Accueil Essence ou Diesel La pompe, déclarée endroit le plus souillé d’Amérique

La pompe, déclarée endroit le plus souillé d’Amérique

116
7
PARTAGER

Après le clavier et la souris, les téléphones mobiles, et la non moins célèbre histoire des multiples traces d’urines dans le réceptacle à cacahuètes de l’apéro, voici le nouvel ennemi des hygiénistes, j’ai nommé la pompe à essence tavelée et crasseuse. Une étude du groupe Kimberly Clark présentée par le microbiologiste Charles Gerba (ça ne s’invente pas) de l’Université d’Arizona, plus connu dans les médias américains sous son sobriquet de « Dr Germ », avance que la poignée de ladite pompe est l’endroit le plus sale des Etats-Unis. 71 % de celles-ci sont salies par des germes, dont on ne précise ici ni la nature ou l’innocuité/dangerosité. Ce nid à microbes arrache la première place aux poignées de boîte-à-lettres, dont 68 % d’entre elles sont des bouillons de culture.

Les touches des claviers des ATM – Automated Teller Machines, les distributeurs à billets chez nous – viennent compléter ce podium, 41 % d’entre-eux sont considérés comme très sales. Pour revenir dans le monde de  l’automobile-reine, les parcmètres souvent manipulés par des mains maculées de choses diverses et variées, ne sont pas oubliés (40 %). Ils devancent les fameux boutons de passages piétons (35 %), vous savez, ces dispositifs qui donnent parfois l’impression de ne fonctionner que lorsque vient effectivement votre tour de franchir l’intersection.

Alors, même si les Latins ont l’habitude de moquer l’obsession anglo-saxonne (et scandinave) de la propreté, et leurs exigences bien plus strictes que les nôtres sur la détersion, il s’agit juste d’y réfléchir à deux fois après avoir manipulé les foyers pré-cités et de porter sa paluche vers des muqueuses, quelles qu’elles soient. Tout en évitant également de faire le chemin inverse, sauf à passer par le lavage; par respect envers le client, ou la cliente, qui attend derrière nous dans la file pour faire son plein. Un peu comme dans le cas des arachides du début d’article, en somme.

Via le Los Angeles Times.

Crédit photo: Patty Kuhn, Soulsby Service Station, Mount Olive, Illinois, Wikipedia.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "La pompe, déclarée endroit le plus souillé d’Amérique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Antoine
Invité

Dans la même série il y a les poignées des caddie de supermarché qui ne sont jamais nettoyer , d’après une études menée en France , c’est une des principale source de contagions de virus

TheWan
Invité

Sans oublier les mains courantes sur les escalators dans le métro ou n’importe quel lieu publique. Plus sales que les cuvettes des toilettes publiques.

Après, on peut vivre dans l’hygiène la plus parfaite… et mourir d’une maladie auto-immune au premier franchissement d’une porte d’hôpital.

Napoleon
Invité

@ TheWan : Nul besoin de franchir les portes d’un hôpital pour déclarer une maladie auto-immune. Pour une maladie nosocomiale oui 🙂

BlackLion
Invité

Dire que c’est l’endroit le plus sale je veux bien mais sale ne veut pas dire dangereux.

Juste pour signaler il y a plus de bactérie dans une cuisine que dans les toilettes.

Et le poids de la flore intestinal d’un adulte en bonne santé est de 1,5 kg.

Donc mesurer juste la présence de bactérie c’est pas important. C’est l’innocuité qu’ils l’est.

DiZeL
Membre

Moi je fais lécher les barres du métro tout les jours à mes enfants.

wpDiscuz