Accueil Essence ou Diesel Les ventes de voitures diesel en hausse de 27% aux Etats-Unis

Les ventes de voitures diesel en hausse de 27% aux Etats-Unis

99
9
PARTAGER

Le diesel a fait une percée inattendue sur le marché américain. Les ventes de véhicules neufs ont connu une croissance de 10.2%, celles des véhicules neufs diesel font quant à elles un bond de 27% aux États-Unis.

Il n’y a pas encore si longtemps, personne n’aurait parié sur l’expansion du diesel aux États-Unis pour les véhicules particuliers. La réglementation ne faisant pas de distinguo entre essence et diesel sur le continent nord américain (au contraire de l’Europe), le carburant lourd n’avait que peu d’avenir. Et pourtant, les normes devenues plus sévères en Europe ont poussé les constructeurs à développer de nouvelles solutions (filtre à particules, traitement des oxydes d’azote,…). Ces dernières permettent désormais de passer sereinement les normes américaines.

Le déclic sera venu des constructeurs allemands qui ont les premiers tenté l’aventure aux USA. On peut aussi y voir un moyen de tester en petite série les solutions qui seront adoptés plus tard par les modèles européens à plus grande échelle. Mercedes, par exemple, commercialise pas moins de 5 modèles motorisés par un V6 turbodiesel (Classe E, Classe S, Classe GL, Classe M, Classe R). Chez Volkswagen, le diesel est disponible dès l’entrée de gamme (Golf, Jetta).

La tendance devrait rester au beau fixe pour les prochaines années: le diesel, comme on a pu le découvrir ces 20 dernières années en Europe, permet de réduire considérablement les émissions de CO2 par rapport aux moteurs à essence. Enfin, les constructeurs américains vont à leur tour se mettre au diesel sur le sol américain: GM avec la nouvelle Cadillac ATS ou la Chevrolet Cruze, Chrysler avec le Grand Cherokee entre autres.

Il faut tout de même relativiser: malgré la forte croissance des ventes, le diesel ne représente une part de marché de seulement 3% des nouveaux véhicules. Et le diesel, aux USA, ne devrait pas plus de 10% du marché des véhicules neufs à l’horizon 2020. Face au diesel, les véhicules hybrides sont à la peine: les ventes sont en baisse de 2.2%. Les évènements survenus au Japon et en Thaïlande ont à coup sûr freiné la production de ces modèles. Quant aux véhicules électriques, les ventes sont pour le moment anecdotiques.

Source: Carscoop

A lire également:
Bilan 2011 : Etats-Unis
Le Jeep Grand Cherokee diesel sur le marché américain

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Les ventes de voitures diesel en hausse de 27% aux Etats-Unis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre
Ce qui serait intéressant, c’est de comparer ce qui est comparable, et donc de considérer le pourcentage relatif, c’est à dire par rapport aux modèles de véhicule dont l’offre diesel existe. De cette manière, on peut mieux voir l’intérêt pour la motorisation diesel lorsqu’il y a une alternative Par exemple, si on regarde les ventes de diesel chez Audi USA, on peut dire que ça ne réprésente pas beaucoup en volume total. Mais il convient de voir modèle par modèle. Par exemple, Audi USA offre 2 possibilités de véhicules diesel: Q7 et….A3. Et on constate que 55% des Audi A3… Lire la suite >>
François
Membre
 » considérer le pourcentage relatif » ça peut être intéressant pour ceux qui proposent ou veulent proposer des diesel mais après? Si l’offre est restreinte, c’est sans doute parce que les constructeurs ont sur la table des études de marché qui prouvent que le mazout restera marginal aux USA. Une du BCG de juin dernier parle pas de 10% mais de 2% du total de vente de diesel en 2020 aux USA (voir page 18 du lien même si le thème est plutôt les VE) http://www.bcg.com/documents/file80920.pdf Ford et les asiatiques n’ont de projet de diesel, chez Chrysler on s’arrêtera au Grand… Lire la suite >>
axsport
Invité

Ils sont en train de faire la même connerie que nous !! Pour une fois, nous sommes en avance de 30 ans !!! 😉

BlackLion
Invité

Déjà c’est pas 30 ans mais 52 ans avec… la 403 diesel.
Et il ne faut pas oublier une chose le diesel c’est bien… pour les gros rouleur.

wizz
Membre
Pas forcement les même conneries Chez eux, les versions TDI coutent plus chères que les versions essence (comme nous en EUrope). En revanche, le prix du litre diesel est plus élevé que l’essence, donc ça devrait calmer une partie des gens. Alors il se pourrait que les Américians ayant acheté un TDI sont vraiment des gros rouleurs . Il n’est pas rare qu’ils fassent plus de 100km/jour pour aller travailler, logique puissent qu’ils habitent souvent dans des banlieues pavillonnaires (donc habitation étalée). Dans ce cas là, choisir un TDI se justifie….pas comme un bon nombre de Français (et d’Européens) qui… Lire la suite >>
Amstrad
Invité

Et mauvais pour nos poumon (mode troll on) ^^

beniot9888
Invité

Bien fait pour eux. Il n’y a pas de raison qu’on soit les seuls emmerdés !

ingeniere
Membre
ouaip,! quand ils vont découvrir les FAP qui se bouchent, les vannes EGR qui se bloquent et qui encrassent l’admission, les volants bimasse qui se déglinguent, etc., cela va leur faire drôle, surtout avec les rappels massifs obligatoires, et ça va leur rappeler les joints de culasse des Oldmobile diesel des années 80 ! Sans compter la pollution des particules et des NOx. Le diesel sur les voitures de tourisme restera toujours marginal aux USA (comme au Japon ou en Chine), comme il n’y a pas d’avantage fiscal sur le prix du carburant. L’avenir dans ces pays c’est le « downsizing »… Lire la suite >>
wpDiscuz