Accueil Finance Valeo : Neiman passe sous contrôle japonais

Valeo : Neiman passe sous contrôle japonais

129
1
PARTAGER

Neiman. Qui n’a pas entendu parler de cette société sans vraiment savoir qu’elle existait ? Cette marque française née en 1931 vient d’être cédée par l’équipementier Valeo qui peut enfin se recentrer sur ses activités de baisse de la consommation et des émissions de polluants et à ses nouveaux marchés.

Tout comme Mobylette, Sopalin ou Frigidaire, Neiman est une antonomase. En clair ? Un nom propre devenu un nom commun. Fondée par Abram Neiman, la société qui commercialise des systèmes de verrouillage de colonne de direction automobile (ou moto) était la propriété du groupe français Valeo depuis 1987. Désireux de céder sa branche « Mécanismes d’accès » (donc Neiman), Valeo était en négociation avec le japonais U-Shin depuis près d’un an.

Un rabais de 10% pour finaliser la vente
Valeo a tout de même du se résoudre à baisser le prix de 20 millions d’euros environ mais recevra tout de même 203 millions d’euros de la vente. C’est une activité historique qui est vendue et un nouveau tournant pour l’équipementier qui va se consacrer entièrement à son expansion en Asie et sur d’autres marchés émergents ainsi qu’à ses activités de réduction des émissions de polluants.

La branche Valeo Mécanismes d’accès emploie 4 500 personnes dans 12 usines en Europe et en Amérique du Sud. En 2012 elle a généré un chiffre d’affaire de 580 millions d’euros.

Lire également : Valeo – tournée d’hybridation pour tout le monde

Source : Valeo/U-Shin via agence, photo : Valeo

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Valeo : Neiman passe sous contrôle japonais"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat
Invité

Il faut esperer que meme si les patrons sont japonais, les usines resteront en Europe …

wpDiscuz