Accueil Honda Honda Clarity Fuel Cell : tout juste sous les 600 kilomètres pour...

Honda Clarity Fuel Cell : tout juste sous les 600 kilomètres pour l’EPA

112
1
PARTAGER

Les chiffres viennent officiellement d’être livrés par l’agence américaine de l’environnement, l’EPA.

366 miles, soit 598 kilomètres. Voici officiellement annoncée par l’EPA l’autonomie de la Japonaise Honda Clarity Fuel Cell.

clarity_range

Parmi les autos de sa catégorie (toutes celles sans moteur on ne fait concrètement pas mieux dans le domaine ce que ne manque évidemment pas de mettre en avant le constructeur japonais.

La berline cinq places à pile à combustible de la marque nipponne,  selon les données après l’homologation officielle de l’organisme américain, se distingue donc des autres modèles électrique (pile à combustible ou batterie) en prenant le leadership dans le domaine de l’autonomie.

Pas anodin non plus évidemment, sur le marché américain, la bataille avec une autre japonaise donne à la Clarity un net avantage.

Le comparatif ? 366 miles donc pour la Honda Clarity Fuel Cell (introduction à partir de cet hiver aux USA à un ticket d’entrée encore non dévoilé officiellement) quand une Toyota Mirai (affichée au prix plancher de 57 500 dollars), à mode de calculs équivalents, plafonne à 312 miles.

Le lancement européen de la Honda Clarity Fuel Cell est annoncé à partir de la fin de cette année sur des marchés spécifiques.

Pour mémoire, cette berline n’en restera pas là puisque sera aussi proposée à partir de l’année prochaine en version 100 % électrique ainsi qu’en déclinaison hybride rechargeable.

Source : Honda.

Crédit illustrations : Honda.

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Honda Clarity Fuel Cell : tout juste sous les 600 kilomètres pour l’EPA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
philouze44
Invité
donc en résumé : A ma droite la Honda : une énorme usine à gaz, dont on a sacrifié une bonne partie de l’espace intérieur et du coffre, complexe et chère à souhait, avec des perf de berline diesel, un cout au km supérieur à l’essence, un bilan énergétique primaire supérieur à la fois à l’essence et au diesel, et une quasi impossibilité de recharge, en sachant que le déploiement coute un demi-million d’euro la prise, et que l’éventuelle explosion d’une seule voiture chargée à 700 bars d’h2 pur peut raser tout un quartier. A ma gauche une Tesla P100D,… Lire la suite >>
wpDiscuz