Accueil Ecologie Renault électrise Belle Ile

Renault électrise Belle Ile

213
9
PARTAGER

Depuis le temps que beaucoup les attendaient sur l’île, les premiers Renault Twizy ont finalement pu être livrés il y a quelques semaines, rejoints il y a quelques jours par ceux qui complèteront la flotte de location de l’île pour la saison. L’occasion de faire un point sur la présence de la gamme Z.E. dans un lieu plutôt propice à son développement.

Dès la présentation du Twizy, les deux principaux loueurs de l’île ont vu le potentiel d’un tel véhicule pour que les touristes découvrent Belle Ile en toute décontraction. Ils ont donc travaillé en étroite collaboration avec Renault pour avoir les Twizy livrés et préparés, prêts à affronter la saison 2012. Locatourisle comme Avis disposent de 10 Twizy chacun, le premier ayant opté pour des Twizy 80 avec portes quand son concurrent a pris des Twizy 45 sans porte. Ces Twizy complètent une flotte de véhicules « fun » composée de Zests, de Méharis ou de Buggies et ils sont les véhicules les moins chers disponibles à la location.

Locatourisle s’est même fendu d’une immense publicité pour les véhicules électriques de Renault qui s’affiche depuis 6 mois. Renault Fluence est également disponible à la location et la Zoé est attendue avec impatience. Pour Avis, Marcel Peigne, président du GCA précise que les Twizy représentent 10 véhicules sur les 70 que compte la flotte du loueur sur l’île. Sur le port du Palais, les Twizy font sensation et s’arrachent tant le degré de sex appeal du petit quadricycle fait mouche auprès des touristes. Du coté de Renault, on a tout de suite sauté sur l’occasion de développer ce nouveau marché qui finalement va de soi.

En effet Belle Ile ne fait que 20km de long sur 10km de large et l’autonomie permet donc d’envisager la découverte de ce petit bijou breton en toute sérénité et dans un silence royal qui sied parfaitement au lieu. Le kilométrage moyen d’une location est de 60 km/j ce qui permet de ne pas recharger le Twizy dans la journée, mais au besoin de nombreux points de charge ont été installés – une simple prise suffit – et beaucoup d’autres sont en cours d’installation. Du coté des mairies on est convaincu que le développement de l’électrique sera un gros plus pour l’île. D’autres îles ou ville côtières – Biarritz ou Saint Tropez par exemple – sont actuellement en train de monter leurs offres de location autour du Twizy.

Aussi surprenant que cela puisse paraître a priori, le Renault Twizy séduit les entreprises. En effet 50% des ventes (environ 4 000 en Europe) sont réalisées auprès des professionnels. François Guionnet directeurs des ventes spéciales chez Renault déclare : « Le véhicules électrique – VE – est un nouveau moyen de propriété de l’automobile. Il est intimement lié au développement de la location de durée. On sait que la courbe de lancement du VE ne sera pas similaire à un nouveau véhicule (ie. pas en pic) mais quand on met 4 milliards d’euros ce n’est plus un pari ». Il ajoute même : « Pour la première fois Renault fait un véhicule qui n’est pas destiné à tout le monde ».

Mais il n’y a pas que la location de Twizy ou Fluence qui séduit Belle Ile. En effet des Kangoos ZE sont également présents sur l’île achetés par des artisans qui ont vu dans ces véhicules une bonne opportunité à la fois pour leur image mais également financière. Avec un litre de gazole à plus de 1,60 euro (et le SP95 à plus de 1,80 euros) la rentabilité financière des VE professionnels est encore plus rapide. Jacky Bichelot, électricien (!) a accepté de nous expliquer en quoi le VE est une bonne opportunité pour lui.

Avec un cout d’environ 1 euro HT pour 100km et une autonomie atteignant les 80 à 100km au minimum – en hiver – l’artisan amortit rapidement le surcout du Kangoo ZE par rapport à son équivalent thermique. En plus coté image conduire un VE dans la ville fortifiée du Palais assez embouteillée même en basse saison est un plus. Complètement conquis par son véhicule qu’il a depuis 6 mois M Bichelot envisage d’en prendre d’autres lors du renouvellement de sa flotte de diesel. En bon électricien il a même installé sa WallBox à l’intérieur de son Kangoo ZE ce qui lui permet de se brancher sur n’importe quelle prise 16A…

D’autres projets exploratoires sont en cours chez Renault concernant les VE pour les professionnels. Outre des concepts de véhicules d’intervention rapide pour les pompiers de Porto (permettant une intervention dans les petites ruelles de la ville) ou la Police, de nombreuses entreprises envisagent l’achat de VE pour les déplacements inter ou intra-sites et d’autres comme le quotidien « La Montagne » étudie l’achat de Twizy pour le portage de journaux. « L’engouement des entreprises pour le véhicule électrique prouve que le VE répond à leurs contraintes tant économiques que techniques » conclu Olivier Guillonneau, directeur des ventes aux entreprises.

Photo : T. Emme/Le Blog Auto

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Renault électrise Belle Ile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Membre

La wall box dans le véhicule… étonnant ! Mais bon, si il est électricien, il devait savoir ce qu’il faisait !

Nicolas
Invité

c’est une bonne idée!!
A quand des Twizy à Porquerolles et sur toutes les autres îles de France!!! 🙂

John
Invité

C’est vrai que le Twizy est parfait pour la plage !!
lui manque que les panneaux solaires sur le toit.

Membre

ça dépend, ça peut se sortir d’un enlisement dans le sable un quadricycle électrique ?

wizz
Membre

1m² de panneau solaire classique, en plein été, orienté parfaitement face au soleil, ça produit dans les 150-200W aux heures de pointes (solaire)
Mais comme on pose à plat sur la voiture, qui est elle-même à l’horizontale, alors ça descend vers 100W. Bref, ça produirait à tout casser 500Wh, de quoi faire 3km

Martin
Invité

Je vois un avenir en Corse aussi.

wpDiscuz