Accueil Chevrolet La Chevrolet Volt dans les rues de Hamtramck : achetez Américain

La Chevrolet Volt dans les rues de Hamtramck : achetez Américain

42
4
PARTAGER

Dans son dernier discours au Congrès, le président américain présentait sa feuille de route en vue de sa réélection à la prochaine présidence américaine. Et parmi les différentes annonces, Barack Obama a de nouveau appuyé sur la fibre patriotique, très à la mode aux quatre coins du monde en ce moment, entre le « produire américain » et le « acheter aux USA« . Le « made in USA » c’est aussi le crédo du dernier spot dévoilé par Chevrolet et mettant en vedette la Volt. Proud to be an american

Et comme théâtre de ce spot industriel a évidemment été choisie la ville de Hamtramck, le berceau industriel de la berline électrique à prolongateur d’autonomie.

De l’art donc de mettre en lumière une production humaine et une production américaine. Le spot laisse découvrir les artères et quartiers de la ville transformés en autant d’unités d’assemblage et de production.

Quant au slogan, il se dévoile via « Du cœur de Detroit vers la santé du pays, Chevrolet va loin« . Mais si l’ambiance est calme et relaxante, il flotte aussi comme un parfum de torpeur, de vide ou même de simili indifférence malgré quelques plans serrés sur des regards. A découvrir ci-dessous. Suffisant pour permettre à la Volt de lancer enfin une carrière pour le moins assez confidentielle actuellement ?

A lire également. L’affaire de la Chevrolet Volt est close pour la NHTSA et GM renforce la sécurité des batteries de la Volt (et de l’Ampera).

A voir également. Galerie Chevrolet Volt au Mondial de Paris.

Chevrolet Volt (2)Chevrolet Volt (3)chevrolet-volt-5-chevrolet-voltchevrolet-volt-4-

Source : Chevrolet.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La Chevrolet Volt dans les rues de Hamtramck : achetez Américain"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
guy liguily
Invité

chasser le naturel il revient ( reviendra ) au galop . cela s’appelle le nationalisme .
j’avais 20 ans d’avance en 1993 . vive les frontières mais , avec des écluses .

bernard31
Invité
ah oui, les américains auront vite choisi, entre la Volt qui brûlent, mais dont on a vite fermer le dossier et fermer la bouche aux assoc de consommateurs, on aura Toyota avec une Pirus 4 HSD à 25,000 usd contre 40,000 pour l’autre. Et une Prius plug-in pour 33,000 usd avec 80 km d’autonomie, et une prius Plus en forme de monsopace, et une Corolla HSD, et une nouvelle chaine dynamique faite pour la Yaris, moins cher à produire et qui va sûrement se généraliser, pour 14-16000 usd. Bref, le but de la Volt, mal montée, mal équipée? Les ventes… Lire la suite >>
François
Membre

– Merci de me trouver une seule Volt qui ait pris feu et transformer son propriétaire en Freddy Krueger dans la vraie vie. Si vous n’y arrivez pas, et vous n’y arriverez pas, alors c’est que la Volt répond aux différentes contraintes de sécurité.
– Sur le site de Toyota USA, le constructeur indique une autonomie de 15 miles en mode électrique, ça fait pas 80 km désolé de vous décevoir.
– La Yaris coûte déjà entre 14 et 16 K$…Comme ses rivales directes souvent plus puissantes.
– Un point d’accord quand même au sujet du succès des Volt et Leaf.

jimmy
Invité
Le succes commercial de GM a toujours repose sur une question patriotique plutot que sur une qualite du produit chez nos voisins americains.M alheureusement pour la volt il semblerait que GM fasse un flop commercial cinglant avec cette aventure. Il ya une chose que GM na jamais compris ( vaut mieux parfois etre un excellent second voir meme un troisieme sur le podium ) plutot qu un mediocre premier au chapitre des ventes.
wpDiscuz