Accueil Champ Car Indycar: Infineon Raceway

Indycar: Infineon Raceway

98
0
PARTAGER

Will Power (Penske) est arrivé en Californie avec 47 points de retard sur le leader Dario Franchitti (Ganassi.) Il était donc condamné à un résultat, s’il voulait conserver de chances de titre. Mission accomplie pour l’Australien, à Sonoma, au prix d’une course carrément ennuyeuse.

Simona de Silvestro (HVM) avait profité des 15 jours de trêve pour aller voir sa famille. Mais, suite à un problème de visa, la Suissesse était bloquée aux douanes US et renvoyée illico dans la Confédération Helvétique.

Pendant ce temps, Simon Pagenaud effectuait des essais à Barcelone, en LMS, pour Peugeot. Derrick Walker, son manager, lui demanda de rappliquer à Sonoma. Le voici donc le lendemain, dans le cockpit de la HVM. Pour la combinaison, pas de souci: des scotchs bien placés permettent de transformer le « Simona » en « Simon ».

L’autre nouvelle, c’est l’annonce (déjà évoquée ici) du départ de Danica Patrick (Andretti) vers le Nascar, en 2012. L’Américaine en a déjà disputé une vingtaine d’épreuves.

Est-ce du à sa bourde du New Hampshire? Ou à sa médiatisation inversement proportionnelle à ses résultats? En tout cas, le paddock est visiblement content de la voir partir et il a déjà tourné la page. Autant d’habitude, il y a des communiqués et des photos, sur ses moindres faits et gestes. Autant là, il y avait juste 3 photos sur son week-end.
Par ailleurs, le lendemain, Andretti devait annoncer un nouveau sponsor pour Marco Andretti et il n’y avait pas la moindre allusion au départ de Patrick dans le discours.

Aux essais, la machine Power se met en marche. Helio Castroneves et Ryan Briscoe complètent le triomphe de Penske.

Au départ, Power s’élance en solitaire. Le rôle de Briscoe et de Castroneves est de ralentir le peloton (mais pas trop, sinon ils pourraient être sanctionnés.)

Franchitti part du 4e rang et derrière lui, son équipier Scott Dixon est chargé de bouchonner.

75 tours plus tard, ce sont les 5 mêmes, dans le même ordre, qui passent devant le starter!

Cela nous donne donc un triplé Penske, le premier depuis Nazareth 1994 (Paul Tracy devant Al Unser Jr et Emmerson Fittipaldi.) De quoi donner le sourire à Roger Penske.

Pour rester dans les statistiques, sachez que Power (déjà vainqueur en 2010) est le premier des sept vainqueurs à Sonoma à sy ‘imposer une deuxième fois.

Will Power s’offre une image cocasse. Ses deux index levés renvoient à ses deux majeurs levés dans le New Hampshire.

Bryan Barnhart, responsable de la compétition de l’Indycar, n’avait guère apprécié ce geste (qui « commentait » la manière dont Barnhart a fait redémarrer le peloton sur une piste détrempée.) Power est mis à l’amende (il se balade tout le week-end avec une corbeille pour récolter des dons pour la payer) et  écope d’une suspension avec sursis.

6e à l’arrivée, le débutant Giorgio Pantano (Dreyer & Reinbold) est rétrogradé pour avoir bouchonné ses adversaires.

Le malheur des uns, fait le bonheur des autres. Le déclassement de Pantano permet à Sébastien Bourdais, beau 7e, d’être 6e.

Pagenaud est 15e. Après 3 intérims en 2011, va-t-il décroché un temps plein en 2012?

Ho-Pin Tung (Dragon Racing) débute avec le dossard 88 (un chiffre porte-bonheur en Chine.) Le Wenzhounais n’a pourtant pas été verni: il est l’auteur du seul carton de la course, entrainant la seule sortie des drapeaux jaunes.

Ca ne va pas plaire à ma femme…

Au classement, Power fait le plein de point: victoire+pole+plus grand nombre de tours en tête. Il compte désormais 449 points. Avec 475 points en repartant de Sonoma, l’avance de Franchitti est passée de 47 points à 26 points. L’Ecossais ne peut plus se reposer sur ses lauriers, sous peine d’être rejoint par l’Australien…

Le triplé Penske bouscule aussi la hiérarchie des accessits. Si Power s’est rapproché de Franchitti, il a aussi fait le trou sur Dixon, 3e à 400 points.
Briscoe remonte au 5e rang et Castroneves passe de la 11e à la 9e place, une position davantage conforme à son statut.

Bourdais est 24e et bien que n’ayant disputé que la moitié des épreuves, il a marqué autant de points que certains « temps plein ». Pagenaud est 31e (sur 45.)

Source:
Indycar

Crédit photos: Indycar

A lire également:
Indycar: New Hampshire
Les monoplaces d’Indycar se dégourdissent les jambes à Sonoma

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz