Accueil 4x4 Le conducteur du jour: ex-star des eighties

Le conducteur du jour: ex-star des eighties

213
8
PARTAGER

Ce vieux 4×4 est un Rayton Fissore Magnum. Il y a 25 ans, il n’y avait pas mieux pour pécho de la truite saumonée au pied des pistes de Chamonix ou sur les plages de Saint Tropez! C’était le top de la frime! Ferrari en avait un à Fiorano pour transporter ses VIP. C’est difficile à croire, tant ce véhicule est vite tombé dans l’oubli.

En 1970, le Range Rover inaugure le créneau des tout terrains premium et c’est d’emblée un carton. Les autres généralistes sont perplexes, voir dédaigneux. L’époque est aussi marquée par l’apogée des designers italiens. Certains artisans vont très loin dans la modification de véhicules, quitte à se transformer en constructeur.

Fissore est un habitué des réalisations spectaculaires, voir provocantes. Il reprend ainsi un 4×4 militaire Iveco VAV et le relooke en véhicule de luxe. Tom Tjaarda est l’auteur du dessin… Et le co-réalisateur du prototype.
Iveco refuse: il n’a pas vocation à produire des voitures particulières; c’est le rôle de Fiat. Ce dernier renvoi poliment Fissore: un 4×4 de luxe? Ca ne marchera jamais!
Entre temps, Fissore fait faillite et Rayton Fissore prend le relais. Faute de soutien du groupe Fiat, Rayton Fissore décide de commercialiser lui-même le véhicule, sous le nom de Magnum.

Le Magnum débarque en 1984, avec des mécaniques Alfa (2,0l atmo, V6 2,5l et 2,4l turbo-diesel.) Il offre des performances et un équipement de série de premier plan. Les points négatifs sont la finition très « italienne » et le tarif (supérieurs au Range V8 et au « G », pourtant pas donnés…)
Grâce à Auverland, il franchi les Alpes et donne des sueurs froides à Austin-Rover. Surtout en turbo-diesel.

Hélas, ensuite, Rayton Fissore multiplie les erreurs. En remplaçant les moteurs Alfa par des BMW, il gagne en fiabilité, mais il perd son homologation Européenne. Auverland rend son tablier en 1989. De toute façon, avec la Jeep Cherokee, beaucoup plus aboutie, le Magnum prend un coup de vieux. En 1991, Rayton Fissore disparait discrètement.

A lire également:
Le conducteur du jour: Out of Africa
Le conducteur du jour: chien chaud coréen
Le conducteur du jour: korobeiniki

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le conducteur du jour: ex-star des eighties"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Detroit Iron
Invité

Le déterrage d’anthologie !

Ya 10 ans on en croisait encore vers chez nous (Nice). Plus maintenant !

Si ça se trouve, maintenant que parait l’article, on va se les arracher !!!

filou
Invité

aider moi les gars les feux arrieres ils viennent d’ou?

filou
Invité

re: c’est pas volvo 340 ?

Toutennuance
Invité

Fiat Uno série 1, les feux arrière.

Did
Invité

j’aurais dis feux de citroen bx moi

Pluto
Invité

BX + 1

wpDiscuz