Accueil Rallye Tommi Makinen, Akio Toyoda et une Toyota GT86 4WD au rallye de...

Tommi Makinen, Akio Toyoda et une Toyota GT86 4WD au rallye de Finlande. Pardon ?

228
9
PARTAGER

La surprise du chef. Hier, les spectateurs de la septième spéciale du Rally Finland, huitième manche du championnat du monde des rallyes 2014, ont vu passer avant les concurrents une inattendue voiture rouge, une Toyota GT86 rallye-ifiée, dérivant de ses quatre roues motrices alors que sur sa vitre arrière était inscrit le nom de l’équipage : Mäkinen-Morizo. De quoi être très interloqué, même pour les plus avertis de l’actualité du rallye…

Après sa démonstration, la voiture s’est arrêtée devant la presse pour l’explication, qui pose autant de questions qu’elle n’apporte de réponses. Les amateurs japonais connaissent bien Morizo, qui n’est autre que le nom de scène d’Akio Toyoda quand il revêt sa combinaison ignifugée et s’installe au volant d’une Toyota de course. Et c’est bien dans son habit de pilote, en l’occurrence co-pilote du quadruple champion du monde, qu’il a posé pour les photographes et répondu aux questions. S’étant mis sérieusement au rallye dans le championnat japonais depuis l’année dernière, il a rencontré Tommi Mäkinen lors d’une session de coaching plus tôt dans l’année et a répondu à l’invitation du champion de venir assister à une manche de WRC et de venir tâter des spéciales finlandaises.

Jusque là, rien de vraiment surprenant. Les choses deviennent nettement plus intéressantes quand on aborde le sujet de la voiture : « Je lui ai demandé de me faire une voiture » a déclaré Akio Toyoda en référence à Mäkinen, « C’est cette voiture rouge qu’il a piloté, et où j’avais la place du copilote. Mais pas de notes pour moi, seulement du plaisir. J’ai beaucoup de chance de voir le WRC depuis cette place !« . En fait, Toyoda a pris le volant de la voiture en essais privés la veille également.

GT86_2

Effectivement, la voiture a bien été construite par Tommi Mäkinen Racing, la structure du champion finlandais. Proche de STI du fait de la fin de sa carrière chez Subaru, Mäkinen est spécialisé dans les Impreza groupe N. La GT86, par ailleurs proche de la série, comporte apparemment un certain nombre d’éléments de provenance Subaru, en particulier ce qui concerne sa transmission intégrale. Il ne s’agit pas d’une voiture susceptible de concourir en WRC, malgré l’événement choisi pour son apparition publique, mais elle sera rapatriée vers le Japon où Toyoda participe régulièrement à des épreuves locales. Pourquoi alors avoir décidé d’utiliser une épreuve de WRC pour cette présentation ? La réponse du président de Toyota est équivoque : « Je suis venu ici pour me rendre compte de ce qu’est le WRC, mais ce que j’y ai découvert c’est que l’ADN de Toyota en rallye est vraiment, vraiment important pour moi. En tant que responsable de cette entreprise, j’aimerais que la légende continue, mais c’est une grande société et personne n’écoute le président ! Donc je dois démontrer à tout le monde que Toyota a besoin du rallye pour faire des voitures encore meilleures. L’objectif principal est de générer des passions pour l’automobile, et de faire des voitures toujours meilleures. »

Est-ce une déclaration d’intention d’engager Toyota en WRC ? Si oui, pourquoi le faire via une voiture qui n’est pas construite en interne par Toyota, et ignorer TMG qui pousse depuis plusieurs années et a même construit un prototype de Yaris WRC qui fait régulièrement des essais ? Par ailleurs, connaissant les relations complexes entre Toyota et Subaru au sujet de la GT86, le choix de faire appel à un spécialiste de la marque d’en face pour faire de la GT86 une voiture de rallye pure et dure, le pré carré de STI, ne risque-t-il pas de brouiller encore un peu plus les rôles entre Toyota et Subaru ? Autant de questions qui ne manqueront pas d’être posées en interne… En attendant, une chose est sûre : le président de Toyota aime vraiment le sport auto. Et la GT86 a encore des surprises à tirer de son chapeau.

Via Toyota et WRC

Crédit illustrations : WRC

 

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Tommi Makinen, Akio Toyoda et une Toyota GT86 4WD au rallye de Finlande. Pardon ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fox
Invité

c’est une bonne voiture cette Toyota! elle donne envie d’être achetée contrairement au voitures françaises….

CDA
Membre

T’as oublié de préciser que tu parlais uniquement de TON envie.

fox
Invité

non je parlais de l’envie de la plupart des gens

seb
Invité

la plupart des gens de TON entourage alors. Parce que dans mon entourage j’en connais plusieurs qui serait bien content de pouvoir s’acheter une Clio ou une Megane RS, pour ne parler que d’elles.

JL
Invité

Le WRC est mort, vive le WRX!

fox
Invité

en effet de mon entourage et je respect ce qui ont un avis différent,
avec cela, je profite pour vous souhaiter un excellent week end

toy3
Invité

Perso, je possède une Clio 3RS phase2 (acheté neuve) et je l’echangerai volontier contre cette GT 86. J’adore cette voiture, même si ma clio rs me procure toujours autant de sensations qu’aux premiers jours.
Alors oui, je suis fan de la GT 86 comme je l’ai éte de mon ex Celica T23.

wpDiscuz