Accueil Actualités Entreprise Los Angeles 2015 : Elio P5

Los Angeles 2015 : Elio P5

88
4
PARTAGER

Cette fois-ci, c’est la bonne ! A Los Angeles, Paul Elio (ici avec sa voiture) va enfin dévoiler la version définitive de son 3-roues révolutionnaire, la P5. La commercialisation devrait suivre en 2015.

En 2008, Paul Elio annonce qu’il va commercialiser un 3-roues biplace, qui ne consommera que 2,8l aux 100km. Le tout avec un niveau de sécurité « 5 étoiles » et un prix de vente de 6 800$ (alors qu’une Ford Fiesta est à 14 000$.) Le premier prototype est équipé d’un 3 cylindres Suzuki de Geo Metro, en attendant une mécanique développée en interne.
Les « voitures propres » ont alors le vent en poupe. L’état américain lui file des subventions. 10 000 personnes lui font immédiatement un chèque. 24 000 bons de commandes supplémentaires sont signés dans les mois suivants.

Si l’Elio n’a que 3 roues (comme l’Aptera et la Xebra de Zap), c’est parce qu’aux Etats-Unis, les 3 roues sont considérés comme des motos. Ainsi, ils sont dispensé de crash-test et de tests anti-pollution pour l’homologation.
Par contre, il faut être titulaire d’un permis moto pour la conduire. Certains états imposent même un casque.

Les mois passent, puis les années et il n’y a point d’Elio Motor sur la route. En 2014, le constructeur s’offre l’usine GM Shreveport Operations, en Louisiane. Le PDG annonce alors un début de production en 2015 et 25 000 unités annuelles, à partir de 2017.
Elio devient surtout la risée d’internet, la faute à une communication désastreuse. Paul Elio se présente comme un « passionné d’automobiles » (donc sans expérience professionnelle.) Les cinq prototypes possèdent des moteurs différents, mais point de trace du moteur Elio. Le site web a un niveau d’orthographe digne de Frank Ribery. Et il y a enfin des vidéos promotionnelles tournées au caméscope par une main tremblante.
Quand bien même Elio Motors respecterait son planning et ses (ambitieuses) prévisions, il lui faudrait 5 ans pour dégager le moindre bénéfice. Bref, Paul Elio semble être un escroc niveau « vous aver gagné la loterie Bill Gates » ; on compare sa P5 à la Dale. Début 2015, Paul Elio est convoqué par l’état de Louisiane pour savoir s’il compte vraiment utiliser son ex-usine GM.

A l’automne 2015, le constructeur annonce avoir levé 16 millions de dollars (14,7 millions d’euros) via le crowfunding, auprès de 5 000 donateurs. Le communiqué précise que ce n’est plus la peine de lui envoyer de l’argent ou des arrhes pour la P5 !
Il a également signé des accords de fournitures avec Continental (pour les pneus) et MTX (pour la hifi.) Et donc, à Los Angeles, Elio Motors devrait dévoiler la version définitive de sa P5. Son moteur 0,9l (développé par l’Autrichien IAV) doit lui permettre d’atteindre les 100km/h en 9,6 secondes et d’accélérer jusqu’à 160km/h.

Source :
Elio Motors

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Los Angeles 2015 : Elio P5"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Gilles M.
Invité

Il faudra m’expliquer le point commun avec la Ford Fiesta!

Frank Ribery
Invité

jéme pa kon s’mok de moua !!!!

wpDiscuz