Accueil Alternatives Californie : 5 millions de véhicules verts d’ici 2030

Californie : 5 millions de véhicules verts d’ici 2030

389
38
PARTAGER

Si Donald Trump se veut résolument climato-sceptique, tous les élus ne semblent pas être de son avis outre-Atlantique. Le gouverneur de Californie, Jerry Brown, a ainsi signé vendredi un décret visant à atteindre 5 millions de véhicules  verts sur ses routes d’ici 2030. Tout en se dotant de moyens d’y parvenir via des incitations financières.

Un communiqué publié par le bureau du gouverneur de Californie indique que « pour continuer à respecter les objectifs et normes californiennes sur la qualité de l’air, la Californie doit stimuler encore plus le marché des véhicules à zéro émissions de dioxyde de carbone« . C’est pourquoi l’Etat souhaite « réduire de façon spectaculaire les émissions de carbone provenant des transports ». Précisant qu’en Californie, ce secteur est à l’origine de 50 % des émissions de gaz à effet de serre et représente 80 % des particules polluantes. A titre de comparaison, le précédent objectif, datant de 2012, tablait sur 1,5 million de véhicules verts d’ici 2025 pour la Californie.

Véhicule électrique mais également hydrogène

Le plan représente un montant de 2,5 milliards de dollars sur une durée de 8 années. Il prévoit l’installation de 250 000 stations de chargement pour véhicules électriques et 200 stations de chargement à hydrogène d’ici 2025.

En effet, en Californie, la technologie hydrogène est autant considérée que la voiture électrique. Les constructeurs axant leurs investissements dans l’hydrogène sont ainsi nombreux à miser sur le marché de la  côté Ouest. Les Californiens sont en effet très friands des modèles à pile à combustible. C’est pourquoi la Californie possède déjà plus de 30 stations de réapprovisionnement. 18 autres sont prévues pour 2018.

Une aubaine pour les constructeurs japonais et la Mirai

Toyota semble vouloir surfer sur la vague des véhicules propres en Californie puisque le groupe japonais construit actuellement une centrale de production d’hydrogène. Laquelle pourrait dès son lancement alimenter plus de 1 500 véhicules.

La Mirai –  véhicule à pile à combustible faisant le plein d’hydrogène tous les 500 km – possède 80% du volume des ventes du marché de l’Etat. Commercialisée depuis 2015 en Californie, elle a enregistré la première année plus de 200 unités vendues.
Selon Toyota, plus de 3 000 exemplaires de la Mirai ont même été vendues dans l’Etat en moins de 3 ans, une hausse progressive des ventes suivant l’évolution des infrastructures appropriées.
Les constructeurs asiatiques dominent globalement le marché, puisqu’en dehors de Toyota, Hyundai figure en bonne place avec son Tucson Fuel Cell ainsi que Honda avec son Clarity Fuel Cell.

Un programme ambitieux pour une politique farouchement écologique

Rappelons que la Californie est l’Etat le plus peuplé des Etats-Unis et que son marché automobile est le plus important du pays avec près de 14,5 millions d’automobiles pour environ 40 millions d’habitants. Le nombre de véhicules à zéro émissions y a progressé de 1.300 % en six ans, atteignant aujourd’hui plus de 350.000 unités. Ce taux de croissance exponentiel devra être maintenu en vue de pouvoir le nouvel objectif fixé. A l’heure actuelle, les ventes de véhicules propres représentent 5 % des ventes de véhicules neufs dans l’Etat.

En 2016, le Congrès californien s’était également fixé pour objectif de réduire d’ici 2030 les émissions de CO2 à une valeur de 40 % inférieure à leur niveau de 1990 .

L’Etat qui se veut leader du combat écologique aux Etats-Unis souhaite également que d’ici 2030  la moitié de son électricité provienne d’énergies renouvelables.

A noter enfin que le décret signé vendredi prévoit également l’injection d’1,25 milliard de dollars dans le marché du carbone californien.

Sources : AFP, Bureau du Gouverneur de Californie , Toyota, Automobile Propre

Crédit Photo : Toyota

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "Californie : 5 millions de véhicules verts d’ici 2030"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Christophe
Invité
« C’est pourquoi l’Etat souhaite « réduire de façon spectaculaire les émissions de carbone provenant des transports ». Précisant qu’en Californie, ce secteur est à l’origine de 50 % des émissions de gaz à effet de serre  » Pour mémoire la charge CO2 d’un kWh en Californie est de 470 g. VE de 2,2 t avec 600 kg de batterie : 17 t à la fabrication, consommation 20 kWh/100 km soit production en roulant 94 g. VT de 1 t : 5,5 t à la fabrication, consommation 6,5 l / 100 km soit production en roulant 182 g. Il faut dépasser… Lire la suite >>
SGL
Invité

Pourtant, on nous dit que même en Pologne ou la production d’électricité est avant tout faite sur la base de centrale au charbon, l’impact du mix électrique sur les changements climatiques d’une VE est de -25% de CO2/kWh par rapport à un diesel.
L’Allemagne : -45%.
La France c’est -80% mais c’est grâce au nucléaire.
http://www.automobile-propre.com/france-voiture-emet-80-pourcent-co2-en-moins-thermique/

Christophe
Invité

@SGL
Tu as regardé l’étude dont il est fait état dans l’article que tu mets en lien ?

