Accueil Ecologie L’autoroute bientôt gratuite pour les véhicules électriques ?

L’autoroute bientôt gratuite pour les véhicules électriques ?

293
22
PARTAGER

Polémique ces derniers jours autour d’une éventuelle gratuité des autoroutes électriques, et jeu de ping-pong. L’Etat mène depuis « plusieurs semaines » des discussions avec les concessionnaires d’autoroutes afin d’obtenir la gratuité des péages pour les voitures électriques, a dû insister samedi le ministère de l’Environnement, répondant aux allégations d’une personne travaillant sur le dossier allant dans le sens contraire.

Quelques heures auparavant, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal avait présenté une série de mesures destinées à faire face au pic de pollution, parmi lesquelles l‘extension aux utilitaires légers et aux taxis d’un bonus pour l’achat de modèles électriques à partir de 2017. Elle avait parallèlement affirmé avoir demandé aux sociétés d’autoroute la gratuité des péages pour les véhicules électriques et que le sujet faisait l’objet de discussions.

Cette affirmation avait fait bondir le spécialiste au fait du dossier. Non seulement, selon lui, l’Etat ne serait pas encore intervenu auprès des sociétés concessionnaires d’autoroutes (SCA) dans ce dossier, mais un tel dispositif serait difficile à mettre en œuvre. Ses arguments : « techniquement, aujourd’hui le système de péage et le système d’identification des véhicules ne permet pas de faire la distinction entre moteur thermique et électrique« . Mais, « juridiquement et contractuellement, une telle mesure n’irait évidemment pas de soi, comme pour toute mesure qui a un impact sur l’équilibre des contrats » de concession liant les SCA et l’Etat. A noter également que « l’Etat ne pratique pas lui-même la gratuité pour les véhicules électriques sur son propre réseau« .

En vue de calmer le jeu, François Poupard, directeur général des infrastructures, des transports et de la mer au ministère a du fournir des précisions : « ma direction discute avec les concessionnaires autoroutiers depuis plusieurs semaines sur la gratuité des véhicules électriques sur les autoroutes à péage« , a-t-il déclaré, ajoutant que ces discussions étaient en cours, certes pas encore terminées, mais suffisamment avancées pour que Ségolène Royal ait pu faire cette annonce samedi matin.

Pour rappel, en avril de l’année dernière, en pleine négociations sur un plan de relance autoroutier, Manuel Valls, alors Premier ministre, avait annoncé un gel des tarifs des péages pour 2015. Mais après avoir affirmé le contraire, le gouvernement avait dû au final admettre que ce gel serait ensuite compensé par lissage les années suivantes. Après une augmentation de 1,12% en 2016, les tarifs devraient ainsi progresser de 0,76% en moyenne le 1er février 2017, selon l’Asfa (Association des sociétés françaises d’autoroutes).

La semaine dernière, le régulateur des autoroutes, l’Arafer, a annoncé avoir calculé que la compensation du gel de 2015 allait coûter 500 millions d’euros supplémentaires aux usagers sur la durée restante des concessions, soit une vingtaine d’années.

Sources : AFP, Asfa, Arafer

Crédit Photo : LBA

Poster un Commentaire

22 Commentaires sur "L’autoroute bientôt gratuite pour les véhicules électriques ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre
mesure……complètement débile de la pure démago le principal avantage de la voiture électrique, c’est de pouvoir déplacer la pollution ailleurs, de pouvoir proposer une circulation sans pollution locale. Et où une absence de pollution locale serait le plus intéressante sinon la ville, avec sa grande densité humaine. Contrairement à quelques villes dans le monde, dont Londres, où il existe des péages urbains (automatique, sans influence sur le trafic routier), les péages en France sont sur les grands axes. Avantager la voiture électrique par péage gratuit n’a que peu d’intérêt écologique/santé. La seule incitation pour le client serait donc « chouette, en… Lire la suite >>
Béret vert
Invité

Si c’est subventionné c’est que ce n’est pas économiquement rentable, je laisse de côté l’aspect environnemental (air pur et silence de fonctionnement).
Car lélectrique actuel c’est plus d’impôts (pour tous, piétons inclus), plus d’ennuis pour les malheureux possesseurs de thermique (plus de péages, moins de stationnement), bref, socialisons les coûts et que les heureux privilégiés, ceux qui ne réclament pas d’autonomie (mon postier) ou qui disposent d’alternatives nombreuses (transports en commun, etc) n’oublient pas mon cadeau de Noël (mon malus).

Thibaut Emme
Admin
Le diesel est subventionné (moindre TICPE) si vous allez par là….de même que les carburants pour les entreprises (récupération de 80% de la TVA soit un rabais de 16% !). L’autoroute elle-même est un système injuste où les automobilistes paient pour les camions et les cars. Le prix devrait être en fonction des dégâts faits à l’asphalte mais, ce n’est largement pas le cas et les autos paient pour que les camions (étrangers en majorité vus où nous sommes placés) passent par les autoroutes plutôt que de prendre les nationales… Ici il s’agit de quoi ? De donner des miettes… Lire la suite >>
georges
Invité

Juste pour dire que la TVA n’est à payer que par le particulier, les entreprises en sont exonérées, donc c’est illogique qu’elles ne peuvent pas récupérer toute la TVA sur le gaz oil.

Thibaut Emme
Admin

@georges : les entreprises récupèrent 100% de la TVA sur les utilitaires.
Les 80% « seulement » c’est sur les véhicules de tourisme utilisés par les entreprises. C’est là où c’est une subvention déguisée car ces véhicules sont utilisés en dehors de la stricte utilisation entreprise.
Les utilitaires peuvent être des voitures « de monsieur toutlemonde » mais en version commerciale, 2 ou 3 places à l’avant et bac à l’arrière.

Riton
Invité

…… aujourd’hui le système de péage et le système d’identification des véhicules ne permet pas de faire la distinction entre moteur thermique et électrique …..

Quel crétin celui là, il suffit de poser un badge scellé à la voiture électrique pour ne pas déplacer le badge le week end dans une voiture mazout.

g0m
Invité

Et le jour où 80% du parc sera électrique, nos gouvernants seront encore incapable de réformer cet avantage devenu obsolète et impossible à financer.

rapido
Invité

il me semble que c est deja le cas en norvege

Thibaut Emme
Admin

En Norvège ce sont surtout les péages urbains qui sont gratuits pour les VE. Les péages sont automatiques, via des caméras qui lisent les plaques.
Les VE ont des plaques commençant toutes par « EL ».

wpDiscuz