Accueil Audi La décoiffante Audi R8 V10 Spyder revue par ABT

La décoiffante Audi R8 V10 Spyder revue par ABT

507
5
PARTAGER

Une Audi R8, c’est bien. Une R8 Spyder, ça décoiffe. Mais une R8 V10 Spyder retouchée par le préparateur ABT, c’est pire encore. Le vent ne vient plus ébouriffer les cheveux, une tornade vient littéralement les arracher…

L’Audi R8 V10 Spyder est déjà un sacré challenge pour n’importe quelle implantation capillaire. Elle a ce pouvoir de démolir un brushing en moins de deux et de rendre le coiffeur dépressif… Il faut dire qu’avec les 540 chevaux délivrés par l’entremise de son palpitant elle ne s’adresse déjà pas aux porteurs de moumoute. 3,6 secondes pour passer de 0 à 100 et 318 km/h en pointe. De temps déjà respectables.

Mais ABT ne l’entend pas de cette oreille, même si le constructeur d’Ingolstadt propose déjà une version Plus du Spyder coûtant la bagatelle de 207 500 euros. Du côté du préparateur de Kempten, on reste sur la déclinaison juste en-dessous, dont la puissance passe de 540 à 610 chevaux. Soit 20 de moins que ‘Madame Plus’… Pour atteindre ce chiffre, échappement, admission et gestion électronique se voient optimisés.

Surcroît de puissance, mais pas que…

Il en coûte tout de même 7 386,55 euros pour la seule optimisation mécanique, hors pose. C’est tout de même plus de 10 000 euros de moins que la version Plus. Mais le programme prévu par ABT ne se résume pas à une simple hausse de puissance. En effet, le châssis peut lui aussi bénéficier des attentions du préparateur. Avec des suspensions ajustables et des barres stabilisatrices plus agressives.

Et si question look la R8 Spyder semble encore trop timorée pour vous, pas de problème. ABT propose également un kit carrosserie similaire à celui pouvant équiper la R8 V10 Plus, vu à Genève en mars dernier. Ainsi, boucliers avant et arrière spécifiques sont largement ajourés et les prises d’air latérales sont quant à elles majorées. De plus, les jantes  peuvent être remplacées par des modèles de 19 (modèle ER-F) ou 20 pouces (modèle GR). Dans les deux cas, elles présentent un aspect satiné nommé Black Magic.

Quoiqu’il en soit, ABT est peut-être déjà en train de nous concocter un Spyder Plus-Plus à l’image du coupé. A suivre dans les prochains mois ?

Source : ABT Sportsline

Illustrations : ABT Sportsline

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "La décoiffante Audi R8 V10 Spyder revue par ABT"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
crash71100
Invité

Est ce qu’ils ont intégré un mode ou cette horreur percutent toutes les Renault qu’elle croise ?

Thibaut Emme
Admin

Toutes les Renault e.Dams ? 😀
Il faut que ce soit conduit par le fiston 😉

turbo v8
Invité

le bouclier arrière est vraiment très laid

labradaauto
Invité

…un modèle qui fait parler, c’est certain. Ce que je dirai : déclinaison cabriolet choisie, issue du Haut de gamme !!! Je mets de la ponctuation parce qu’on ne parle pas de « traction avant diesel…. » et quoiqu’on en dise : ça change tout ! parce que le diesel, et la traction avant ont dans ma tête toujours avili la bonne auto.
Alors pour qui en a les moyens et avant le tout électrique promis obligatoire, profitez, n’hésitez pas. Cette voiture n’est pas un objet de consommation jetable.

AXSPORT
Invité

C’est très vilain…………

wpDiscuz