline au lieu d’un SUV constitue une surprise pour les analystes d’IHS Marki, d’autant plus que les rivaux de Volvo sur le segment premium – Audi, BMW et Mercedes – produisent tous quant à eux des crossovers en Amérique du Nord.

Selon IHS Marki, les berlines haut de gamme représentent encore une part importante du marché américain, de ce fait, il est tout à fait justifié de produire là où les ventes sont réalisées. Les analystes indiquent toutefois qu’ils s’attendaient à ce que le XC90 surpasse rapidement la S60 en termes de volumes après le démarrage de la production du SUV en 2021.

Besoin de capacités de production

Volvo aurait besoin de capacités supplémentaires pour produire les voitures basées sur l’architecture SPA, qui comprennent les séries 90 et 60. Sa principale usine dédiée à l’assemblage de ces modèles, à Torslanda, en Suède, serait en effet fortement sollicitée compte-tenu de la forte demande mondiale.

Selon le PDG de Volvo Hakan Samuelsson, le nouveau site de production de Volvo devrait étendre la portée de la marque. «L’usine de Charleston permet d’établir les États-Unis comme notre troisième marché intérieur», a-t-il ainsi déclaré.

Les autres marchés intérieurs sont l’Europe, où Volvo possède des usines de véhicules en Suède et en Belgique, et la Chine, où il dispose de trois sites de production automobile et où est basé Zhejiang Geely Holding Group, propriétaire du constructeur.

Si dans un premier temps, l’usine des États-Unis sera le site de production exclusif pour la nouvelle S60, Volvo a néanmoins déclaré que l’une de ses usines en Chine devrait également assembler à terme le modèle.

Pour rappel, la version actuelle de la S60 est produit à Gand, en Belgique, mais cette production est en train de disparaître pour faire place à la nouvelle famille de modèles compacts de Volvo tels que le XC40.

Sources : Volvo, Automotive News, IHS Marki

Crédit Illustration : Volvo

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Volvo : usine US et nouvelle S60 pour doper les ventes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Navigator84
Invité

Mercedes produit sa Classe C destinée aux marchés nord-américains dans son usine de l’Alabama.

Au final, il restera quoi en Suède : XC60 et le duo V60/V90.

wpDiscuz