Accueil Actualités Entreprise Les premiers Supercharger de Tesla arrivent en France

Les premiers Supercharger de Tesla arrivent en France

154
18
PARTAGER

Le réseau de Supercharger de Tesla continue à s’étendre en Europe, et à l’aube de l’été arrive en France. Premier objectif : l’axe Paris / Cote d’Azur.

Déjà 23 Supercharger en Europe. Mais jusqu’à présent la France restait à l’écart: Norvège, Danemark, Allemagne, Autriche, Suisse, Pays-Bas, Grande-Bretagne, pour un total de 23 points. Le prochain objectif est la France.

Le Supercharger étant une solution de recharge destinée à permettre des grands trajets et non pas destinée à un usage quotidien, ce sont les grands axes qui sont privilégiés. Le premier d’entre eux dans notre pays sera l’Autoroute du Soleil. La première installation sera ainsi mise en service début juillet près d’Auxerre. Une seconde suivra rapidement à Aix-en-Provence. Les débuts de ces Supercharger français se feront avec des implantations à deux places, qui seront ensuite étendues à 6 ou 8 places pour la fin de l’année.

Comme toujours, ces installations sont d’usage gratuit pour les propriétaires de Tesla

Source : Tesla

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Les premiers Supercharger de Tesla arrivent en France"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Membre

Enfin !
Même si ce n’est pas pour moi.

tom
Invité

Tesla fait ce que Renault ou PSA auraient dû faire depuis longtemps…

SGL
Membre

Tout à fait !
Si les responsables politiques avaient été visionnaires, nous aurions pu commencer dès 1973 avec la R5 électrique doucement mais sûrement .
Nous aurons un réseau de recharge sur tout le territoire et avec aucun risque aujourd’hui de tomber en panne même en pleine campagne au milieu de la Creuse et notre Indépendance énergétique pour la France serait quasi totale.

SGL
Membre

Bien sûr j’ose pas remonter à la Juvaquatre électrique, mais les 106 et saxo électrique ont bien existé dans les années 90.
quelle perte de temps ! heureusement que Tesla et BMW vont pérenniser la voiture électrique sans l’avis des Français qui manque franchement de persévérance dans les projets à long terme pourtant primordiaux dans l’intérêt commun.

Nicolas
Invité

@SGL
indépendance énergétique….l’Uranium ne pousse pas dans les arbres de la Creuse…..

la priorité est de réduire le besoin d’énergie (on importe 60Mds d’€ d’hydrocarbure par an), et il n’y a pas 50 solutions : réduire les trajets, en nombre (co-voiturage) et en distance (urbanisme compact, et « intelligent »), transfert vers les transports en commun.

SGL
Invité

@ Nicolas j’en disconviens pas.
faut être lucide l’intervention militaire au Mali n’est pas totalement innocents, on défend nos intérêts stratégiques.
Areva veille sur nos approvisionnements en uranium pour les 80 prochaines années et les militaires surveillent le tout.

wizz
Membre
http://www.strategie-aims.com/events/conferences/14-ixeme-conference-de-l-aims/communications/2549-un-cas-damnesie-strategique-leternelle-emergence-de-la-voiture-electrique/download « En 1990……..et Renault, PSA, l’État et EDF se fixent pour objectif d’atteindre 5% de véhicules électriques circulant dans les villes françaises à la fin 1999, soit 100 000 véhicules…… …..Malheureusement, devant la très forte résistance des constructeurs automobile et l’anémie totale des courbes de vente réelles (les deux phénomènes étant vraisemblablement liés)…….En 2000, le marché de la voiture électrique n’existe toujours pas. PSA a vendu plus de 2000 de ses 106, AX et Saxo depuis 1995, mais quasi exclusivement à des entreprises publiques ou à des collectivités locales. » Sinon, au même moment, en 1990, VW a commercialisé son bloc… Lire la suite >>
SGL
Invité

Merci @Wizz comme d’habitude pour tes informations précieuses.
Mais l’effort ne doit pas reposer sur les constructeurs mais doit être fournis par des encouragements divers de l’État français ou européen me semble-t-il.
Si le diesel fonctionne (trop) c’est à cause des règles du jeu des taxes fixées par les états Européens et notamment très largement la France.

Kubelwagen
Invité

Tout à fait! C’est facile de critiquer à posteriori pour se donner bonne conscience de rouler en diesel allemand pendant ce temps…
Quoique que les constructeurs Français fassent, c’est toujours objet à critiques…vous sciez la branche sur laquelle vous est directement ou indirectement assis.

bzep
Invité

Renault pourtant persévère malgré, il faut le dire, beaucoup de critiques. Quant à slg qui trouve que bm et tesla pérennise l’électrique, j’ai bien ri merci ! Aujourd’hui dans le monde c’est renault et nissan qui mène la danse électrique.

SGL
Invité
@ bzep J’espère sincèrement avoir tord mais malheureusement la Zoe, pourtant une auto VE remarquable et peut-être même la meilleure du point de vue rapport-qualité-prix, semble être totalement boudée, pourquoi ? Parce que c’est une Renault ? Alors que BMW vomie déjà 2 000 ex d’i3 par mois ! Pourtant 2x plus cher. Tesla est à env. 24 000 ex contre 13 000ex de Zoe, pour la Leaf OK c’est la championne : au moins 120 000 ex. Mais tu as raison Renault à du mérite de persévérer (qui aime bien châtie bien). Un journal Américain parlait des principaux VE… Lire la suite >>
SGL
Invité

oops ! j’ai tort encore une fois et non pas tord ! pardon.
la société Tesla Motors a écoulé 22 477 Model S dans le monde en 2013.
ils doivent être pas très loin des 40 000 ex Maintenant !

Facel
Invité
Quatre éléments expliquent le succès de la BMW i3 par rapport à la Renault Zoé. 1. La BMW i3 dispose, en option, d’un prolongateur d’autonomie. Il faudrait connaître la proportion des ventes, mais elle est importante à mon avis. 2. La Zoé est le seul VE, sauf erreur, à se charger en continu quand les autres ont misé sur l’alternatif. La simple prise de courant disponible chez soi est inutilisable telle quelle. 3. La Zoé vous enferme dans un abonnement pour la location de batteries et la limitation du kilométrage. Avec l’autonomie, c’est une contrainte supplémentaire et onéreuse, surtout vu… Lire la suite >>
SGL
Invité
Moi j’ai trouvé 30.990 euros (super bonus déduit)pour la i3 et en plus la finition n’est pas à la hauteur du prix demandé ! et pour une fois n’est pas coutume c’est le sentiment inverse pour la Renault Zoe ! La version à prolongateur d’autonomie est carrément à 35.590 (bonus déduit) et dégrade l’intérêt de rouler en électrique : Trop cher, trop lourd et pas si pratique. l’abonnement pour la location de batteries est certes un défaut mais aussi un avantage : la garantie d’avoir une batterie avec au minimum de 80% d’efficacité durant tous la vie du véhicule. le… Lire la suite >>
wizz
Membre
@facel comment peux tu dire ce genre de chose, alors qu’une minute avec google t’aurait permis d’éclaircir sur la question https://www.google.fr/?gws_rd=ssl#q=renault+zoe+recharge+courant+alternatif où aurais tu lu que seule la zoe se rechargeait avec du courant continue, alors que toutes les autres pourraient se brancher sur une simple prise électrique domestique? Cela me laisse dubitatif… A ta connaissance, oui. Mais quelles étaient tes sources d’information? Etaient elles fiables? Et puis c’était quand la dernière fois où tu avais mis tes connaissances à jour? bref, essaie d’être un peu plus préparé que ça. Un minimum de préparation s’impose, pas forcement pour tes interventions… Lire la suite >>
wizz
Membre
SGL
Invité

la raison du succès de i3 @ Facel est que l’écusson de l’hélice en marche bleu et blanc fait passer la pilule beaucoup plus facilement que le losange synonyme de « médiocrité automobile » image entretenue par beaucoup de gens, particulièrement en France .

wpDiscuz