Accueil Cabriolet Le conducteur du jour: Jurassic MG

Le conducteur du jour: Jurassic MG

104
7
PARTAGER

MG_Midget_USA_small.jpgL’image ci-contre est (presque) volontairement floue. Parce que, ce n’est pas vraiment un conducteur du jour s’il n’y a pas de photo loupée, non? Il y a quelques mois, j’avais croisé une Austin-Healey Sprite MK III. Voici son ultime descendante, la MG Midget MK IV. Jusqu’ici, je vous avais présenté des Austin, des Austin-Healey, des Leyland-Daf, des Morris, des Rover, des Triumph, mais curieusement, aucune MG.

La Midget MK IV apparait en 1974. A l’époque, BLMC mise tout sur les Etats-Unis. Ces derniers imposent des normes de sécurité (d’où les pare-chocs en plastique) et une hauteur minimum. Pour cette dernière, les ingénieurs ont eu l’idée de mettre des amortisseurs plus souples, afin de rehausser la caisse! D’où une tenue de route passable. Ajoutez-y un 1,5l 72ch plutôt mou, une plateforme née 14 plus tôt et une finition anglaise de la pire époque. Alors les clients ne veulent plus de ces roadsters frimeurs; l’heure est désormais aux « GTI » dont les chronomètres sont davantage en adéquation avec le look…

Les MG Midget et B concurrencent directement les Triumph Spitfire et TR7/TR8. En 1980, British Leyland sacrifie les MG, en espérant sauver les Triumph… Qui disparaitront néanmoins l’année suivante.

Pauvre MG et vu ce qui en a été fait ensuite. Il en aurait presque mieux fallu qu’après 1980, plus personne ne touche à la marque à l’octogone…

MG_Midget_USA_small_01.jpg
MG_Midget_USA_small_02.jpg
MG_Midget_USA_small_03.jpg
MG_Midget_USA_small_04.jpg
MG_Midget_USA_small_05.jpg
MG_Midget_USA_small_06.jpg
MG_Midget_USA_small_07.jpg
MG_Midget_USA_small_08.jpg

A lire également:
Le conducteur du jour: le Valoisien
Brève rencontre: MG RV8
Brève rencontre: Triumph TR7

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz