Accueil Conducteur du jour Le conducteur du jour: l’Italienne de Nogent

Le conducteur du jour: l’Italienne de Nogent

242
5
PARTAGER

Dans les années 60, Anglaises et Italiennes tenaient le haut du pavé. En témoigne cette Fiat 850 Sport, un coupé dont le prix était presque aussi réduit que son gabarit…

En 1964, la Fiat 600 gagne des cm et des cm3 pour devenir 850. En se transformant en 3 volumes, la berline perd en charme. A mon sens, sa cousine Yugo Zastava 850 (Fiat 600 à moteur de 850) est plus mignonne.

Dans la tradition Fiat de l’époque, des dérivés coupé et spider sont proposés. Le coupé 850 apparait ainsi au salon de Genève 1965. Si le Spider est signé Bertone, Fiat revendique le dessin du coupé (aurait-il été néanmoins aidé par Boano?)

En 1968, le coupé devient « 850 Sport ». Il s’offre des longues portés (pour faire plus viril) et un 903cm3 52ch. Avec 145km/h en pointe, le terme « sport » est un peu excessif (quoi qu’avec son moteur dans le coffre, la conduite sur le mouillé doit être quelque chose…)
Avec son look ravageur, la 850 Sport permet surtout de faire la sortie des lycées facs. Même les Américains tombent sous le charme, malgré une qualité d’assemblage « à l’Italienne ».

En 1972, l’ensemble de la gamme 850 laisse place à 128 (laquelle fut également disponible en coupé.)
Plus de 300 000 coupé 850 et 850 Sport sortirent de chaine. Un chiffre à comparer à sa rivale l’Austin-Healey Sprite/MG Midget et ses 200 000 unités en 22 ans.

Notez qu’à l’époque, comme de nombreuses voitures, la 850 Sport n’avait pas de rétros extérieurs. D’où ce rétro moderne sur l’aile gauche.

A lire également:
Le conducteur du jour: ventousées
Le conducteur du jour: Fiatou bolo’
Le conducteur du jour: la querelle des anciens et des modernes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Le conducteur du jour: l’Italienne de Nogent"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat91
Membre

Oui, pas très jolie cette Fiat …

MGAZ
Invité

Dans un bon jus cette Fiat !! ! !!

Christophe Schwartz
Membre

ha, la bella machina ! ça me rappelle l’époque ou je passais mon bac et ça ne me rajeunit pas 😀

ceci dit: excellent article 🙂

seb92
Invité

En théorie cette voiture est belle mais là sur ces photos elle ne rend pas.
JJO, concernant l’assemblage des italiennes, tu uses et abuses des clichés dans tes articles, nous savons que tu aimes, ça te permet d’avoir des réactions mais au final c’est peu glorieux de ta part.
Faire un article sur une voiture ancienne et sortir des vannes plutôt péjoratives à chaque phrase est déconcertant, tout paraît au second degrés et fausse complètement la réalité de cette voiture.

Financier
Invité
Les photos sont celles de la Fiat 850 Sport 3ème série. L’auteur de l’article, même avec un si fort parti pris contre la marque, a oublié de mentionner que ce modèle a aussi été produit en Espagne, au temps où Seat étaiut une entreprise qui ne produisait que sous licence Fiat, où 150.000 exempaliures de la 850 Coupé, sous les 3 séries ont été fabriquées, et l’allemagne où Neckar en a produit quelque dixaines de milliers. Quand à la qualité d’assemblage qualifiée « à l’italienne » elle a fait les beaux jours des clients de l’époque et a conduit Renault qui produisait… Lire la suite >>
wpDiscuz