Accueil Audi Audi A7 Sportback, luxe et dynamisme

Audi A7 Sportback, luxe et dynamisme

1319
8
PARTAGER

Après une série de teasers, Audi a donc levé le voile sur son A7 Sportback de seconde génération. Un modèle qui doit apporter un vent de nouveauté tout en conservant la même recette.

L’Audi A7 Sportback reprend les codes stylistiques inaugurés par la nouvelle A8. La face avant se montre encore plus agressive, et le reste du véhicule se démarque de sa grande sœur avec des contours dynamiques hérités de la première génération d’A7.

Dans ses niveaux de finition les plus élevés, la dernière née de la firme allemande pourra s’équiper de jantes de 21 pouces pour accentuer une silhouette imposante de près de 5 mètres (4 mètres 969) de longueur, 1 mètre 908 de largeur, 1 mètre 422 de hauteur et d’un empattement de 2 mètres 926.

De nombreux points communs avec sa grande soeur A8

Comme sur l’A8, on remarque à l’arrière une bande qui s’étend sur toute la largeur de la malle. Cette zone conserve ce qui avait fait le charme de l’A7 de première génération avec une ligne inspirée d’un coupé, ornée ici d’un spoiler se déployant à 120 km/h. Le coffre permet de charger jusqu’à 535 litres de contenu, et 1 390 litres une fois les assises des places arrière rabattues.

Dans l’habitacle, pas de dépaysement non plus avec une disposition similaire à la dernière A8. Les ouïes d’aération prennent place sur le dessus de la planche de bord tandis que deux écrans se positionnent en dessous. Le premier pour commander notamment le système de navigation, le second pour gérer des fonctions telles que la climatisation ou le chauffage.

Toutes les A7 sont équipées de série du système MMI radio, et les versions les plus onéreuses proposeront un système audio Bang & Olufsen. En option, MMI navigation et MMI navigation plus. Ce dernier comporte aussi l’instrumentation Virtual cockpit et son écran de 12,3 pouces.

Coté gadgets, l’Audi A7 pourra proposer d’ici 2018 le dispositif AI avec fonction de parking à distance. Enfin, pas moins de 39 aides à la conduite sont accessibles pour permettre à la berline d’être à la pointe en matière de semi-autonomie.

Sous son capot, la nouvelle A7 Sportback inclut, encore tout comme l’A8, sur tous les niveaux de finition un système semi-hybride MHEV fonctionnant à l’aide d’une batterie de 48 volts et d’un alternateur à assistance électrique offrant un gain de puissance de 12 kW. Ceci permet selon Audi de réduire la consommation en moyenne de 0,7 litres pour 100 kilomètres.

Pour le moment, seul le 3.0 V6 55 TFSI est prévu au catalogue. Il développe 340 chevaux et 500 Nm de couple et est associé à une transmission intégrale automatique sept rapports S tronic.

L’arrivée en concessions de la nouvelle Audi A7 Sportback est attendue pour le mois de février en Allemagne à un tarif de 67 800 euros pour l’entrée de gamme. Elle sera assemblée dans l’usine Neckarsulm.

Source et photos : Audi

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Audi A7 Sportback, luxe et dynamisme"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
rickyspanish
Invité
Même si elle lui ressemble beaucoup, celle-ci perd pas mal le côte atypique, différent du reste de la gamme que pouvait avoir l’ancienne A7, surtout à l’avant qui avait des lignes de carrosseries spécifiques autour des feux et un regard plus fantomatique. La nouvelle rentre trop dans le rang à ce niveau, on dirait l’avant de la nouvelle A8 à peine retouché … calandre trop large, trop de plis sur le capot. Visuellement l’arrière est un peu bizarre, le feu horizontal ne fonctionne pas très bien avec le reste et fait un peu guirlande de noël. Quant à l’intérieur, overdose… Lire la suite >>
Will
Invité

Ouais y’a du bon et du moins bon.
J’aime bien les touches subtiles dans la carrosserie, genre le léger pli qui fuit derrière la custode, le pli des ailes arrières, le pli de bas de porte est présent sans trop l’être.
Côté moins bon, les optiques en général, à l’avant le regard blasé, à l’arrière ce bandeau façon toyota.
Et cette calandre…

zaza
Invité

Personnellement je dirai ah enfin une Audi qui me fait envie !
C’est très bien réalisé, sérieux et propre. L’intérieur full écran est magnifique.

Panama
Invité

Les A7 c’est le nirvâna : beauté du design, finition intérieure exceptionnelle, confort olympien.
Sauf pour la nouvelle chaîne de traction Quattro : toujours traction avec pont arrière enclenchable ? Bof bof bof. Bref elle a perdu le plaisir de conduite pour devenir une machine à rouler sur autoroutes. Un peu dommage pour une si belle auto

SAM
Invité

Alors elle est belle … Sauf que Mercedes affûte ses armes et va sortir une concurrente assez léchée de cette Audi et une autre sublime qui devra aller chercher la Panamera … Donc Audi prend l’avantage … pour le moment!

rv11
Invité

Superbe

wpDiscuz