Accueil Ferrari La Ferrari Testarossa de deux flics à Miami (re)mise aux enchères

La Ferrari Testarossa de deux flics à Miami (re)mise aux enchères

996
13
PARTAGER

Voici qui va réveiller des souvenirs chez les accros aux feuilletons télé des années 80, et plus particulièrement ceux de la série deux flics à Miami ! L’une des deux Ferrari Testarossa utilisées lors des tournages des saisons 3 à 5 va en effet être mise en vente par Barrett Jackson, lors de sa vente aux enchères annuelle de Scottsdale dans l’Arizona mi-janvier.

1987, premier épisode de la troisième saison de deux flics à Miami : la Ferrari 365 GTS/4 du détective « Sonny » Crockett (en réalité une réplique construite sur base de Corvette), est détruite d’un tir de bazooka par un belliqueux marchand d’armes.

Hors plateau, le constructeur de Maranello menace depuis quelques temps de procès les constructeurs de répliques de Daytona (le petit nom de la 365 GT/4) aux Etats-Unis. Soucieuse de son côté d’éviter les conséquences indirectes de ces poursuites judiciaires, la production de la série accepte alors une proposition de Ferrari pour la fourniture de deux Testarossa flambant neuves, à la condition que les répliques utilisées soient détruites.

Initialement livrées en noir, les voitures furent repeintes en blanc pour obtenir un meilleur contraste, la série faisant la part belle aux séquences de nuit. Une rumeur dit aussi que Don Johnson aurait eu un ‘léger accrochage’ sur le tournage au volant d’un des exemplaires, nécessitant de le repeindre entièrement…

Mais quittons cette parenthèse télévisuelle, et revenons-en à nos moutons : l’exemplaire qui passera sous le marteau de Barrett Jackson a été remisée à la fin de la série en 1990, avec 26 000 kilomètres au compteur (elle en aurait à ce jour… 26 500). Il s’agit d’un modèle Monospecchio, terme identifiant la première série de Testarossa munie d’un seul rétroviseur et de jantes fixées par écrou central sur moyeu Rudge.

Ah, et le téléphone ton carrosserie est fourni, même si rien n’indique qu’il fonctionne, ni que vous arriverez à joindre le lieutenant Castillo…

Le superbe 12 cylindres de 4,9 litres de cylindrée et 390 chevaux a bénéficié quant à lui récemment d’une grosse révision, pour un montant de plus de 7 500 euros. L’ historique de la macchina est attesté par la fourniture des certificats Ferrari Classiche et Ferrari North America, ainsi que de ses livrets, carnet d’entretien et dossier de factures.

A noter qu’en l’espace de deux ans, cet exemplaire a déjà été mise cinq fois en vente, la première fois sur eBay en décembre 2014, à un prix plutôt dissuasif de 1,75 million de dollars si l’on compare cette somme aux 100 à 150 000 dollars généralement demandés pour le même modèle sans historique télévisuel. Cette fois cependant, la belle blanche sera affichée sans prix de réserve.

A titre de comparaison, pour l’autre Testarossa ayant véhiculé à l’écran le duo Sonny Crockett/ Rico Tubbs,  et qui n’est pas en vente, la dernière offre faite (et déclinée par le propriétaire de l’auto) s’élevait à 1 million de dollars…

Source : Barrett Jackson

Illustrations : Barrett Jackson

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "La Ferrari Testarossa de deux flics à Miami (re)mise aux enchères"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
nicolas
Invité

j’avais lu il y a bien longtemps qu’ils avaient remplacé le 12 à plat par un V8 américain pour plus de facilité d’usage.
bizarre.

nicolas
Invité

trouvé un autre site qui dit la même chose « Le moteur Ferrari étant jugé trop fragile, il fait également remplacer le 12 cylindres boxer par un V8 de Corvette. »
http://www.deuxflicsamiami.fr/Accessoires/Les-vehicules/Ferrari-Testarossa-1986.html

Thomas Roux
Invité

Exact, le mystère autour de ce fameux V8 Chevrolet installé en lieu et place du 12 cylindres italien revient dans plusieurs sources…

Thomas Roux
Invité

En revanche la troisième auto dédiée au tournage des cascades était une De Tomaso Pantera 1972 recarrossee en Testarossa…

Pat
Invité

Elle est superbe

4aplat
Invité

Serie que j’adorais a l’epoque … Fan de la Daytona, je suis tombe sur le Q quand j’ai su que c’etait une replique … Bref, moins fan de la testarossa, mais toujours accro a cette serie !
Nb: c’est un flat 12 pas un V12 dans la testarossa

Thibaut Emme
Admin

@4aplat : En fait c’est un V12 à 180° avec les cylindres opposés qui explosent l’un puis l’autre (comme un V12). Dans un boxer les cylindres opposés explosent en même temps.

xpech
Invité

« Le superbe V12 de 4,9 litres » Arrgggggg

wpDiscuz