Accueil Actualités Entreprise Ford Fiesta ECOnetic : 3,3 l/100 km et 87 g/km de CO2

Ford Fiesta ECOnetic : 3,3 l/100 km et 87 g/km de CO2

70
6
PARTAGER

Face aux VW Polo Blue Motion ou prochaine Peugeot 208 Blue Lion (animée par le 1.4 e-HDi de 68 ch) et autres modèles du segment aux émissions les plus contenues possibles, Ford redonne à connaître les chiffres et niveaux de consommation et d’émissions de CO2 concernant la Fiesta ECOnetic.

En réalité, Ford redonne donc à connaître, certes avec davantage de détails, les différents niveaux de cette Fiesta ECOnetic animée par le 1.6 l Duratorq TDCi. Ceci s’articule autour d’une puissance de 95 ch et 205 Nm (soit davantage que les deux modèles adverses exposés en introduction) pour seulement 3,3 l/100 km à 87 g/km de CO2.

Disponible en France dans une finition unique ECOnetic, elle est vendue 18 400 euros en carrosserie à 3 portes et 19 000 euros en 5 portes.

Comme le détaillait déjà Frédéric, elle reprend évidemment l’ensemble des technologies ECOnetic pour lui permettre d’afficher de tels niveaux. A court terme, 2013, Ford entend en Europe écouler deux tiers de véhicules ECOnetic contre 50 % à la fin de l’année.

A lire également. Francfort 2011 : Ford Focus et Fiesta ECOnetic sous les 90 g/km de CO2.

source : Ford.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Ford Fiesta ECOnetic : 3,3 l/100 km et 87 g/km de CO2"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
BlackLion
Invité

Au passage je suis un peu étonné que la 208 Blue Lion n’utilise pas le 1.6 e-HDi… aussi connu sous le doux nom de 1.6 Duratorq TDCi

Fanboy
Invité

3.3 l/100 km sur le papier….mais en vrai conduite mixte, combien?

Fun
Invité

Comme toutes les autres : entre 4.5 et 5 litres en conduite normale et 3.5 à l’economy run et en faisant la chicane mobile…

Nico
Invité

Je vous le dis comme mais c’est le même moteur que la 208

axsport
Invité

Et le plaisir de conduire ????

sylver
Invité
Oh, ils ont encore trouvé un autre cheat à l’homologation… les consommation normalisées ne représentent plus rien aujourd’hui. Le test est effectué en deux partie : d’abord on mesure la résistance au roulement sur piste et ensuite on règle le banc d’essai afin de reproduire cette résistance au roulement. 1. Les conditions du cycle sont assez particulières (on ne fait qu’effleurer la pédale d’accélérateur) 2. Les calculateurs moteurs reconnaissent les conditions du cycles (facile, c’est toujours le même par définition) et adapte les paramètres du moteur en conséquence. 3. L’homologation se fait avec une voiture sans aucune option, une version… Lire la suite >>
wpDiscuz