Accueil Ferrari Les Ferrari de deux flics à Miami

Les Ferrari de deux flics à Miami

2900
13
PARTAGER

Daytona_2.jpgJe parle de la série bien sûr.

Jusqu’aux années 80, à la télé, le policier US est un moine-soldat: c’est un célibataire endurcit qui ne boit pas, ne fume pas, ne jure pas, s’habille comme son grand-père et se couche à 9h30 (10h pour les fêtes.) Il habite dans un 9m² sordide, n’a pas de vie privée, mais il est content car il sert son pays. De plus, il n’utilise jamais son arme de service et à la fin de l’épisode, il y a l’épilogue (drôle ou moralisateur, au choix.)

Dans les années 80, avec Magnum ou Riptide, le policier devient cool. C’est un ancien du Vietnam qui distribue volontiers des coups de poings et des balles de pistolet, il travaille dans un coin ensoleillé (d’où le bronzage), il roule dans une GT et surtout, à chaque mission, il y a toujours une jolie fille qui traîne (témoin, petite amie du suspect…) et qui finit dans son lit.

Miami_vice.jpgAvec Miami Vice (1984-1989), Michael Mann veut faire une série pour la « génération MTV »: pas beaucoup de dialogue, ni de psychologie, mais de l’action et de belles images, sur fond de musique pop.
« Sonny » Crockett (Don Johnson) et Ricardo Tubbs (Philip Michael Thomas) sont deux inspecteurs en civils à Miami (logique), chargés d’infiltrer des barons de la drogue. Pour que leur couverture soit parfaite, ils sont habillés comme des gravures de mode et roulent dans une GT saisie (Tubbs possède néanmoins une Cadillac cabriolet 1964 personnelle.)

Daytona_1.jpgPour les habits, Michael Mann se tournent vers un styliste alors inconnu: Gianni Versace. Et la voiture? Il songe d’abord à une Countach, mais cette voiture est trop connu et la série risque de devenir « le truc où deux flics roulent en Countach ». Il se décide donc pour une Ferrari Daytona Spyder, un véhicule exotique, mais méconnu (malgré ses succès en course.)
La légende voudrait qu’à une vente aux enchères à Newport Beach, il découvre deux répliques sur base Corvette 1980 (peinte en jaune avec un intérieur noir) signée Tom McBurnie pour Al Mardikian. Ce dernier les vend sous le nom de « Mardikian 350 GTS ». Mais à l’époque, il est en faillite. D’où la vente aux enchères. Mann achète les deux « Ferralette », il les fait repeindre en noir avec un intérieur cuir jaune (c’est plus chic) et y fait ajouter des élèments de vraies Daytona (poignée de portes, jantes, etc.)

Testarossa.jpgAu boût de deux saisons, Ferrari North America en a marre de voir une fausse Daytona tenir la vedette dans une série (où elle se fait designer par « la Ferrari ».) Il propose de fournir à la production deux Testarossa noires (plus une couleur argent pour Don Johnson, qu’il a revendu bien des années plus tard, lorsqu’il fut en interdit bancaire) afin de remplacer les « Daytona ».
Mann les fait repeindre en blanc (pour un meilleur contraste la nuit) et remplacer le 12 cylindres boxer par un V8 de Corvette (car le moteur Ferrari est jugé trop fragile!) Pour les cascades, ils utiliseront une Pantera munie d’une carrosserie de Testarossa.
Et la Daytona? Au début de la troisième saison, Crockett et Tubbs enquêtent chez un marchand d’arme Sud-Africain qui, pour montrer l’efficacité de ses bazooka, tire sur la Daytona. Un épisode plus tard, Cruz Castillo annonce à Don Johnson qu’ils ont saisi une autre Ferrari: une Testarossa blanche.

Mais Miami Vice est déjà sur le déclin. La série s’arrêtera après cinq saisons, en 1989. A noter, parmi les nombreux « guest », Arielle Dombasle (son premier grand rôle), Phil Collins (en présentateur télé), Lee Iacocca (en marchand d’arme) et Danny Sullivan (en pilote d’endurance, ça c’était un rôle de composition!)

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Les Ferrari de deux flics à Miami"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Artifils
Invité

Quel mécano ! Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer semble être la logique de la production.

BTPDIEU
Invité

Quel plaisir de lire cet article: mille merci! Je suis fan de cette serie, dont l’ambiance n’a jamais été égalée. J’en suis à la fin de la 2e saison DVD que je me suis faite offrir pour mon anniv.

J’attire votre attention sur la qualité de la bande originale de Jan Hammer…je l’ai recup et je l’ecoute tous les jours.

D’autres véhicule de prestige apparraissent dans la serie, comme une coutach d’ailleurs et des voitures de grand prix.

Regardez cette série, elle est top!

Billou
Invité

Comme la personne qui a manifestement du bon goût au-dessus, je suis un fan absolu de cette série qui bouleverse les codes. L’ambiance est énorme (la musique y est pour bcp), les gentils ne gagnent pas toujours et les fins d’épisodes sont souvent mitigés et la photo est tout simplement superbe.

A noter aussi la présence de Bruce Willis en méchant dans un épisode de la première saison.

Billou
Invité

Ah et autre chose, cette série est à absolument regarder en VO, ça décuple l’ambiance excellente de la série et au moins le langage correspond mieux.

Fred Uk
Invité

J’adore aussi ! Je connaissais l’histoire de la replique Daytona en revanche pas celle du V8 dans la Testa!
Phil Collins avait une Lamborghini Jalpa dans l’episode.
http://en.wikipedia.org/wiki/Lamborghini_Jalpa

wpDiscuz