Accueil Général Biopics d’Enzo Ferrari : Christian Bale concurrencera Robert de Niro

Biopics d’Enzo Ferrari : Christian Bale concurrencera Robert de Niro

179
6
PARTAGER

En avril nous apprenions que Robert de Niro camperait Il Commendatore dans un film sur sa vie. Mais à Hollywood comme ailleurs, cela arrive souvent que plusieurs films sortent sur le même sujet. Dans un autre projet, c’est Christian Bale qui devrait endosser le costume du créateur de Ferrari.

Ce second film, porté par Michael Mann (Le sixième sens, Heat, etc.) sera centré sur l’année 1957, un an après la mort de son fils Dino. On devrait donc avoir un film assez noir montrant les tourments d’un Enzo Ferrari se renfermant sur lui-même mais également la montée en puissance de la Scuderia dans le tout récent championnat de Formule 1 (avec des scènes de course ?).

Le choix de Christian Bale est quelque peu surprenant. Celui qui a incarné Batman ou Quinn Abercromby dans le Reigne du Feu n’est pas ce que l’on peut appeler un sosie de Enzo Ferrari même s’il sait très bien cultiver son côté sombre.

Michael Mann cherche désormais un studio pour la production. Si le film ne subit pas de nouveaux changements d’ici l’été prochain (début du tournage), Bale (40 ans) et de Niro (72 ans) ne seront pas les premiers à incarner Enzo Ferrari dans un film. Un téléfilm italien de 2003 avait connu une destinée au cinéma devant le succès. L’Italie se passionnera-t-elle aussi pour ces biopics américains ? A voir.

Source : Deadline, illustration : Ferrari, Christian Bale, modifiée par le blog auto

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Biopics d’Enzo Ferrari : Christian Bale concurrencera Robert de Niro"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zak
Invité
En plus Enzo Ferrari étant né en 1898, il avait 59 ans en 1957… et Bale a 40 ans ! Pour les personnes intéressées par cette période délicate un spectacle en italien de Marco Paolini évoque la « Ferrari primavera » et le destin tragique de cinq jeunes pilotes de la Scudéria (Castellotti, de Portago, Collins, Hawthorn et Musso) entre 1957 et 1959. Marco Paolini – Ferrari Primavera – parte 1 di 2 Marco Paolini – Ferrari Primavera – parte 2 di 2 Une période terrible pour Enzo Ferrari pire que celle de 1933 avec la tragédie du GP de Monza avec… Lire la suite >>
DarkKane
Invité

Plusieurs projets peuvent cohabiter selon le point de vue.
Pour ma part, je mettrai bien une pièce sur la relation Ferrari / Villeneuve et le destin tragique avec Pironi. Ca pourrait être un vrai drame comme rarement vu au cinéma.
En plus avec le remplacement des pilotes par Tambay & Andretti, FERRARI a enlevé le titre constructeur à la fin !

creadesign
Invité

La ressemblance avec Bales est frappante sur la photo dillustration

Jota
Invité

Il est peut être intéressant de voir sortir ces 2 biopics afin de les comparer. J’ai du mal à imaginer Bale la dedans même si c’est un des acteurs les plus doués de sa génération. Après Hollywood sait y faire même s’il y a eu de beaux ratés par le passé. J’espère que l’on aura droit à de belles figurantes aussi (les Ferrari de l’époque).

litlfred
Invité

Le choix de Bale me semble au contraire excellent. C’est un grand acteur, capable d’endosser differentes personnalitées et de modifier son physique pour s’adapter à la presence de son sujet.
Si en plus c’est M. Mann qui est aux commandes, ca devrait etre plutot sympa, j’espere quelques scenes nocturnes de conduite à grande vitesse avec du Phil Colins en bande son… Enfin, peut etre que ce ne sera pas necessaire ce coup-ci… Zut ! 🙂

wpDiscuz