Christophe
Invité
p9 « The basic assumptions are: a life time driven distance of 200.000km and a weight of the glider of 1200kg. For the battery electric vehicle following assumption are considered: a real-life electricity consumption of 0,2 kWh/km [19] and a 30kWh LMO battery (average of 55 kgCO2/kWh [12]); 1,5 battery replacement is needed over the life time of the vehicle [20, 17]. The reference diesel vehicle emits 120 gCO2/km on NEDC, which is augmented with 35% to reflect real life driving conditions [5]. The EU 28 mix of 2015 emits 300gCO2/kWh [21] » Quel VE pèse 1200 kg et embarque… Lire la suite >>
wizz
Membre

christophe
tu compares une voiture électrique de 2.2T (dont 600kg de batterie), genre Tesla S, avec une voiture thermique de 1T, genre Fiat 500, Renault Twingo…

tes comparaisons sont aussi très orientées

est il possible de faire une comparaison un tant soit peu comparable?
sinon, tant qu’à faire, pourquoi pas faire l’inverse, une Twizzy vs F450 Super Duty…

Christophe
Invité
@wizz VT de 1t cela peut aussi être une C3, une 208, un C4 cactus (avant restylage), etc. Avec ces véhicules je peux faire sans problème un trajet de 280 km dont plus de 200 sur autoroutes et voies rapides en moins de 3h. Quel VE autre que celui que j’ai pris en exemple permet de faire pareil ? C’est le type de trajets pour lequel j’utilise un VP quand il y a pas de mode plus efficient. Au-delà de 300 km le train est plus efficient et pour l’urbain, il y a les TC. Donc pourquoi j’irai comparer avec… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
1 tonne à vide…plus en ordre de marche, et avec passager(s) et bagage(s). « Au-delà de 300 km le train est plus efficient et pour l’urbain, il y a les TC. » >> Si on ne prend que l’efficience en compte oui. Mais si on prend en compte le temps mis, ou l’ineptie de certains trajets, c’est plus discutable. Prenons un trajet Niort – Montluçon. En train, pas de bol, 3 trajets par jour possibles seulement. 9h30, 12h et 15h30. Pour une durée entre 6h40 et 8h50…des fois avec de l’autocar, des fois avec de l’attente. Mais surtout, direction Paris…où il faut… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Thibaut Emme
Exemple à moins de 300 km !
C’est au cas par cas bien évidemment mais passer par Paris peut paraître être une ineptie mais avec le TGV le gain peut être conséquent.
Par exemple si la destination est maintenant Lyon :
– en voiture plus de 6 h et plus de 550 km,
– en TGV moins de 5h30 (840 km).
Et même en passant par Paris donc en rallongeant sacrément le parcours, en terme de GES il n’y a pas photo :
– TGV : 3,1 kg CO2eq,
– VE : 10,6 kg CO2eq.

Thibaut Emme
Admin

Je sais bien que cela va être au cas par cas. C’est bien là toute la nuance que j’apporte (ou tente de).
Cela dépend des trajets, des gens, de l’urgence ou non, etc.

Pour les GES, les 3,1 kg c’est par passager ?
Et les 10,6 kg c’est pour la voiture ?
Si oui, à 3 ou 4 ce calcul « bascule » non ?

Christophe
Invité

Par passager pour le train.
Par voiture.
Donc oui à partir de 4, la voiture est moins impactante.

