Accueil Berlines La Fisker Karma passe sous le seuil des 50g/km de CO2

La Fisker Karma passe sous le seuil des 50g/km de CO2

97
5
PARTAGER

C’est sur un marché où la Karma se porte bien que des évolutions techniques sont avancées par Fisker. Ainsi la berline hybride rechargeable voit son niveau d’émissions de CO2 reculer de manière sensible pour passer sous le seuil des 50 g/km de CO2.

Aux Pays-Bas, la Fisker Karma bénéficie de quelques retouches techniques pour faire diminuer le niveau des émissions de CO2. Celui-ci passe alors de 53 g/km alors 47 g/km de CO2 sur le cycle européen. Conséquence : la berline hybride rechargeable passe dans la tranche inférieure vis à vis des émissions et s’affranchit donc par exemple de la taxe sur les véhicules de société.

Sur cinq ans, à hauteur de 8 700 € par an, la facture s’allège donc de 43 500 € précise le constructeur. Notons aussi que cette baisse s’accompagne d’une autonomie aussi à la baisse. Sur le seul mode électrique, elle recule de 86 km à 83 km en données constructeur.

A lire également. Essai Fisker Karma : partie 1, partie 2 et partie 3.

Source : Fisker.

Crédit illustration : Fisker.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "La Fisker Karma passe sous le seuil des 50g/km de CO2"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
François
Invité

Parfait, il ne reste plus qu’à la produire 😀

Kangoo
Invité

Dommage qu’on ne la voit pas encore sur les routes

juuhuu
Invité

+1 pour la voir très rapidement sur les routes !!

nono27
Membre

Et quand elle brûle sur un parking, elle émet combien de CO2 ?………… bon ok, je sors….

Sophie
Invité

C’est une très bonne chose! En plus la voiture est magnifique!

wpDiscuz