Accueil Historique 15 millions de transmissions intégrales chez Subaru

15 millions de transmissions intégrales chez Subaru

74
8
PARTAGER

Chez Subaru, transmission intégrale et moteur boxer vont de pair. Et donc, un an après le 15e millionième boxer, la marque japonaise fête sa 15 millionième transmission intégrale.

Vu d’Europe, on a l’impression que toutes les Subaru ont toujours eu des transmissions intégrales. Ca n’est pas le cas. La preuve : la 360, son tout premier modèle, était une tout-à-l’arrière.

Transmettre la puissance aux quatre roues, c’est une pierre philosophale de l’automobile. Le problème, c’est le poids et l’encombrement. Dans les années 60, des Anglais conçoivent une transmission relativement compacte. Pour la promouvoir, ils modifient deux Mustang Mach 1, en 1969. D’après la légende des ingénieurs d’Audi-NSU et de Subaru examinèrent avec intérêts les deux prototypes.

Hasard ou coïncidence, en 1971, Subaru décide de proposer une transmission intégrale sur le break Leone.

Subaru 2

Dans les années 80, la plupart des constructeurs commercialisent des berlines à transmission intégrale. Néanmoins, Subaru est l’un des seuls à poursuivre lorsque l’effet de mode s’estompe. Ils l’associent à un moteur boxer, en position longitudinale. Ainsi les quatre arbres de roues sont identiques. D’où le nom de « transmission symétrique ».

La suite, on la connait : grâce aux WRC et à Prodrive, Subaru devient célèbre. La Legacy, puis l’Impreza font connaitre les vertus de la « transmission symétrique ». Et donc, au bout de 43 ans, la barre des 15 millions de transmissions est atteinte. Au passage, le constructeur se vante que la transmission intégrale représente 98% des ventes.

Subaru 3

Un petit bémol sur les deux chiffres. Les « 15 millions » incluent les modèles rebadgés, comme cette Justy G3X. Pourtant, sa transmission intégrale Suzuki n’a rien à voir avec une « transmission symétrique »…

Par contre, dans les « 98% de voitures équipées », là, il ne compte pas les BRZ et autres Trezia !

Subaru 4

Source :
Subaru

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "15 millions de transmissions intégrales chez Subaru"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Membre

dommage l\’article partait sur une belle histoire et je reste sur ma faim….pas de // avec le quattro chez Audi..peut-être une suite \ »histoire intégrale de l\’intégrale\ ».

Heathcliff
Invité

Merci pour ce sympathique article sur l’Histoire de la marque. Par contre si je ne me trompe pas, la première Subaru 4WD était le break Leone (celle qu’on voir sur la photo), et non Rex (la Rex était une keijidosha, la Leone est l’ancêtre de la Legacy)

Heathcliff
Invité

Ah, et j’oubliais, cette Leone n’était pas la première Subaru à moteur Boxer. C’était la Subaru 1000 en 1966 (qui était aussi la première traction Subaru)

amiral_sub
Invité

sacrée voiture que l’impreza gt turbo!

Labradaauto
Invité

..et je ferai l’éloge de la Justy, très appréciée sur les pentes du Tyrol en hiver, exactement comme la panda. L’imprezza me fait songer à mes 80, 90 Q.agile,sure, efficace, pratique.
Développée en machine de guerre rallye, elle a fait ses preuves, surtout grâce à son moteur à plat abaissant le centre de gravité. Les 1ers tours de roues effectués au volant de l’imprezza turbo m’ont mis en confiance avec des entrées en virages avec même assurance qu’avec la 309 16 s en son temps.

wpDiscuz