Thibaut Emme
Admin
« Quel VE autre que celui que j’ai pris en exemple permet de faire pareil ? » > nouvelle Leaf ? En roulant à 110 km/h on va faire environ 190 km avec les 5/10° actuels (sans doute un peu plus selon sa conduite). On s’arrête à 165 km à une borne CHAdeMO. On a donc fait 1h30 de trajet. En 40 minutes on reprend 80% de la batterie soit 300 km NEDC et 140/150 environ à 110km/h. On en est à 2h10. On repart à 110 km/h. On arrive aux 280 km après 1h02 de trajet. Hop 280 km pour 3h02.… Lire la suite >>
Christophe
Invité
@Thibaut Emme Sauf que les 280 km en 3h c’est le temps actuel mis avec un VT sur ce parcours en respectant les limitations de vitesse mais en roulant plus vite que les vitesses prises en compte et sans arrêt. Donc si je réduis la vitesse et inclus des arrêts je suis à plus de 3h. Pour mémoire 280 / 3 = 93 km/h de moyenne. Les 280 km c’est 200 km d’autoroutes et de 4 voies et 80 km de routes et de villes à l’arrivée et au départ. Je préfère largement réduire mes impacts sur d’autres postes et… Lire la suite >>
ART
Invité

C’est vrai ça, y qu’une façon de vivre et de se déplacer, celle de Christophe !!!

Christophe
Invité
@ART Le GIEC alerte depuis 30 ans maintenant sur le réchauffement climatique. Il vient d’indiquer que pour respecter les accords de Paris (COP21) il faut que le pic d’émission de GES se produise au plus tard dans les 3 ans qui viennent. Ensuite il faudra atteindre au plus vite un niveau d’émission égal à l’ère préindustrielle et la neutralité carbone au plus tard en 2050. En d’autres termes : 1- ne pas augmenter les émissions de GES dans les 3 ans, 2- atteindre le facteur 4 le plus vite possible (860 kg CO2eq / an.habitant), 3- atteindre la neutralité carbone… Lire la suite >>
ART
Invité

Christophe, je t’ai déjà répondu à ce sujet et de manière constructive quand parfois tu n’est pas si obtu…

Surprenant alors qu’on l’on n’aborde jamais la démographie, le fait de produire/consommer de la viande, de faire venir moultes conneries de chine en tanker plutôt que de produire localement, les billets d’avion à 10 balles pour traverser l’Europe pour se mettre la misère etc etc etc.

Juste un peu ras le bol de taper en permanence sur l’automobiliste, quand c’est pas de la leçon de morale à deux balles…

Christophe
Invité
@ART C’est effectivement une partie de la réponse : – pas d’enfant, – moins de consommation de viande, – produits locaux et de saison, – pas de voyage en avion, – consommation réduite à ses seuls besoins. Malgré cela arrives-tu à un bilan de 860 kg CO2eq/an.membre_de_ton_foyer ? Malheureusement avec 2,8 kg CO2eq / litre d’essence et 3,17 par litre de gazole, il ne faut pas en consommer beaucoup pour ne pas exploser les scores (860/2,8 = 307 l, 860/3,17 = 271 l), à moins justement que tu aies des enfants pour répartir tes impacts sur un plus grand nombre.… Lire la suite >>
ART
Invité

J’aimerais que cette clairvoyance soit largement plus partagée sur les autres sujets et non seulement encore et toujours sur l’automobile.
En outre, c’est un peu dommage de réduire sa vie simplement sous l’angle de ses seuls besoins… Heureusement qu’il y a de l’inutile !!!

Christophe
Invité

@ART
On peut avoir de l’inutile sans que cela amène des impacts sur les autres – par exemple passer du temps dans la nature pour observer la faune.

ART
Invité

Donc j’en reviens à un propos déjà échangé, on interdit les JO, les grandes manifestations sportives, les vacances au ski ou les voyages en pays exotiques, les Porsche etc. ? Au final tout ce qui te parait inutile ? Et sur quels critères ?

Christophe
Invité

@ART
Veut-on vraiment éviter la catastrophe écologique ?
Si oui, il faut faire des choix.
Si non, continuons comme si de rien n’était.

ART
Invité

Tu réponds à côté de la plaque, dans ce cas, je t’invite à un pouvoir autoritaire qui coupera massivement dans les loisirs useless et consommateurs d’énergie de la population, et pourquoi pas zigouiller aussi cette même population toujours plus grande, toujours plus consommatrice…

Christophe
Invité

@ART
Manifestement toi tu es partisan du ne rien faire.

ART
Invité

Je t’ai donné des exemples concrets ci-dessus !!! Tu n’y réponds pas !!!

ART
Invité

Et que fait-on pour les sandwichs Christophe ???
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pollution/au-royaume-uni-les-sandwichs-polluent-presque-autant-que-les-voitures_120289

J’espère que tu n’en manges jamais !!!

Christophe
Invité

@ART
Tu ferais ton bilan carbone, comme il y a l’alimentaire tu saurais tout cela.
Mais manifestement tu le découvres.
Au demeurant je te remercie d’alerter la population.
On est donc en moyenne à 826 g pour un sandwich donc si tu en manges 2 par jour tu es 603 kg CO2eq/an à rapprocher des 860 du facteur 4.
Aïe il va y avoir du boulot sur tous les autres postes !

