Accueil Rallye WRC Monte Carlo 2015 – ES6, ES7, ES8 : Ogier prend le...

WRC Monte Carlo 2015 – ES6, ES7, ES8 : Ogier prend le commandement, Loeb perd tout espoir

142
9
PARTAGER

Ce rallye de Monte Carlo 2015 tient pour le moment toutes ses promesses. Dans des conditions difficiles Sébastien Ogier et Sébastien Loeb se sont détachés du reste du peloton et se tiennent en 3 secondes au début de la 6ème spéciale.

ES6 : Loeb grignote un peu et s’adjuge le scratch

L’ES6 reprend le tracé de la première spéciale de ce matin dans laquelle Loeb avait créé un écart de 15 secondes sur Ogier. Mais dans le Monte Carlo, la route change d’heure en heure et ce ne sera sans doute pas la même chose cet après-midi. Encore une fois Chardonnet et Kubica ouvrent la spéciale en tant que Rallye 2. Chardonnet signe un temps de 10 minutes 42 soit 1 minute 10 de mieux que ce matin. Kubica le dépasse de 11 secondes et on attend Ogier. A l’arrivée Ogier ne semble pas content de son choix de pneus mais signe le meilleur temps provisoire pour 1 seconde.

Tous les pilotes soulignent les conditions très difficiles et les choix de pneus s’avéreront décisifs. Latvala devance son coéquipier pour 1 dixième. Neuville confirme que la route a changé et que son choix de pneus était mauvais. Loeb pourrait se retrouver piégé par le fait de passer après tout le monde. Le plus lent pour le moment est Sordo qui concède 33 secondes à Latvala tandis que Loeb s’est lancé. Les premiers temps intermédiaires montrent que Loeb est plus rapide qu’Ogier pour l’instant mais il reste la fin de la spéciale.

Loeb passe la ligne de chronométrage avec 3,5 secondes d’avance sur Latvala et 3,6 sur Ogier. Loeb confirme que la route est très glissante. Au général Loeb possède 6,6 secondes d’avance sur Ogier à la fin de cette spéciale tandis que les premiers pilotes sont déjà dans la suivante. Latvala est toujours 3ème à 1 minute 14. A noter que Loeb et Ogier on fait des choix de pneus légèrement différents. Cela pourrait donc basculer dans un sens ou dans l’autre dans les 2 prochaines spéciales.

ES7 : une spéciale de boue, nouveau scratch de Kubica

Chardonnet et Kubica à l’arrivée annoncent que la spéciale est boueuse et glissante plus qu’avec des parties verglacées ou neigeuse. Tenir la voiture dans ses conditions relève encore du grand art. Kubica signe une nouvelle fois le temps de référence et les premiers intermédiaires de Ogier et Latvala semblent indiquer que Kubica a encore été très fort. C’est d’ailleurs confirmé à l’arrivée puisque Ogier est 1,3 seconde derrière le Polonais et sa Fiesta RS WRC privée. Latvala abandonne même plus de temps avec près de 19 secondes suivi par Mikkelsen. Les pneus vont faire la différence.

Neuville perd une nouvelle fois un peu plus de 20 secondes. Il semble que ce soit le tarif syndical quand on n’est pas dans le petit groupe de tête, à peu près 1 seconde au km. Meeke réalise une bonne performance à 13 secondes de Kubica. Il est 3 ème pour le moment. Loeb perd du temps au fur et à mesure de la spéciale. Les pneus ont été cruciaux et Loeb est en difficulté avec ses pneus neige. Il a même fait un tête à queue visiblement. Kubica signe un nouveau temps scratch et Ogier prend le commandement du rallye pour la première fois !

ES8 : Ogier creuse l’écart

Chardonnet est encore l’ouvreur. Kubica a du laisser passer Ogier. Une sortie un peu large, une roue avant gauche qui frotte (ainsi que la voiture), la voiture est remise sur la route par des spectateurs et le Polonais finit sur la jante ! Il perd 3 minutes 45. Ogier arrive et fait près de 15 secondes de moins que Chardonnet. Il semble content de sa journée et pense visiblement avoir fait un temps solide. Latvala abandonne 20 secondes à son coéquipier. Chardonnet a fait un bon temps finalement. Chris Meeke est annoncé à l’arrêt sur la spéciale, sans doute une crevaison. Le pilote Citroën perd sa belle 4ème place provisoire.

Tandis que Neuville en termine et est plutôt content de sa première vraie journée du Monte Carlo (il dit qu’il a beaucoup appris) Loeb s’est élancé et est déjà annoncé en retard au premier intermédiaire. Les pneus neige vont encore lui coûter cher. Meeke n’est toujours pas arrivé et pourrait avoir un problème de suspension. Le rallye semble compromis. Loeb est en difficulté ! Plus d’une minute de retard et il n’est toujours pas à l’arrivée.

La DS3 WRC de Loeb a sa roue arrière gauche complètement sortie (voir ici). Loeb déclare avoir touché une pierre après une glissade sur une plaque de glace. Il perd 6 minutes sur Ogier et tombe à la 10 ème place au général. Il va falloir désormais réparer pour rallier l’assistance sous peine de devoir repartir en rallye 2 avec la pénalité en temps qui va avec. Ogier est désormais seul en tête avec 1 minute 45 sur Latvala et 2 minutes 34 sur Mikkelsen. Les Polo R WRC sont au rendez-vous.

MC_2015_ES8

Source et illustration : WRC

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "WRC Monte Carlo 2015 – ES6, ES7, ES8 : Ogier prend le commandement, Loeb perd tout espoir"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Liam
Invité

Loeb n a rien a perdre …
Il peut bombarder …
Ogier a un championnat a tenir , il ne peut pas se permettre de se foutre au fossé car grosse perte de point au championnat final .
Allez ogier , manges le …

Freddy Castle
Invité

Du même avis que toi. Mais ça y est, Loeb a fait la faute qui va surement lui couter une potentielle victoire. Il a cassé l’arrière gauche.
Allez Ogier-Ingrassia !!

Delmotte
Invité

Pour Loeb ce n’est qu’une course de prestige qui permettra sans doute a Citroën d’apporter des modifs sur les autos par contre il est vrais que Ogier a un championnats a tenir des points a gagné mais on peut admettre que a voir ce que Loeb a fait en es1 30s a ogier c énorme mais bon le résultat est que ogier a gagner ce rallye si il le termine ce qui est bien partis mais ogier attention a tes choix de pneux et que le meilleur gagne yohan du 62

Kaizer Sauzée
Invité
Thibaut a raison. Loeb est venu en compétiteur pour marquer des points pour Citroën qui est très mal loti au niveau de ses pilotes, n’ayant pas su préparer le départ de Loeb et former de nouveaux talents, en plus de laisser Latvala et Neuville aller à la concurrence . Je pense que, comme en Alsace en 2013, Loeb a fait une erreur en ne revenant que pour une course. Tout Loeb qu’il est, il manque de roulage à ce niveau. Et çà n’est pas le rallye du var, avec Mme Loeb à droite, qui y a changé quelquechose. Il suffit… Lire la suite >>
Pierre
Invité

LOEB quitte la scène sur des echecs,
dommage qu’il n’ait pas su gérer sa fin et sa retraite,
c’est triste de voir cet homme déchu .

leelabradaauto
Invité
Et surtout, ça fait du bien à l’équipe car Sébastien Loeb peut fournir des éléments enrichissants. On sait que Neuville et Ogier Latvala travaillent pour la concurrence aussi. Les autos, les pneus évoluent. Le mté carlo n’est pas tout à fait comme les autres rallyes. La course est régie par les gds team à présent. Je n’en dis par davantage. Il demeure des phases d’évolutions pas abouties.Les tout sachants ne savent encore tout. Ce n’est pas une critique mais un signe de motivation . En compétition il en faut énormément. La présente d’ « un vieux retraité » qui puise dans des… Lire la suite >>
wpDiscuz