Accueil Rallye Toyota de retour en WRC en 2017

Toyota de retour en WRC en 2017

153
11
PARTAGER

Toyota a annoncé à Tokyo ce matin son programme sportif 2015 mais la grande nouvelle concerne 2017 : comme on le supputait très récemment, la marque va revenir officiellement en championnat du monde des rallyes en 2017 avec la Yaris. Le blog auto était sur place.

L’annonce a été faite en ouverture de la conférence de presse par Akio Toyoda lui-même, après qu’il ait évoqué sa passion pour le rallye et son voyage l’année dernière au rallye de Finlande, le catalyseur de sa décision. Après une vidéo le montrant au volant de la Yaris WRC en tests secrets à Hokkaido en fin d’année dernière, le président de Toyota a accueilli sur scène « sa » Yaris WRC. Clairement, la décision de revenir est de son fait, ce que nous a confirmé plus tard Yoshiaki Kinoshita, le patron de Toyota Motorsport Gmbh qui a développé la voiture.

Yaris_WRC-4

 

Kinoshita-san, avant de prendre la tête de TMG, était un ingénieur sur les Celica en championnat du monde, et il a « le virus » comme il dit, comme nombre d’employés de la structure créée par Ove Anderson. « Après le retrait de la Formule 1, Toyota n’avait pas de plan de retour en rallye, mais nous avons décidé de commencer le projet par nous-mêmes à Cologne. La voiture que vous voyez aujourd’hui, elle nous a pris cinq ans de développement en tout. Trois ans pour le moteur, deux ans pour le châssis. Normalement on peut faire une auto comme ça en un an. La raison, c’est que nous l’avons faite sur notre propre budget, à notre propre rythme. Les ingénieurs moteur se réunissaient dans une salle après cinq heures et dessinaient le moteur. Les mécaniciens venaient le week-end sur leur propre temps et construisaient les prototypes. Comme du bénévolat. Parce qu’ils voulaient revenir en rallye. […] On n’aurait pas pu prendre la décision du retour sans le support d’Akio Toyota. C’est grâce à lui que nous revenons. Il a le virus aussi ! L’année dernière en Finlande, nous étions lui et moi en train de regarder une spéciale, et des spectateurs ont commencé à nous parler, sans nous reconnaître. Ils ont deviné que nous étions japonais, et nous ont parlé de Toyota ! « Quand vous retournerez au Japon, allez voir Toyota et demandez leur de revenir en rallye ! ». Je leur ai demandé, « Vous savez qui c’est ? C’est le président de Toyota ! »

Le développement va continuer cette année et l’année prochaine. La voiture est conforme au réglement actuel du WRC, avec un 4 cylindres 1,6l turbo de spécification Global Race Engine. La Yaris mesure 3,91m de longueur. C’est Michelin qui équipe l’auto, et les pilotes de développement cette année sont Eric Camilli, Sebastian Lindholm et Stéphane Sarrazin.

Crédit photos : PL Ribault / leblogauto.com

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Toyota de retour en WRC en 2017"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Carlos Ghost
Invité

Tiens tiens, on n’a plus l’horrible calandre « Dark vador » du modèle d’origine.

Toyota aurait-il eu peur de faire fuir les spectateurs des bords de route ?

SAM
Invité

Et bien oui Toyota brouille les pistes sachant que la « petite puce » a changé de calandre en Europe, qu’elle n’a pas le même nom au Japon et qu’en Asie du Sud-Est et sur d’autres marchés du Moyen-Orient, c’est une auto différente vendue avec ce nom… Le consommateur se focalisera donc sur le logo Toyota… Oubliant par la même occasion les délirantes Cellica bardées de stickers Castrol qui se sont imprimées dans l’inconscient de pas mal de personnes…. Quand on évoque Toyota en rallye!

Houari
Invité

Bonne nouvelle pour la discipline, j’espère qu’elle va titiller un peu la Polo WRC, ou la Ds3 si ceux-ci ne se retirerons pas d’ici là. au moins je m’y brancherai un peu plus…

Thibaut Emme
Admin

Pour la Polo, elle devrait encore être là.
Pour Citroën, depuis la retraite de Loeb on les annonce partant chaque année mais cette année encore ils ont investi dans la R&D pour améliorer la DS 3.
Rester en rallye à peu de frais quitte à faire des podiums, une victoire par an, et faire 2 ou 3 aux constructeurs permet aussi de pouvoir revenir à plein temps beaucoup plus rapidement.

gigi4lm
Invité

Vont il mener de front les deux programmes WEC + WRC ? A moins qu’ils n’appliquent le principe de obsolescence programmée pour l’endurance

leelabradaauto
Invité

meilleurs voeux aux passionnés. Ove Anderson a le métier, la passion. Citroën ne met pas de suite au musée sa citron. Que des bonnes nouvelles au total. Un peu de sous, bcp de moteur humain. ça peut fonctionner !
Il faut tout de même dire qu’au niveau mondial, ça roule très très vite sur tous les terrains. L’équipe en pointe a un bon rodage, et des pilotes qui ont tjrs l’impression de se traîner tant ils vont naturellement très vite. A l’époque de Carlos Sainz,Armin Schwarz, Didier Auriol, Toyota était en haut de l’affiche.

Carlos Ghost
Invité

Bon, j’espère qu’ils vont retravailler la forme des extensions d’ailes.

Car là, on dirait le travail du Garage Moderne de Saint-Evariste le Rechjgné pour le gars Jacky, champion de rallye-cross du département.

heathcliff
Invité

Oui j’ai pensé la même chose.
En plus cette génération de Yaris me semble assez ancienne. Elle sera pas remplacée d’ici 2017?

Thibaut Emme
Admin

Les extensions des Hyundai ou des Polo ne sont franchement pas mieux. Les pièces sont juste faites en petite série et donc la finition est meilleure.
Là c’est un exemplaire unique fait pour Akio Toyoda.

La Yaris actuelle c’est 2011, le remplacement devrait être par là oui mais TMG peut aussi adapter la version WRC au nouveau style s’il y a changement.

wpDiscuz