Christophe
Invité

@Elisabeth Studer
Calculs faits dans le train donc pendant le temps de trajet.
C’est l’énorme avantage des TC, on peut faire autre chose pendant le trajet.

ART
Invité

C’est un peu plus limité quand tu es serré comme un crevard dans le RER…
Et puis, beaucoup adorent conduire…

wizz
Membre

et puis, beaucoup adorent surement conduire dans ce genre de situation au quotidien…
http://www.largus.fr/images/images/ORPHEA_129830_3.jpg

wizz
Membre
christophe donc tu compares une VE 2.2T avec une VT 1T avec sur un critère précis: le tien, tes usages, à 280km soit, il faut accepter ce point de vue Tu dois aussi accepter l’inverse, d’autres usages, d’autres critères Prenons cet usage: je suis célibataire, habitant dans Paris intramuros (ou Londres intramuros….), travaillant à la Défense (ou à la City…). Mon véhicule ne fait que 2x10km par jour, à la vitesse moyenne de 10km/h Vais je comparer une Twizzy avec un pck up Ford F450 Super Duty? . Tu ne peux pas généraliser une comparaison en te basant sur une… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@wizz
Seulement si les seuls usages d’un VT étaient uniquement celui que tu décris, pourquoi alors les VE qui existent ne se vendent pas (même une Mia fait l’affaire) ?
Tout simplement parce que quelques trajets concernent le besoin que je décris avec une nécessité d’une grosse batterie de temps en temps.
20 km par jour 218 jours / an, cela donne 4360 km / an donc presque 30 ans pour atteindre les 130 000 km.
Désolé mais même ton exemple rentre dans mon calcul.

Thibaut Emme
Admin
« pourquoi alors les VE qui existent ne se vendent pas » >> Simple, parce que 20 000 euros le bout de plastique qui fait 80 km à 70 km/h et des sueurs froides, les gens n’adhèrent pas. Pourquoi les Tazzari, Th!nk, Mia, et autres « voiturettes de golf » électriques se sont vendues en Norvège ? Parce qu’à 20 000 euros, il n’y a pas de thermique, ou de la spartiate de base. Les avantages fournis aux VE finissent de convaincre les gens. Le VE a un énorme inconvénient par rapport au thermique. Le coût de 5000 euros (au moins) d’une batterie pour… Lire la suite >>
Christophe
Invité

@Thibaut Emme
« En clair un VE qui puisse faire 500 bornes, se rechargent en 10 minutes, coûte le prix d’une thermique. » sauf qu’à un moment ou un autre il va falloir leur dire que ce type de véhicule ne permet pas d’atteindre les objectifs de la COP21 et même si il existait.
C’est bien mon exemple initial, cela ne permet même pas de réduire de 50 % alors diviser par 4 et atteindre la neutralité carbone !

Denis
Invité

Une bonne initiative! un exemple à suivre pour l’Europe. Tous les constructeurs devraient commencer à s’y mettre pour qu’il y ait une forte concurrence, ainsi le choix au niveau des moteurs et des marques serait plus vaste.

wizz
Membre
pour qu’il y ait concurrence, une forte concurrence entre les constructeurs, encore faudrait il qu’il y ait d’abord un gros gâteau à prendre. Personne ne se bouscule pour dépenser des milliards et vendre quelques milliers (et meme pas au tarif premium avec des super marges) compare donc les ventes, et donc les achats des SUV par rapport aux voitures « propres », et donc une forte concurrence entre constructeurs, qui veulent tous leur (gros) part de gâteau… que les automobilistes européens achètent massivement les ZOE, Leaf ou Tesla, à 250000 exemplaires par an, et surement que les autres constructeurs s’y mettront… mais… Lire la suite >>
wizz
Membre
prenons des exemples Renault a lancé le concept du monospace compact, Scenic, qui se vendait comme des petits pains. Aussi et rapidement, les autres constructeurs s’y mettaient et on a eu une forte concurrence entre les constructeurs En revanche, lorsque Renault a lancé le concept du coupé-monospace, Avantime….. Idem aussi avec les petites voitures. Mercedes a lancé le segment des petites 2 places. BMW aurait pu s’y lancer aussi, avec sa légitimité Isetta. Mais BMW a « gentiment laissé » tout le gateau à son ennemi. Et aucun autre constructeur ne s’y aventurent sur ce créneau, y compris Renault qui a conçu… Lire la suite >>
elisabeth
Invité

tout à fait dire. les volumes sont tout de même très minces.

elisabeth
Invité

tout à fait wizz 😉

wpDiscuz