Accueil Citroën C4 Picasso : Citroën salue son début de carrière

C4 Picasso : Citroën salue son début de carrière

90
7
PARTAGER

A travers un communiqué de presse livré, le constructeur aux chevrons salue le début de carrière de son dernier monospace C4 Picasso. Et la marque n’est pas avare en chiffres et précisions pour enrober tout ceci.

« Le nouveau C4 Picasso s’impose aujourd’hui face à ses concurrents, en prenant le leadership européen sur le segment des monospaces. » Voici l’attaque du communiqué de presse livré par le constructeur à l’heure de tirer un premier bilan sur la carrière de son dernier monospace.

Depuis le début de sa carrière justement, le modèle totalise 160 000 exemplaires vendus dont 100 000 depuis le début de l’exercice en cours, des chiffres à l’échelon européen. Pour mémoire, le C4 Picasso avait été introduit en juin 2013 et quelques mois plus tard (septembre 2013) dans sa déclinaison 7 places Grand C4 Picasso.

La répartition entre les deux est assez homogène avec 51 % des ventes pour la version 7 places contre 49 % pour la version 5 places. Citroën en profite également pour préciser que deux modèles vendus sur trois le sont dans les finitions les plus élevées au catalogue (Intensive et Exclusive).

Pour mémoire, le C4 Picasso s’affiche sur notre marché au prix plancher de 23 450 euros quand le Grand C4 Picasso réclame un investissement minimal de 24 650 euros. Enfin, à titre informatif supplémentaire, sur notre marché hexagonal et ce sur les dix premiers mois de l’année, le monospace Citroën compile 39 112 unités (PDM de 2,6 %) quand le Renault Scénic III totalise 42 156 unités (PDM de 2,8 %).

Source : Citroën et CCFA.

Crédit illustration : Citroën.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "C4 Picasso : Citroën salue son début de carrière"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nullos
Invité

Et il célèbre tout ceci avec une baisse d’équippements fournis en série: bravo Citroën!

SGL
Invité

Oui mais c’est aussi un signe de bonne santé, pas besoin de faire le forcing sur l’équipement pour écouler les C4 Picasso.
Acheter un C4 Picasso cela se mérite et pour qui soit bien équipé il faut repasser par le tiroir-caisse comme les premiums, c’est du moins le message subliminal que voudraient peut-être les commerciaux de Citroën.
Cela peut marcher, elle est design, moderne techniquement, bien fini etc.

CDA
Membre

C’est vrai que les chiffres dans l’hexagone sont surprenants.
Mais bon, je suppose que l’important est le volume total.

bzep
Invité

Sacré scenic quand même pourtant en fin de carrière. Bravo à Citroen pour ce Picasso bien plus réussi esthétiquement que les précédents.

SAM
Invité
Les deux marchés cruciaux pour ce segment sont la France et l’Italie… Citroën doit son salut encore une fois à la France… Et à l’Espagne. En Italie, en Allemagne l’auto se vend pas si bien que cela. Sur le 9 premiers mois de l’année en Europe, les ventes de monospaces compacts donnent cela: 1. Citroen C4 Picasso : 93 573 ex. 2. Renault Scénic : 84 612 ex. 3. Fiat 500L : 76 402 ex. 4. Ford C-Max : 69 979 ex. 5. VW Touran : 69 570 ex. 6. Mercedes Classe B : 67 641 ex. 7. Opel/Vauxhall Zafira… Lire la suite >>
SGL
Invité

Merci @Sam, intéressant

SGL
Invité
Le succès est vraiment mérité pour le C4 Picasso. Cela tient presque de l’exploit car s’il est très bon techniquement Citroën n’est pas très populaire en dehors de nos frontières et ne jouit pas d’une bonne image de marque. Renault fait encore très fort ; c’est le père spirituel du monospace. Le Touran fonctionne incroyablement bien grâce avant tout sur l’image de marque de VW et masque bien les 12 années d’âge du modèle. Premier monospace premium : le Classe B en attendant le BMW Série 2 Active Tourer. Peugeot 3008/5008 baisses en raison de leurs âges, une nouvelle génération… Lire la suite >>
wpDiscuz