Accueil Historique La Lister Costin est de retour

La Lister Costin est de retour

91
0
PARTAGER

Suite du retour de Lister. Après la Knobbly et la Stirling Moss, voici la Costin. Vu que l’original est très rare (2 exemplaires), vous pouvez acheter une « continuation » plus vraie que nature.

En 1959, George Lister recrute Frank Costin  (frère de Mike Costin de Cosworth et futur « Cos » de Marcos.) Il lui demande de donner une carrosserie plus aérodynamique à la Knobbly. Costin teste lui-même la voiture, aux côté de l’ancien vainqueur des 24 heures du Mans Ivor Bueb. Deux châssis sont construits, tous deux équipés d’un moteur Jaguar « XK ». Ce sont également les premières Lister équipées d’un réservoir d’essence moderne. L’erreur de George Lister est d’être resté fidèle au moteur avant. Bueb et Stirling Moss se partagent l’une des voitures à Sebring. Au Mans, Bueb fait équipe avec Bruce Halford. Les résultats sont modestes. Surtout, les clients lui préfèrent les Cooper-Monaco à moteur central. C’est le début de la fin de l’aventure.

La « continuation » est reconstruite d’après les spécifications et les techniques d’époques. Elle est propulsée par une réplique du 6-cylindres Jaguar, produit par Crosthwaite and Gardiner. Le même moteur que les Knobbly et Stirling Moss. La boite, identique à l’originale, est également produite par Crosthwaite and Gardiner. La Lister Costin atteint ainsi les 100km/h en 4 secondes et elle peut accélérer jusqu’à environ 240km/h. Prix : 295 000£ (hors taxe), soit 344 000€. Pour 12 500£ (14 600€), l’artisan la livre avec un passeport FIA HTP, afin de courir en VHC.

Source :
Lister

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz